• Décryptage des tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse d'urine?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Normes pendant la grossesse et valeurs des écarts.
Décryptage des analyses

Congestion nasale sans rhinite - causes et traitement

Presque tout le monde connaît l'état où le nez cesse de respirer. Presque immédiatement, une mauvaise humeur apparaît, la tête commence à faire mal et à tout gêner. Lorsque la congestion nasale est accompagnée d'un nez qui coule et d'autres symptômes d'un rhume, la personne sait que cela prendra 3-4 jours et que tout sera normal.

Pire encore, quand il n’ya pas de rhume et que la santé va bien, mais pour une raison quelconque, il refuse de respirer normalement. Considérez les causes principales de ce phénomène et ce qui peut être fait dans chaque situation spécifique.

Le contenu

Causes de congestion nasale sans rhinite

Causes de congestion nasale sans rhinite

La congestion nasale sans rhume a plusieurs causes. Laissez-nous nous attarder sur le plus commun:

1. allergie. Dans la rhinite allergique, le contact avec l’allergène responsable provoque un gonflement des muqueuses. La muqueuse enflée perturbe la respiration normale, jusqu’à l’arrêt complet de la respiration physiologique. Quels autres symptômes peuvent être associés à cette condition:

  • larmoiement;
  • éternuer;
  • nez qui coule;
  • congestion nasale;
  • écoulement aqueux (peut être absent);
  • perte d'odeur;
  • la congestion de l'oreille;
  • maux de tête, etc.

La rhinite allergique peut être saisonnière, dans ces cas, la congestion et d'autres symptômes n'apparaissent que pendant la période de floraison de certaines plantes ou de certains arbres. Avec la rhinite allergique persistante, ce gonflement gêne presque constamment, conduisant à une difficulté respiratoire persistante.

2. Courbure du septum. La plupart des gens ont des crêtes, du cartilage et la courbure du septum nasal. Cela est dû au fait que dans le processus de développement, les parties cartilagineuses et osseuses du septum se développent de manière irrégulière et que diverses crêtes et épaississements se forment à leur jonction.

De plus, les os des enfants sont très fragiles, se cassent facilement lorsqu'ils sont meurtris et sont ensuite mal fondus. La courbure du septum peut rendre la respiration difficile d'un ou des deux côtés.

3. Rhinite hypertrophique chronique. Les nasales sont situées dans chaque narine, elles peuvent grossir et couvrir toute la cavité. La cause peut être des allergies, une inflammation chronique, un corps étranger et d'autres facteurs.

4. Les polypes. Tumeurs bénignes pouvant remplir toute la lumière. Ils ressemblent à des formations rondes, gris-blanc, lisses et, lorsqu'ils atteignent des tailles significatives, peuvent s'étendre au-delà des limites de la cavité nasale.

5. Adénoïdes. On pense que ce problème concerne principalement les enfants, mais le développement de méthodes de diagnostic a prouvé que les adultes sont souvent concernés par les végétations adénoïdes.

Avec cette pathologie, la respiration normale est perturbée, le ronflement apparaît, des rhumes nasaux et fréquents peuvent gêner le patient.

6. Tumeurs malignes et bénignes de cette région. Un fibrome nasopharyngé juvénile peut survenir chez les enfants, et chez l’adulte, il ya un cancer ou une autre pathologie.

congestion nasale constante sans rhinite

congestion nasale constante sans rhinite

7. Corps étranger (rhinolith). Ce problème concerne surtout les jeunes enfants qui aiment mettre de petits objets (perles, pois) dans leurs narines pour eux-mêmes et pour leurs pairs.

Au fil du temps, un corps restrictif se forme autour d'un corps étranger et la respiration est interrompue par une moitié du nez. De plus, l'odeur désagréable se joint et le sens de l'odorat est perturbé d'un côté.

8. Violation du microclimat dans les locaux résidentiels et industriels. Pour compléter le travail de la muqueuse nasale ont besoin d'une certaine humidité et la température.

Si l'air dans la pièce est sec et poussiéreux, la membrane muqueuse commence à sécher, se collent, se recouvrent de croûtes qui gênent la respiration et provoquent une congestion nasale constante sans rhume.

9. Inflammation des sinus paranasaux. La sinusite, la sinusite et d'autres processus inflammatoires dans les sinus sont traditionnellement accompagnés de sécrétions purulentes.

Mais avec le blocage de la fistule excrétrice, de telles sécrétions peuvent ne pas être, et la maladie sera accompagnée d'une congestion nasale et de maux de tête.

Diagnostics

Pour diagnostiquer certaines des causes et la prescription du traitement de la congestion nasale sans rhume, un spécialiste n'a besoin que d'une inspection visuelle à l'aide d'outils spéciaux. Ainsi, vous pouvez identifier la présence d'un septum incurvé, d'une rhinite hypertrophique, d'adénoïdes et de polypes .

Pour déterminer le caractère allergique du problème, il sera nécessaire de dresser un historique complet et de réaliser un certain nombre de tests d'allergie spécifiques.

Pour détecter la présence d'un processus inflammatoire dans les sinus, une radiographie, une tomodensitométrie ou une IRM peuvent être effectuées. Dans certaines situations, le spécialiste peut prescrire une biopsie, une endoscopie et d'autres procédures de diagnostic.

Traitement de la congestion nasale sans rhinite

Traitement de la congestion nasale sans rhinite

Vous pouvez vous débarrasser du rhume et de la congestion nasale en identifiant la cause de ces symptômes. En fonction des résultats du diagnostic, le médecin choisit le traitement nécessaire:

  1. Si la cause des symptômes est un septum incurvé, une opération (septoplastie) est nécessaire, après quoi une respiration complète sera restaurée.
  2. En cas de rhinite allergique, des gouttes et des antihistaminiques sont sélectionnés.
  3. Les polypes sont traités de manière conservatrice ou chirurgicale, selon leur taille.
  4. L'inflammation des sinus est traitée avec des antibiotiques et des anti-inflammatoires.
  5. Pour le traitement des néoplasmes, un traitement spécifique est nécessaire en fonction du type de tumeur.
  6. Les végétations adénoïdes, tant dans l'enfance que dans l'âge adulte, sont retirées ou traitées de manière conservatrice, en fonction de leur degré et des plaintes du patient.
  7. Les corps étrangers doivent être enlevés.

Comment se débarrasser de la congestion nasale à la maison?

Pour vous débarrasser de la congestion nasale à la maison, vous devez déterminer la cause de ce symptôme. Si la raison est une violation du microclimat ou des processus inflammatoires stagnants dans le nez, vous pouvez utiliser les mesures suivantes:

1. Lavage avec des solutions salées ou décoctions d'herbes-antiseptiques (camomille, ficelle, calendula). Ces lavages nettoient la cavité, éliminent le mucus et la poussière, éliminent partiellement le gonflement et hydratent la muqueuse.

Comment sont-elles fabriquées? La solution fraîchement préparée est versée dans un récipient à goulot étroit (une théière, par exemple). La solution tire une narine et se déverse par l’autre ou par la bouche.

Dans le même temps, la tête est légèrement inclinée dans le sens opposé à la narine rouge. Quelles solutions sont utilisées: eau minérale sans gaz, solution de sel domestique, furatsiline, septomirine, etc. Ces lavages sont contre-indiqués dans les maladies de l’oreille et les processus purulents dans cette région.

se débarrasser de la congestion nasale à la maison

2. Irrigation (Salin, Aqualore, Humer). Ces solutions salines soulagent partiellement l'enflure et nettoient la cavité nasale. Peut être utilisé pendant une longue période, chez les enfants dès la naissance, les femmes enceintes et allaitantes.

3. Inhalation en utilisant une solution saline et des herbes. Vous pouvez effectuer un traitement de vapeur ou d'inhalation de matériel (nébuliseur).

4. Aromathérapie. Les huiles essentielles de conifères, d'agrumes et d'huile de théier ont un effet bénéfique sur le mucus et réduisent la congestion.

De plus, vous devez surveiller la température de la pièce (20-22 degrés), maintenir une humidité optimale (40-50%) et ventiler régulièrement la pièce.

Les effets de la congestion nasale prolongée

De nombreux patients sous-estiment les effets d'un nez long et bourré. Voyons ce qui se passe si vous respirez constamment par la bouche:

  • En raison du fait que la muqueuse pharyngée n'est pas adaptée à l'inhalation d'air non traité, froid et non humidifié (c'est généralement le cas du nez), des processus inflammatoires atrophiques du pharynx (pharyngite, stomatite, laryngite) commencent à se développer. Une personne commence à être dérangée par la bouche sèche, une sensation de nodule dans la gorge, une toux sèche et irritante;
  • l'infection pénètre plus facilement dans le corps et le patient souffre souvent de rhumes et de maladies virales;
  • le ronflement et le nasalisme apparaissent, le timbre de la voix change. Ceci est particulièrement important pour les personnes exerçant une profession vocale (annonceurs, chanteurs, etc.);
  • en raison de la violation des processus de la respiration physiologique diminue le flux d'oxygène dans les tissus. Le cerveau souffre en premier. Une personne devient léthargique, somnolente, perd l'appétit et s'irrite facilement.

L'absence de respiration normale est particulièrement prononcée chez les enfants. En raison du nez bouché, le développement de l'enfant est en retard, la formation du système dents-mâchoires, des os du visage et du thorax est perturbée. Un tel enfant est souvent malade pendant longtemps, mange mal, dort et est à la traîne par rapport à ses pairs.

Intéressant

Les informations sont fournies à des fins d'information et de référence.Un médecin professionnel doit diagnostiquer et prescrire un traitement. Ne pas se soigner soi-même. | Contact | Annoncez | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Modification du site - info @ medic-attention.com