• Décryptage des tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse d'urine?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Normes pendant la grossesse et valeurs des écarts.
Décryptage des analyses

Température élevée sans symptômes chez un adulte: causes et traitement

Une température élevée sans symptômes chez l'adulte est un phénomène assez fréquent et compréhensible.

L’état confortable et le fonctionnement normal de toutes les fonctions du corps sont assurés par des mécanismes responsables des processus métaboliques - régulation de l’intensité et du taux d’échange de chaleur, maintien de la température dans une certaine plage, indépendamment des indicateurs de température externe.

Les informations sur la temperatura esterna (externe) sont contrôlées par des thermorécepteurs situés sur la peau et d'autres parties du corps. Les indicateurs internes sont contrôlés par les neurones thermorécepteurs centraux de l'hypothalamus antérieur, qui répondent aux changements de la température du sang. Le point de référence cible de ce servo est constitué des valeurs normales.

En réponse à tout signe de violation du mode d'installation, des réactions sont en cours pour restaurer les indices normaux, à l'aide d'un système autonome, somatique et endocrinien.

Il n’existe pas de définition unique de la norme de température, car pendant l’examen, elle varie de manière significative chez la plupart des patients en bonne santé - de 36 ° C ou moins à 37,5 ° C.

Le contenu

La fièvre est une réaction défensive.

Température élevée sans symptômes chez un adulte

Les processus inflammatoires dans le corps provoquent une circulation active de protéines spéciales - pyrogènes, affectant le lien de thermorégulation centrale de l'équilibre de la production de chaleur et du transfert de chaleur, situé dans l'hypothalamus du cerveau.

Les pyrogènes sont divisés en éléments internes - bactéries, viraux et fongiques, et externes - complexes antigène-anticorps circulant dans le sang, protéines similaires aux hormones (interleukines), produits de décomposition et inflammations tumorales.

L'impact des pyrogènes sur le centre de température provoque des perturbations dans la plage d'installation, ce qui l'augmente, ce qui constitue une sorte de réaction protectrice.

Les températures élevées créent des conditions inacceptables pour le développement et le fonctionnement de microbes pathogènes. La production intensive d'interféron, qui a un effet destructeur sur les agents pathogènes, commence. D'où il suit que la fièvre aide à nettoyer le sang des antigènes "étrangers".

Dans la plupart des cas, la fièvre est accompagnée de nombreux signes et sa manifestation est tout à fait compréhensible et explicable. Mais il existe des circonstances dans lesquelles, une augmentation de la fièvre (température), selon les patients - les seuls symptômes.

Causes de température élevée sans symptômes chez un adulte

Nous savons tous parfaitement que, sans raison particulière, rien ne se passe ainsi. Mais la température de 37,2 chez l’adulte, qui coule longtemps sans symptômes, soulève des questions légitimes.

L'augmentation des indicateurs de température provoque un certain nombre de causes cachées inflammatoires et non inflammatoires. Les causes inflammatoires les plus fréquentes sont dues à:

  1. La présence d'infections à évolution chronique lente - avec des maladies dentaires et ORL, des pathologies suppuratives du péritoine, du pelvis et du système respiratoire;
  2. Infections courantes gommées et cours atypiques - avec septicémie , brucellose et paludisme , ou si , ou tuberculose . Au cours d'infections cachées ou d'une fatigue constante et d'une perte de force due à la mononucléose infectieuse;
  3. Processus auto-immuns - vascularite, polyarthrite rhumatoïde, etc.
  4. Maladies de nature allergique.

Des causes de nature non inflammatoire peuvent survenir pour les raisons suivantes:

  1. Maladies du sang - leucémie, néoplasmes, états de papaproteiniemii;
  2. Pathologies endocriniennes, sous forme de thyrotoxicose;
  3. Maladies organiques du système nerveux central - pathologies post-traumatiques, tumorales, neuroinfectieuses.

La liste est assez large et pour établir la véritable cause, le patient doit être examiné afin d'éliminer de nombreuses pathologies graves. S'ils ne sont pas identifiés, cette condition est appelée fonctionnelle, ce qui est très courant dans la pratique médicale.

Diagnostiqué une condition telle que la thermonévrose, causée par une instabilité des structures nerveuses, due à la présence d'un dysfonctionnement végétatif dans la zone autonome du système nerveux, non associée au cerveau.

Ils provoquent une fièvre - des relations familiales médiocres ou des problèmes au travail, un mode de vie erroné et chaotique ou un stress chronique.

Souvent, long sous-fébrile observé après une infection par le froid, transféré "sur ses pieds." Dans de telles conditions, une surcharge corporelle se produit, entraînant une défaillance de la plage d’installation du régime de température normal et une augmentation de la température chez les adultes sans symptômes de froid.

En médecine, on appelle cela la "température résiduelle", qui peut durer plusieurs mois, provoquant une anxiété chez les patients et un désir constant d'identifier la cause.

Causes de la température 38 sans symptômes chez les adultes

Causes de la température 38 sans symptômes chez les adultes

Aucune personne de ce type n'aurait pu connaître, dans certaines circonstances, la manifestation de la fièvre fébrile. Cependant, il peut arriver que la température augmente chez les adultes jusqu’à 38 ° C sans symptômes et qu’elle peut durer longtemps. Peut le causer:

  • surtension physique;
  • expériences stressantes graves;
  • hyperthermie due à une longue exposition au soleil ;
  • troubles digestifs;
  • réactions allergiques;
  • réaction à l'administration du vaccin;
  • intoxication alcoolique.

Si ces indicateurs restent plus de trois jours et continuent à augmenter, cela peut indiquer le développement de processus inflammatoires dans les structures tissulaires du système cardiovasculaire ou de l'état d'infarctus, de processus inflammatoires dans les reins et les poumons, et résultant d'une régulation nerveuse altérée dans divers systèmes et organes.

La chose la plus désagréable est lorsque de tels indicateurs de température persistent pendant une longue période - des semaines, des mois.

Cela peut être un signe de développement dans le corps de formations tumorales ou de troubles néoplasiques du système hématopoïétique, de pathologies endocriniennes graves ou de processus diffus dans le foie et les poumons. Dans le même temps, les symptômes prononcés peuvent ne pas être et se manifester:

  • perte de force ou augmentation de l'excitabilité;
  • perte de poids nette;
  • signes d'alopécie (perte de cheveux).

Température 39 sans symptômes

Outre les causes caractéristiques de la fièvre fébrile, une cause fréquente de température sans symptômes de 39 ° C est due à:

  1. La manifestation aiguë de l'infection à méningocoque se manifeste par des sautes de température jusqu'au début des symptômes principaux, qui se manifestent au bout d'un certain temps. Abattre la fièvre seule ne peut pas toujours et longtemps.
  2. Réaction aux processus tumoraux causés par les dommages et les modifications de la structure des tissus.
  3. La manifestation des formes cliniques de l'amygdalite catarrhale, la température à laquelle monte bien avant l'hyperémie diffuse, l'enflure ou l'exsudat mucopurulent. Ainsi que le développement de l'endocardite infectieuse, à la suite de la grippe ou de l'amygdalite.
  4. Complexe symptomatique hypothalamique associant des troubles des processus métaboliques, endocriniens et autonomes. Une fièvre élevée est causée par des anomalies dans le système du centre sous-cortical du cerveau et ne montre aucun signe ni symptôme. Cette condition peut durer de nombreuses années. Le corps est même capable de s'y habituer.
  5. Les symptômes n'apparaissent pas dans les processus inflammatoires chroniques du système rénal du rein du pelvis et les températures élevées persistent pendant très longtemps.

Propriétés utiles et dangereuses de la fièvre

La question: “Faut-il baisser la température?” On ne peut pas répondre sans ambiguïté. Avec sa manifestation fébrile, on assiste à un net ralentissement de la croissance et de la reproduction de micro-organismes pathogènes, avec une fièvre agitée (40 ° C), leur reproduction est complètement arrêtée et l'effet des antibiotiques augmente au contraire.

Ceci suggère que dans toute maladie infectieuse, une fièvre avec des indices fébriles élevés contribue à la libération rapide de l'infection.

que faire avec une température élevée Le système immunitaire est activé, la production d'interféron et d'anticorps, qui luttent contre les bactéries et les virus étrangers, est améliorée. La diminution de l'activité motrice à forte intensité fébrile, stimule les forces du corps pour combattre efficacement la maladie.

Si nous commençons à l'abattre, nous soulageons la condition pendant un certain temps, mais nous empêchons le corps de détruire l'infection.

Mais tout n'est pas aussi bon que nous voudrions. Un taux de fièvre élevé est dangereux pour les systèmes cardiovasculaire et endocrinien. S'ils durent longtemps, ils subissent une charge de «force majeure» importante.

En outre, l'activité cérébrale en souffre et une forte manifestation de chaleur contribue à un état délirant, à la manifestation de convulsions et à une exacerbation de maladies chroniques.

C’est pour ces raisons qu’un seuil de sécurité a été établi pour lequel la température n’est pas abaissée: elle est de 38,5 ° C pour les adultes, de 38 ° C pour les enfants.

Température élevée sans symptômes chez les adultes: que faire?

La première chose à faire est de subir un examen clinique, de laboratoire et instrumental pour en déterminer la cause.
En cas de névrose thermique, l'élimination de la «queue de température» est réalisée:

  • régime bien établi et régime nutritif;
  • sédatifs légers;
  • acupuncture et phytothérapie;
  • massage et psychothérapie;
  • technique de yoga et de chorégraphie.

Parfois, ayant appris le principal facteur de thermonévrose, le patient guérit de lui-même en quelques jours. L'essentiel est d'ajuster le patient pour qu'il récupère.

Une température fébrile élevée est le symptôme évident d'une pathologie grave. L'auto-traitement ne fera que compliquer la situation. Avec l'auto-sélection chaotique des médicaments, il est possible de détruire certains microorganismes, mais de renforcer l'effet de d'autres.

Seul un médecin, ayant déterminé la cause, est en mesure d’établir un protocole de traitement compétent.

Intéressant
Lyudmila Abroskina
2017-04-27 15:50:32
Gardez la température 38 s'il vous plaît écrivez quels médicaments doivent être pris. Vous n'irez pas chez le médecin et ils ne veulent pas nous soigner. Je bois du paracytamol + analgine + suprastine. Récemment, en mars, elle était à l'hôpital. On l'a gardée pendant dix jours et on lui a donné son congé. Quel genre de test n'était pas parlé. Et après 2 semaines, je suis redevenu malade. Puis elle a récupéré et après 3 jours il y avait des vertiges, guéri puis la température est apparue. Je ne sais pas quoi faire et je veux vivre. Il est nécessaire d'élever les petits-enfants.

Les informations sont fournies à des fins d'information et de référence.Un médecin professionnel doit diagnostiquer et prescrire un traitement. Ne pas se soigner soi-même. | Contact | Annoncez | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Modification du site - info @ medic-attention.com