• Décryptage des tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse d'urine?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Normes pendant la grossesse et valeurs des écarts.
Décryptage des analyses

Écoulement jaune chez les femmes: causes, types, traitement

La membrane muqueuse du vagin d'une femme assure la protection contre l'infection et la régulation de l'environnement interne des organes reproducteurs grâce à l'éducation constante et à l'élimination du mucus. Les pertes vaginales sont un processus absolument physiologique qui se produit tout au long de la vie.

Le changement de la quantité, de la couleur et de la consistance des sécrétions muqueuses du vagin d'une femme en bonne santé est associé à la fluctuation naturelle du fond hormonal (cycle menstruel, grossesse, ménopause).

En outre, la nature du rejet varie en fonction des maladies urogénitales et gynécologiques. Chaque femme doit donc surveiller sa santé et prêter attention aux symptômes suspects.

Le contenu

La décharge jaune est-elle un écart ou un taux?

Écoulement jaune des femmes

Les sécrétions vaginales sont appelées blanches et présentent les caractéristiques physiologiques suivantes:

  1. La couleur normale est toute la palette allant du blanc transparent au crème à une nuance jaune non saturée. Un tel secret vaginal ne laissera pas de taches brillantes sur le linge.
  2. La quantité de blanc ne doit pas dépasser 5 ml (environ une cuillère à thé). Une légère augmentation de la quantité pendant l'ovulation et la menstruation, avant et après les rapports sexuels est acceptable.
  3. La consistance est liquide et homogène. Pendant l'ovulation, le mucus peut être radin et légèrement plus épais, mais toujours pas de caillots.
  4. Les écoulements muqueux jaunes d'une femme en bonne santé ne dégagent généralement pas d'odeur, mais une légère odeur aigre est tolérée, dont l'apparition est associée à l'activité de la flore du lait fermenté normal du vagin.
  5. Les organes génitaux détachables ne provoquent pas de symptômes désagréables (démangeaisons, brûlures).

Causes de pertes jaunes chez les femmes:

1. Physiologique - pendant l'ovulation, avant ou après les règles. Parfois, les écoulements jaunes de femmes constituent le premier signe de grossesse. Un tel mucus vaginal ne provoque pas de gêne, ne tache pas le linge, sans caillots, pas en quantité abondante.

2. Maladies inflammatoires:

  • inflammation des ovaires, des trompes de Fallope (mucus jaune vif, abondant, accompagné d'une douleur dans le bas de l'abdomen, augmentant avec la miction et les rapports sexuels);
  • érosion cervicale (la leucorrhée vaginale est de couleur jaune sale, après un rapport sexuel, il y a souvent un mélange de sang dans l'écoulement, souvent une douleur dans le bas du dos);
  • inflammation des organes génitaux externes (avec mucus jaune, démangeaisons et gonflement du vagin sont caractéristiques);
  • infection urogénitale (couleur vive, odeur désagréable).

3. Réaction allergique des muqueuses et de la peau à des sous-vêtements synthétiques, des produits cosmétiques pour l'hygiène intime, des préservatifs et des contraceptifs barrières (suppositoires vaginaux, comprimés).

Décharge jaune avec l'odeur des femmes

L'apparition d'une odeur désagréable chez le blanc vaginal doit être alertée par la présence d'un processus inflammatoire uro-génital: avec la trichomonase, l' écoulement devient une odeur nauséabonde forte; les écoulements blancs et jaunes cheesy chez les femmes avec une odeur aigre désagréable, aggravée par le contact avec l'air, sont caractéristiques du muguet; l'odeur du poisson en décomposition indique une vaginite bactérienne.

Une odeur piquante peut également se produire avec la chlamydia et la gonorrhée.

Écoulement muqueux jaune-vert chez les femmes

Un changement de nuance du mucus du jaune clair au jaune-vert indique l'apparition de pus dans l'écoulement, indiquant une infection urogénitale:

  1. Chlamydia - écoulement abondant, avec des caillots, s'écoulant du canal cervical. Accompagnez ces douleurs verdâtres et jaunes de décharge et les démangeaisons dans le vagin pendant les rapports sexuels.
  2. Gonorrhée - une quantité modérée de mucus avec des mélanges de pus ou de sang; écoulement de couleur jaune avec une légère odeur accompagnée de douleurs au bas du dos, au bas de l'abdomen et à l'intérieur des cuisses, souvent associées à des douleurs en urinant.
  3. La trichomonase est blanchâtre, mousseuse, abondante, de teinte verdâtre, avec une odeur putride caractéristique.
  4. L’uréaplasmose ou mycoplasmose est un écoulement inodore, jaune-vert, peu odorant chez la femme; provoquer une sensation de brûlure, un gonflement et une rougeur des organes génitaux externes.

Avec l’apparition d’ un blanc jaune-vert et si l’on suspecte l’une des infections ci-dessus, un traitement antibactérien spécial est nécessaire, sinon le processus peut se transformer en une forme chronique avec formation de complications (y compris infertilité).

Écoulement jaune pendant la grossesse

Écoulement jaune pendant la grossesse Pendant la grossesse, les pertes vaginales peuvent devenir plus que d'habitude. Cela est dû à la restructuration hormonale du corps et à la nécessité de renforcer la protection contre la pénétration de l'infection dans l'utérus.

En l’absence de démangeaisons, de douleurs, d’odeurs désagréables, il n’ya pas lieu de s’inquiéter. Si, pendant la grossesse, les Blancs sont gênés, ont une odeur fétide et des impuretés purulentes ou sanglantes , vous devriez alors consulter un médecin qui surveille la grossesse pour un examen de suivi.

Traitement et prévention des sécrétions jaunes

écoulement jaune abondant pendant la ménopause Si le refoulement présente un caractère anormal en couleur, en volume ou en odeur, consultez un gynécologue.

Le médecin procédera au prélèvement des voies génitales pour les frottis , prescrira des études supplémentaires (échographie des organes pelviens, hystéroscopie), après quoi un traitement optimal sera proposé - une cure d'antibiotiques, une douche vaginale, des préparations pour normaliser la microflore vaginale.

Parfois, les pertes jaunes abondantes chez les femmes ménopausées nécessitent le recours à un traitement substitutif (hormones œstrogènes-gestagènes) afin de corriger les niveaux hormonaux et de rétablir le fonctionnement normal de la membrane muqueuse des voies génitales.

Si les sécrétions vaginales jaunes ne s'accompagnent pas de symptômes désagréables, la femme doit continuer à suivre les règles élémentaires d'hygiène personnelle, éviter les sous-vêtements synthétiques, choisir des produits de toilette de haute qualité pour la zone intime, avoir une vie sexuelle discriminante et utiliser des méthodes de contraception de barrière pour prévenir les infections du vagin. .

Intéressant

Les informations sont fournies à des fins d'information et de référence.Un médecin professionnel doit diagnostiquer et prescrire un traitement. Ne pas se soigner soi-même. | Contact | Annoncez | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Modification du site - info @ medic-attention.com