• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Urétrite chez la femme: symptômes et traitement, médicaments

C'est quoi L'urétrite est une inflammation de l'urètre qui peut être déclenchée par la multiplication d'agents pathogènes. La maladie survient à la fois chez les femmes et les hommes, peut se manifester sous des formes aiguës et chroniques.

Si le traitement du processus inflammatoire ne commence pas à temps, cela affectera les parties sus-jacentes du système génito-urinaire. Par conséquent, il est important de ne pas s'automédiquer et de ne pas ignorer les symptômes de l'urétrite, mais de consulter un médecin dès que possible.

Avant de commencer le traitement, le médecin doit déterminer ce qui a déclenché l'apparition de la maladie. Parfois, les caractéristiques physiologiques du patient ou son mode de vie entraînent une inflammation. Si vous n'éliminez pas la principale cause de l'urétrite chez la femme, elle apparaîtra régulièrement.

Urétrite chez les femmes

Les facteurs contribuant au développement de la maladie sont:

  • Microtraumatisme, obtenu en faisant passer les calculs rénaux dans l'urètre.
  • Maladies Sexuellement Transmissibles (MST).
  • Non-respect des règles d'hygiène des organes sexuels. En conséquence, un grand nombre de bactéries responsables de l'inflammation s'accumulent dans l'urètre.
  • Dommages mécaniques à l'urètre résultant de manipulations médicales.
  • Consommation excessive d'aliments salés, aigres ou marinés.
  • Déshydratation du corps.
  • Processus inflammatoires dans le vagin ou sur les lèvres.
  • La diminution générale de l'immunité causée par une maladie grave.
  • Sous-refroidissement des organes pelviens.
  • Rétrécissement anatomique de la lumière urétrale.

Contenu

Les symptômes de l'urétrite chez les femmes

Les symptômes de l'urétrite chez les femmes

Les symptômes de l'urétrite chez les femmes sont ressentis à un stade précoce de la maladie. En règle générale, ils sont clairement prononcés et causent un grand inconfort. Parmi les signes de la maladie, on peut noter les suivants:

  1. Rezi au début de la miction ou pendant la période de la miction. Il est important de ne pas confondre la cystite et l'urétrite, dont les femmes apparaissent souvent presque simultanément. Cependant, avec la cystite, la douleur apparaît seulement à la fin de la miction.
  2. Douleurs dans le bas-ventre.
  3. Écoulement purulent de l'urètre.
  4. Décharge sanglante de l'urètre.
  5. Gonflement et rougeur des muqueuses de l'urètre.
  6. Démangeaisons constantes dans le vagin ou dans les lèvres.

L'inflammation de l'urètre présente une symptomatologie assez prononcée. Ainsi, lors du diagnostic d'un médecin, le tableau général de la maladie repose sur les résultats de l'entretien d'un patient.

Cependant, le diagnostic de l'urétrite inclut également l'étude bactériologique des excréments de l'urètre pour l'ensemencement. Cette procédure aidera non seulement à identifier l'agent causal de l'infection, mais aussi à déterminer sa sensibilité à tel ou tel type d'antibiotique.

En plus de la culture bactériologique, une femme doit passer un test d'urine. S'il n'y a pas de décharge de l'urètre et que le test d'urine ne permet pas de diagnostiquer avec précision la maladie, le médecin prescrit l'analyse par PCR .

Types d'urétrite

Le diagnostic permet de déterminer non seulement l'agent causal de l'infection, mais également la forme de la maladie: aiguë ou chronique.

L'urétrite aiguë se caractérise par le développement rapide de la maladie. Les symptômes ont un caractère prononcé et augmentent rapidement en 12 à 20 heures.

L'urétrite chronique chez la femme se développe en trois étapes. Au premier stade, la maladie n'est que périodiquement exacerbée, mais la plupart du temps elle est secrète. Au deuxième stade, le nombre d'exacerbations augmente et il devient plus difficile de se débarrasser de la douleur et de l'inconfort.

Au troisième stade, les processus inflammatoires de l'urètre deviennent permanents, sans rémissions.

Traitement de l'inflammation de l'urètre

Traitement de l'urétrite aiguë

Le traitement de l'urétrite implique l'utilisation de médicaments et de physiothérapie. Lors de la nomination des médicaments et des procédures, le médecin mettra à profit la forme de la maladie chez le patient.

L'urétrite aiguë est beaucoup plus rapide et plus facile à guérir que la maladie chronique, que l'on trouve souvent au stade avancé. La forme chronique de la maladie ne peut pas apparaître d'elle-même.

En règle générale, il s’agit d’une conséquence de la forme aiguë non traitée de l’inflammation de l’urètre, lorsque le patient a réussi à surmonter uniquement les symptômes de l’urétrite, mais pas la cause.

Traitement de l'urétrite aiguë

  1. Antibiotiques: Monural, Amoxiclav, Ciprofloxacine, Azithromycine.
  2. Anti-inflammatoires: Ibuklin, Indomethacin (bougies avec urétrite).
  3. Physiothérapie: applications de boue et de paraffine, lavage de l'urètre avec des solutions uroseptiques, électrophorèse, bains sessiles aux herbes médicinales (camomille, sauge, achillée millefeuille, écorce de chêne).

Toutes ces mesures sont prises ensemble pour que le traitement soit aussi efficace que possible.

Traitement de l'urétrite chronique

La physiothérapie est la même que dans le cours aigu de la maladie. Cependant, les antibiotiques utilisés pour traiter l'urétrite chronique auront des femmes plus fortes, par exemple la lévomycétine ou la gentamycine.

Ils sont nécessaires car les antibiotiques faibles ne peuvent éliminer les symptômes de la maladie que sous la forme chronique de la maladie.

  • En cas de cas négligé, lorsque l'inflammation de l'urètre n'est pratiquement pas incluse dans le stade de rémission, le médecin peut prescrire le marquage de l'urètre, qui consiste à cautériser la muqueuse affectée par le processus inflammatoire.

Complications de l'urètre

Les cas déclenchés de la maladie non seulement provoquent des sensations désagréables et douloureuses, mais peuvent également entraîner des maladies plus graves qui affectent les reins et, dans certains cas, des trompes de Fallope (si l'infection pénètre dans le vagin et le col utérin).

Les complications de l'urétrite peuvent entraîner un traitement long et coûteux. Si l'infection affecte les appendices, alors il y aura une menace d'adhésion dans les trompes de Fallope, ce qui est alors très difficile à éliminer.

  • Par conséquent, lorsque les premiers symptômes apparaissent, il est préférable de ne pas reporter la visite chez le médecin.

Prévention de la maladie

Pour éviter l'inflammation du système génito-urinaire, il est nécessaire de s'abstenir de tout rapport sexuel prometteur, de prévenir l'hypothermie et d'effectuer des procédures d'hygiène de la région périnéale dans le temps.

N'oubliez pas que la prévention de l'urétrite comprend des visites programmées chez un gynécologue et un prélèvement sur le vagin pour l'étude de la microflore.

En général, l'urétrite présente une telle symptomatologie qu'elle ne permet pas de rester inactif, car vivre avec la douleur sera insupportable. Cependant, il est important de ne pas commencer l'automédication et de prendre des antibiotiques, complètement sans savoir quel agent pathogène a déclenché l'apparition de la maladie.

Cela ne peut qu'aggraver la situation et favoriser la transformation de la forme aiguë de l'urétrite en une forme chronique, ce qui est beaucoup plus difficile à gérer.

Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com