• Décryptage des tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse d'urine?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Normes pendant la grossesse et valeurs des écarts.
Décryptage des analyses

Hémorroïdes internes: symptômes et schéma thérapeutique

Les hémorroïdes ne sont pas toujours déterminées visuellement. Les cônes variqueux formés dans le rectum sont appelés hémorroïdes internes. Les hémorroïdes internes chez la femme donnent des symptômes plus graves que les nœuds externes (situés au niveau du sphincter anal).

Les traumatismes causés aux varices internes lors des selles entraînent des complications fréquentes. Le traitement de la maladie doit donc être rapide et complet.

Le contenu

Hémorroïdes internes: essence de la maladie et degré de développement

Hémorroïdes internes, photo et schéma

photo et schéma

Qu'est ce que c'est Les hémorroïdes internes sont une maladie hémorroïdaire avec un arrangement de nœuds à l'intérieur du rectum, des varices rectales (voir photo).

Comme les varices des membres inférieurs, dans les vaisseaux qui pénètrent dans le rectum, des extensions mineures se forment dans un premier temps. Cette condition s'appelle le degré de développement de la maladie, alors que la femme ne remarque que rarement des symptômes peu inquiétants.

Le deuxième stade d'hémorroïdes internes est caractérisé par des protrusions variqueuses plus prononcées, qui empêchent l'acte de défécation. La maladie se développe par vagues: les symptômes graves sont remplacés par une période d'amélioration. Cependant, même en rémission, une femme note une gêne dans la région rectale.

Au stade 3 (hémorroïdes internes chroniques), les bosses variqueuses atteignent des tailles significatives, les périodes d'amélioration sont courtes. Les symptômes deviennent progressivement plus durs et les protrusions hémorroïdaires tombent lors de la défécation.

Stade 4 - nœuds variqueux tombés du rectum, palpables même sans exacerbation. La condition nécessite une intervention radicale. L'absence de traitement engendre de graves complications.

Les causes des hémorroïdes externes et internes sont absolument identiques:

  • la constipation provoquée par des maladies du tractus gastro-intestinal, une activité motrice faible et une alimentation insuffisante;
  • grossesse / accouchement (surtout répété);
  • travail physique intense et sports associés à la musculation;
  • prédisposition génétique;
  • l'obésité;
  • abus d'alcool, le tabagisme (affecter négativement le tonus vasculaire).

Les premiers signes d'hémorroïdes internes

Les premiers signes d'hémorroïdes internes

Le stade initial du développement de la maladie hémorroïdaire est souvent négligé. Une femme ressent périodiquement une gêne (sensation de corps étranger dans le rectum) pendant les selles et pendant un certain temps après avoir vidé ses entrailles.

Les principaux signes d'hémorroïdes internes disparaissent rapidement et peuvent reprendre après une période assez longue. Un provocateur d'exacerbation peut être un stress, un festin copieux, un gain de poids, voire même une augmentation entre les mains d'un petit enfant.

Symptômes d'hémorroïdes internes

Les périodes d'apparition de symptômes désagréables sont de plus en plus longues et difficiles à mener. L'inconfort rejoint progressivement les symptômes les plus graves des hémorroïdes internes:

  • brûlure dans l'intestin (des micro-fissures apparaissent)
  • démangeaisons déclenchées par du mucus et une réaction inflammatoire;
  • douleur - d'abord avec les selles, puis presque constante (il est difficile pour le patient de s'asseoir sur le stade 3-4 et de rester debout longtemps);
  • saignements - initialement rares (traces de sang sur le papier toilette), puis plus abondants (gouttes ou coulées de sang) et prolongés;
  • perte de nœuds - en 2 étapes seulement lors de fortes sollicitations, en 3 étapes, elles apparaissent en levée légère, en 4 étapes, elles ne sont pas définies.

Diagnostics

Diagnostics

L'inspection visuelle aux premiers stades du développement des hémorroïdes internes ne donne aucune information au médecin. Les nœuds internes ne sont détectés que par l'examen du rectum avec les doigts. Le patient doit être assigné à une analyse qui évalue la coagulation du sang.

Pour clarifier le diagnostic (déterminer la localisation et la taille des cônes variqueux, identifier un vaisseau qui saigne), une sigmoïdoscopie est réalisée - un examen endoscopique de la muqueuse rectale.

La procédure est assez difficile, mais nécessaire, surtout lorsque des complications apparaissent. Si nécessaire, lors de l’examen diagnostique, le médecin peut appliquer des procédures thérapeutiques peu invasives.

Traitement des hémorroïdes internes

Traitement des hémorroïdes internes

Plus le traitement complexe est précoce, meilleur est le pronostic pour les hémorroïdes internes et moins le risque de complications est élevé. Le traitement principal des hémorroïdes internes est un suppositoire de diverses expositions et de médicaments veinotoniques:

  1. Élimination de la constipation - Suppositoires contenant de la glycérine (convient aux femmes enceintes), Microclyster Microlax;
  2. Analgésiques - suppositoires à la papavérine, Anestezol et Anuzol (ils ont un effet anti-inflammatoire);
  3. Cicatrisation des plaies - suppositoires à l’argousier, au méthyluracile;
  4. Prévention de la thrombose - hépatotrombine;
  5. Composés oraux (comprimés, gélules) venotoniques - Detralex, Fort Ginkor, Venodiol.

Le traitement des hémorroïdes internes avec des bougies vise à éliminer les symptômes de la maladie, mais pas sa cause première - le changement de la paroi vasculaire et la réduction de son tonus. Pour prévenir le développement de maladies hémorroïdaires, des traitements répétés de médicaments veno-toniques sont nécessaires.

Le traitement conservateur n’est efficace qu’en l’absence de moments compliqués (perte de ganglions variqueux, saignements abondants, etc.) et s’associe nécessairement à la conformité avec:

  • bonne alimentation (exclusion des matières grasses / épicées, inclusion de légumes dans l'alimentation);
  • proportion avec l'état et l'âge de l'activité physique;
  • abandonner les mauvaises habitudes.

Traitements radicaux

Souvent, la chirurgie est pratiquée en urgence dans des conditions mettant en jeu le pronostic vital: hémorragie massive, thrombose, nécrose d’un ganglion tombé du rectum. Ce traitement est indiqué pour les hémorroïdes internes présentant un saignement qui ne se prête pas à un traitement médicamenteux.

Cependant, des techniques mini-invasives doivent être mises en oeuvre dès le stade 2 des hémorroïdes lors de la formation de grandes protrusions vasculaires dans l'intestin. Une telle approche de précaution évitera des conséquences graves à l'avenir.

Les méthodes suivantes d’élimination des ganglions variqueux rectaux à faible impact sont largement utilisées:

  • sclérothérapie
  • la cryodestruction,
  • photocoagulation.

Toutes les techniques sont basées sur les effets physiques sur les hémorroïdes (substance adhésive, froid, températures élevées), ce qui conduit à la désolation du plexus variqueux et à son arrêt permanent de la circulation sanguine.

Les procédures sont indolores, ne nécessitent qu'une anesthésie locale, sont effectuées en ambulatoire et garantissent une récupération rapide.

Une intervention plus radicale, la thrombectomie, consiste en une excision chirurgicale des zones thrombosées / nécrotisées des vaisseaux.
En postopératoire, vous devez poursuivre le traitement avec des médicaments pour renforcer la paroi vasculaire et des médicaments qui préviennent les caillots sanguins.

Des complications

Les hémorroïdes internes ne provoquent pas seulement des symptômes douloureux qui affectent la qualité de vie d'une femme. Très souvent, la maladie provoque des complications graves, représentant parfois une menace sérieuse pour la vie du patient:

  • anémie (saignements faibles à long terme ou à grande échelle);
  • pertes sanguines importantes dues à des saignements soudains et au développement d'un état terminal;
  • infection et paraproctite;
  • pincer le noeud et sa nécrose;
  • thrombose vasculaire;
  • formation de fistule adrectale ou rectovaginale;
  • tumeur maligne des tissus endommagés (oncologie).

Chacune de ces conditions nécessite une intervention médicale urgente (souvent chirurgicale) et un traitement complexe des hémorroïdes internes.

Question réponse

A quel docteur s'adresser pour les hémorroïdes?

Spécialiste spécialisé dans le traitement de toute forme d'hémorroïdes (interne, externe) - proctologue.

Comment mettre des bougies pour les hémorroïdes?

Le suppositoire rectal est libéré de la coquille et les mains doivent être soigneusement lavées avant et après son introduction dans le rectum. La position la plus confortable est de se coucher du côté gauche avec les jambes pliées: cela élimine la possibilité de sortir de l’outil vers l’extérieur.

En appuyant légèrement sur une bougie, insérez 1-2 cm dans l'intestin. Il est conseillé de rester dans la position de départ pendant quelques minutes.

Tous les suppositoires et pilules antihormaux sont-ils enceinte?

Le traitement des hémorroïdes chez la femme enceinte ne concerne que le médecin. L'utilisation indépendante de certains médicaments peut nuire à l'avenir du bébé et parfois provoquer un décollement et une hémorragie placentaires prématurés.

La préférence est donnée aux préparations à base de plantes et peu toxiques: suppositoires à l’argousier et à la glycérine, teinture de marronier. Il est important de prévenir la constipation (nutrition adéquate, promenades régulières).

Si nécessaire, une intervention radicale est réalisée après l'accouchement et à la fin de l'allaitement.

Comment se débarrasser des hémorroïdes une fois pour toutes?

  • Commencer le traitement dès les premiers signes de la maladie.
  • Cours réguliers (généralement deux fois par an) à prendre par voie veinotonique.
  • Changez votre mode de vie: augmentez l'activité physique, éliminez les charges lourdes, mangez bien, renoncez à la cigarette et à l'alcool.
Intéressant

Les informations sont fournies à des fins d'information et de référence.Un médecin professionnel doit diagnostiquer et prescrire un traitement. Ne pas se soigner soi-même. | Contact | Annoncez | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Modification du site - info @ medic-attention.com