• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Ureaplasma urealitikum

L'insidieuse de certaines maladies du système génito-urinaire est leur évolution asymptomatique, c'est-à-dire que le patient apprend accidentellement la pathologie lors d'un examen. Ureaplasma urealitikum est l'une de ces pathologies. Qu'est-ce que c'est, si on le trouve dans les analyses?

Ureaplasma urealitikum est une bactérie, une sorte de mycoplasme qui provoque des processus inflammatoires sévères dans les organes du système génito-urinaire. Avec la progression de la maladie, l'uréeplasma peut pénétrer dans les poches articulaires, affectant les tissus de l'articulation et provoquant le développement du processus inflammatoire.

Selon les statistiques médicales, jusqu'à 40% des personnes sont porteuses de cet agent pathogène, mais elles ne le soupçonnent même pas avant d'avoir réussi des tests.

Contenu

Ureaplasma urealitikum chez la femme

Ureaplasma urealitikum

La maladie peut être détectée chez les femmes et les hommes, mais le plus souvent la pathologie se produit chez les femmes. Ureaplasma est transmis à l'urée par contact sexuel avec un partenaire infecté.

Pendant la grossesse d'une mère infectée, l'agent causal peut être transmis au fœtus, entraînant une perturbation grave de son développement intra-utérin, une naissance prématurée, un décès prénatal de l'enfant.

Le plus souvent, la maladie survient sans symptômes importants ou les femmes n'attachent tout simplement pas l'importance aux symptômes suivants:

  1. Brûler après avoir vidé la vessie;
  2. Renforcement des pertes vaginales à différents jours du cycle, violation du cycle menstruel;
  3. Douleurs de dessin dans le bas-ventre avec irradiation dans le périnée;
  4. Cystite et autres infections urinaires concomitantes.

Chez les femmes, ureaplasma urealitikum est le plus souvent et est détecté pendant la grossesse, lorsqu'une future mère nomme un certain nombre d'études obligatoires.

Le danger de la maladie ne réside pas seulement dans les risques pour le fœtus, mais aussi dans le fait que, dans l’attente du bébé, presque tous les médicaments sont interdits pour une femme. Les médicaments conçus pour tuer l'agent causal de cette infection sont très toxiques pour le fœtus. Il faut donc soit interrompre la grossesse, soit espérer un miracle.

Pour éviter cette situation, les gynécologues exhortent les femmes à planifier une grossesse à l'avance, en prenant tous les tests.

Pendant l'examen, le médecin prend un écouvillon dans le vagin, le col de l'utérus et l'urètre et effectue un semis sur Ureplazmu Urealitikum. Si l'agent pathogène est identifié, la patiente recevra un traitement approprié, après quoi elle pourra planifier une grossesse. L'examen et la thérapie doivent nécessairement avoir lieu entre les deux partenaires, car un homme peut également être porteur d'uréeplasma.

Causes, voies d'infection

La principale raison du développement de l'uréeplasmose est le contact sexuel avec un partenaire infecté. L'agent causal peut vivre longtemps sur les muqueuses des voies urinaires, sans se manifester cliniquement et sans causer de maladies concomitantes.

La cause de l'activation de l'uréeplasma Urealikum chez le patient porteur est:

  • La grossesse chez la femme;
  • Rapports sexuels aléatoires;
  • Interventions chirurgicales différées;
  • Faible immunité et infections virales fréquentes;
  • Exacerbation des maladies chroniques.

Ureaplasma urealitikum peut être transmis in utero d'une mère malade au fœtus (plus souvent à une fille), en frappant ses muqueuses et ses voies respiratoires.

Traitement de l'uréeplasma urealiticum

Traitement de l'uréeplasma urealiticum

Cette bactérie est un microorganisme conditionnellement pathogène qui active et provoque des processus inflammatoires dans les organes de l'appareil génito-urinaire dans les cas où il existe des maladies concomitantes de l'appareil génital. Si ureaplasma Urealitikum est trouvé dans les analyses, et en dehors de cela il n'y a pas d'autres maladies concomitantes, le patient est le plus souvent prescrit:

  • Immunomodulateurs;
  • Lidazu;
  • Procédures physiothérapeutiques.

Avec des symptômes d'inflammation et des lésions des muqueuses de l'appareil urogénital, ainsi que l'identification d'infections vénériennes concomitantes, le patient se voit prescrire des antibiotiques à large spectre, principalement issus du groupe des macrolides.

Antibiotique dans ureaplasma Urealikum est sélectionné seulement après avoir déterminé la résistance de l'agent pathogène au médicament, car certaines des bactéries ont développé une immunité.

Pendant le traitement, le patient doit éviter les rapports sexuels et ne pas consommer d'alcool et d'aliments épicés (ils augmentent le flux sanguin vers le petit bassin et peuvent provoquer une exacerbation de la maladie).

Lorsqu'il est diagnostiqué avec une ureaplasmose d'autres infections de l'appareil génito-urinaire, le patient se voit prescrire un examen de contrôle et une échographie du bassin après la fin du traitement, car de nombreux agents pathogènes d'infections vénériennes peuvent provoquer des adhésions dans les trompes de Fallope, une infertilité .

En l'absence de traitement opportun de l'uréeplasma, Urealiticum entraîne la défaite des organes reproducteurs, ce qui peut entraîner une stérilité, une fausse couche habituelle chez la femme, des processus inflammatoires chroniques de l'utérus et des appendices, une prostatite chez l'homme.

Pour un diagnostic rapide des maladies (y compris les MST), les femmes en âge de procréer doivent être examinées deux fois par an par un gynécologue.

Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com