• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Inflammation du nerf trijumeau ou névralgie du trijumeau

Une maladie aussi intéressante que la névralgie du trijumeau (névralgie du trijumeau ou, de manière populaire, «inflammation du nerf trijumeau») est connue depuis l'antiquité, en raison du tableau clinique lumineux.

À partir du milieu du XVIIIe siècle. a commencé à apparaître des travaux scientifiques de médecins européens, appartenant principalement à des médecins militaires britanniques. Le fait est que le climat humide et froid du "Albion brumeux" a contribué au développement de cette maladie.

Les maux de tête à cette époque étaient traités avec de la teinture d’opium, mais sans succès, mais les patients sont sortis du feu et sont entrés dans le feu, entraînant une dépendance à la drogue.

Même maintenant, dans les cas graves et résistants aux médicaments, l'utilisation d'analgésiques narcotiques est indiquée (par exemple, sous la forme d'une application de patch de "Durogesic" contenant du fentanyl).

Contenu

Névralgie du trijumeau - c'est quoi?

inflammation du nerf trijumeau

Symptômes d'inflammation du nerf trijumeau, photo 1

Il faut dire tout de suite que la névralgie est un état fonctionnel dans lequel, pour des raisons qui ne sont pas parfaitement compréhensibles, les nerfs eux-mêmes, qui ne transmettent normalement au système que les récepteurs périphériques sans distorsion, commencent à le déformer, ajoutant «leur signal».

Les ingénieurs radio appellent ces signaux "interférence dans les fils", "fermeture". Et les nerfs provoquent une impulsion extrêmement puissante de la douleur, sous la forme d'une série de décharges.

Cela se produit soudainement et dans un contexte de santé complète. Par conséquent, une phrase telle que "inflammation du nerf trijumeau sur le visage" n'a pas de sens, et deux fois. Le mot "sur le visage" en général ne peut pas être ajouté, puisque le nerf trijumeau ne se trouve plus sur le corps, nulle part.

Les névralgies ternaires sont des crises de douleur soudaine et soudaine, généralement dans une seule partie (moitié gauche ou droite du visage). Ces douleurs ont un début soudain et la même fin.

À propos du trijumeau, du nerf facial et de la névrite

Localisation du nerf trijumeau sur le visage, photo 2

Localisation du nerf trijumeau sur le visage, photo 2

Il faut dire à propos des connaissances médicales extrêmement faibles de la population et de la méconnaissance de la structure de son propre organisme. Ainsi, sur Internet, vous pouvez même lire une requête aussi populaire: "inflammation du nerf trijumeau". Pour éviter toute confusion, nous apporterons de la clarté.

Premièrement, chaque personne a deux nerfs du trijumeau (droit et gauche) qui sont sensibles, recueillant les sensations de la cavité buccale, de la cavité nasale, de la peau du visage, de la conjonctive. Ceci est une paire de nerfs crâniens en V.

De plus, le nerf trijumeau porte les fibres motrices (grâce à cette partie que nous pouvons mâcher) et les branches végétatives sécrétoires. C’est à partir d’eux que dépend le déchirement, l’allocation de «l’eau» du nez lorsque la fumée y pénètre et ainsi de suite.

De plus, une personne a deux nerfs faciaux (droit et gauche) ou une paire VII, qui «gère» le mouvement des muscles faciaux du visage.

L'inflammation du nerf est une névrite. La névrite et la névralgie sont des états différents. Un nerf enflammé peut blesser s'il contient des fibres sensibles, car la douleur est une sensation.

Et si le nerf est purement moteur, alors avec l'inflammation (névrite), ses fonctions sont violées - il y a une paralysie indolore des muscles qui cessent de bouger.

C'est ce qui se passe lorsque la névrite du nerf facial, ou "paralysie de Bell". Pour ne pas être distrait du sujet, tout le monde peut "google" et voir tout ce qui se passe lorsque la paralysie ou la parésie du nerf facial.

Causes de névralgie du trijumeau

Causes de névralgie du trijumeau

photo 3

Comme il a été dit ci-dessus, la névralgie du nerf trijumeau est un éclair de douleur qui naît "à l'intérieur" du nerf et ressemble à une décharge convulsive de neurones du cortex cérébral, mais il a seulement un caractère non moteur et sensible.

Quelles raisons peuvent conduire à cette situation désagréable? - Compression du nerf trijumeau et de ses structures, ou compression de l'extérieur.

Ici, il est nécessaire de dire que le nerf trijumeau, entrant dans la cavité du crâne, forme un nœud puissant appelé ganglion du nerf trijumeau, ou nœud de gasser, nommé d'après le scientifique qui l'a décrit.

C'est le nœud du gasser (photo) qui est l'endroit où les trois branches du nerf trijumeau y entrent - les nerfs mandibulaires, maxillaires et orbitaux de chaque côté. Naturellement, chaque personne dans la profondeur du crâne, sur l'os principal, a deux de ces nœuds - pour les nerfs du trijumeau droit et gauche.

Quel objet serre le nœud du nerf trijumeau? Cela peut être un vaisseau (artère), qui finit par "plier", et avec son "genou" blesse et irrite le ganglion. Le plus souvent c'est l'artère cérébelleuse supérieure. Parfois, ce vaisseau "gonfle", formant une saillie ou un anévrisme. C'est elle qui peut être à blâmer pour les attaques de douleurs persistantes.

Parfois, une simple augmentation de pression provoque ce symptôme, cela se produit chez les femmes enceintes, car la pression artérielle devrait être plus élevée pour fournir du sang au bébé. Par conséquent, les crises de névralgie du nerf trijumeau chez la femme enceinte sont de nature fonctionnelle et, après la naissance du bébé, disparaissent.

Défauts dans la gaine nerveuse. Le processus s'appelle "démyélinisation", car la myéline "enveloppe" les troncs nerveux, pour une impulsion fiable. Cela rappelle l’état dans lequel le fil est cassé. Il va "étinceler".

Cela se produit, par exemple, avec la sclérose en plaques ou OPEM (encéphalomyélite aiguë disséminée). Dans ce cas, la névralgie du trijumeau est considérée comme symptomatique, car elle est une manifestation d'une autre maladie.

La croissance tumorale. Le plus commun est la compression du neurinome nerveux, qui se produit à partir du nerf lui-même. Parfois, la cause est des nodules avec neurofibromatose. Dans des cas plus rares, ces symptômes peuvent indiquer une tumeur maligne.

Conséquences d'un traumatisme ou d'une névralgie du trijumeau post-traumatique. "Trauma" signifie un traumatisme grave, dans lequel la personne était inconsciente, peut-être même dans l'unité de soins intensifs.

Dans le cerveau, il y a des kystes post-traumatiques qui "serrent" aussi le ganglion du trijumeau.

L'herpès est peut-être la seule condition inflammatoire conduisant à la névralgie. Parfois, il "se déverse" sur le visage avec des rayures, le long des branches du nerf trijumeau. C'est un signe défavorable, indiquant une diminution significative de l'immunité.

Il est nécessaire de commencer d'urgence un traitement antiviral, sinon des douleurs faciales persistantes, extrêmement graves et persistantes avec une teinte brûlante sont possibles. Ils durent des mois et même des années après les éruptions cutanées. Cette condition est appelée "névralgie post-herpétique".

Quelles sont les "zones de déclenchement"?

Ce terme désigne des zones particulières de la peau et des muqueuses du visage, un toucher ou la moindre irritation qui déclenche un accès de douleur, de la même manière que le moindre mouvement du doigt libère la queue armée et qu'une balle se produit. Le deuxième nom est "zones de déclenchement".

Ces points font que le nerf émet une douleur sous l’influence des spasmes musculaires, de l’hypothermie, des mouvements, de la mastication, de la brise, de l’air froid.

Parfois, il est impossible de se raser, car le toucher provoque de fortes douleurs. Ces points, en général, sont situés dans les coins du nez, de la bouche, au-dessus des yeux - à la jonction de l'innervation des branches du nerf trijumeau.

L'utilisation d'aliments chauds, le fait de se brosser les dents, d'appliquer un fard à joues et des ombres sur votre visage, de caresser, de rire ou de pleurer, tout cela peut causer de grandes douleurs.

La mauvaise propriété de cette douleur est sa circulation fermée dans les cellules du nœud de Gasser, dans laquelle cet état excité des neurones est très difficile à interrompre en raison de l'auto-induction. Par conséquent, certains patients sont épuisés par crainte de douleurs intenses lors des repas.

De plus, des odeurs aiguës (acétone, ammoniac, fumée, chlore), qui irritent le bout du nerf trijumeau, peuvent provoquer des convulsions. Même la simple parfumerie peut être la cause de longues et douloureuses souffrances.

Symptômes d'inflammation du nerf trijumeau - névralgie

Symptômes d'inflammation du nerf trijumeau

Manifestation de névralgie, photo 4

Comment ces "symptômes d'inflammation du nerf trijumeau" se manifestent-ils lorsqu'ils écrivent sur Internet?

Pour la névralgie est caractéristique:

  1. Une douleur fulgurante, semblable à un choc électrique au visage, est très forte.
  2. La douleur est localisée dans la moitié du visage: nez, lèvres, joues, gencives. Les régions frontales sont moins souvent touchées, l'innervation étant meilleure dans la région nasogénienne.
  3. La douleur ne se produit nulle part, ni dans le cou, ni dans l'oreille, ni dans la main, mais est limitée par sa zone d'excitation nerveuse - elle est aussi presque toujours unilatérale.
  4. Les attaques durent de quelques secondes à une minute, puis - une fin brutale et un "léger écart", qui peut durer de quelques jours à quelques semaines. Dans les cas graves de névralgie symptomatique, par exemple, avec la croissance d'une tumeur - ils deviennent plus courts et les attaques se produisent à des intervalles de plus en plus courts.
  5. Des douleurs dans "l'inflammation du nerf trijumeau" accompagnent parfois des symptômes végétatifs: rougeur de la peau du visage, pupilles dilatées, larmoiement du côté de la lésion.

Diagnostic de la névralgie du trijumeau

Le diagnostic de syndrome de névralgie dans le cabinet du neurologue ne cause généralement pas de difficultés en raison du tableau lumineux et caractéristique de la manifestation. Mais il est beaucoup plus important de s’assurer qu’il n’ya pas de processus volumétrique dans le cerveau.

Par conséquent, seule l’imagerie par résonance magnétique , l’angiographie par tomodensitométrie avec contraste permettent «de se détendre» et de traiter la névralgie. Dans le cas où un processus volumétrique ou vasculaire est trouvé, un traitement opératoire est possible pour les neurochirurgiens.

Des conditions supplémentaires sont la bonne capacité du tomographe magnétique à résoudre, qui doit être d'au moins 1,5 Tesla en translation pour la force de la tension du champ magnétique. Cela équivaut à détecter des foyers d'environ 1,5 mm de diamètre et plus petits.

Traitement de l'inflammation du nerf trijumeau, photo

Traitement de "l'inflammation" du nerf trijumeau, blocage du nœud gasser

Méthodes de traitement - blocus du nœud gasser, photo 5

Comme beaucoup d'autres maladies, elles pratiquent d'abord des méthodes thérapeutiques, puis se tournent seulement vers les neurochirurgiens. Il faut dire que le traitement chirurgical est possible même s'il n'y a pas de processus volumétrique. Cela affecte le nerf lui-même.

Médicaments

Nous énumérons les principaux moyens de traitement conservateur de la névralgie du trijumeau:

  1. Anticonvulsivants. Supprimer la survenue de l'excitation. En règle générale, le traitement avec la nomination de la carbamazépine commence.
  2. Relaxants musculaires à action centrale (tolpérisone, tizanidine). Aide à éliminer les spasmes musculaires chroniques sur le visage, qui sous-tendent souvent l'activation des zones de déclenchement.
  3. Avec la neuropathie, la nature brûlante de la douleur, la gabapentine et ses analogues sont utilisés (Neurontin, Lyrics).

Les analgésiques conventionnels sont inefficaces, car le mécanisme de la douleur dans les névralgies est très différent.

Traitement opératoire

  1. Il est possible de bloquer les branches nerveuses, ce qui soulage plusieurs mois.
  2. Exécution du blocage du nœud de Gasser (rhizotomie au glycérol). Cette opération "tue" le ganglion.
  3. Destruction par radiofréquence du nœud.
  4. Couper la racine du nerf.

Comme vous pouvez le voir, la médecine moderne, si impuissante à guérir la douleur, est forcée de simplement détruire les structures qui la créent. Il n'y a pas encore d'autre moyen.

Bien sûr, au lieu de la douleur, la moitié du visage est «gelée» à cause de la perte de sensibilité et de la douleur, mais vous devez tout payer.

Ces patients doivent se rendre plus souvent chez le dentiste, car les dents cessent complètement de faire mal sur un côté et elles mordent souvent la joue.

La structure du nerf trijumeau, photo

La structure du nerf trijumeau, photo

Traitement à domicile

La défaite du nerf trijumeau se rapporte à des maladies telles que toute interférence - masques en argile, réchauffement, frottement - ne peut qu'irriter les zones de déclenchement. Par conséquent, le traitement à domicile est réduit à créer une atmosphère calme et sans stress et le manque de courants d'air.

La prévention

Un régime à part entière, sans excès de produits stimulants, est important pour la prévention des crises: café, alcool. La nourriture ne doit pas être chaude ou froide. Il est recommandé de limiter le sel de table.

Vous devez prendre soin des rhumes, améliorer l'immunité, traiter rapidement toute manifestation d'herpès sur les lèvres, mettre vos dents en ordre et guérir les maladies chroniques des organes ORL.

Dans ce cas seulement, il est possible d’espérer une réduction du nombre de crises et, en cas de traitement compétent, d’éliminer complètement cette douleur.

Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com