• Décryptage des tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse d'urine?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Normes pendant la grossesse et valeurs des écarts.
Décryptage des analyses

Décharge stressante chez la femme: norme ou pathologie?

Le malaise dans la zone intime est toujours une préoccupation pour le beau sexe. Et la cause préoccupante est souvent l'écoulement muqueux visqueux du vagin, dont la texture et la couleur changent en fonction de la phase du cycle menstruel et pendant la grossesse.

Cependant, les Blancs étant transformés à cause de certaines maladies, chaque femme doit connaître les symptômes qui nécessitent une visite chez le médecin.

Le contenu

Quels sont les écoulements visqueux des femmes?

Stinging chez les femmes

Les écoulements muqueux, visqueux ou le blanchiment est un phénomène physiologique caractéristique du cycle menstruel. En fait, c'est un fluide biologique produit par les glandes sexuelles. Toutes les femmes à la puberté commencent à sortir et s'inquiètent pour cela n'en vaut pas la peine.

Mais si le liquide est fortement condensé ou prend une teinte quelconque, il peut s’agir des premiers symptômes de certaines maladies pour lesquelles un examen supplémentaire est effectué (pour plus de détails, voir la section sur la couleur de la décharge).

Les glandes sexuelles situées dans l'utérus et sur son cou constituent la principale source de ce mucus. Pendant le passage du vagin, diverses expectorations, des cellules épithéliales mortes et parfois du sang sont ajoutés au liquide (par exemple, en présence de blessures ou pendant la menstruation).

Les écoulements normaux n'ont pas d'odeur particulière et leur nombre peut varier en fonction de l'état hormonal actuel de la femme et de la phase du cycle menstruel.

De plus, pendant les rapports sexuels, l'intensité de la production de mucus augmente - il s'agit d'une réaction naturelle qui évite les sensations désagréables et douloureuses.

Si les blancs ont une odeur désagréable de couleur inhabituelle (poisson pourri, par exemple) et une consistance trop épaisse, cela peut indiquer un processus pathologique - il est temps de contacter un spécialiste pour clarifier la situation.

Avare pendant la grossesse

Dans les 2-3 premières semaines après la fécondation de l'oeuf, les gonades de l'utérus et son col utérin synthétisent une grande quantité d'hormones et de liquide biologique, informant ainsi l'ensemble du corps de la conception. Dans ce cas, l'augmentation de la blancheur est normale.

Les décharges blanches volatiles proches des genres peuvent devenir brunâtres à cause des impuretés du sang. Cela indique souvent que le bouchon de mucus du col utérin s'est éloigné, libérant ainsi la voie pour le bébé.

Mais il y a un moment dangereux: la présence de sang dans le blanc peut signaler la possibilité d'une fausse couche. Par conséquent, une femme enceinte doit informer le médecin de tout changement dans son état.

Pendant la période d'accouchement, la future mère n'est pas non plus assurée contre l'infection du vagin, le développement de la vaginose bactérienne ou la candidose. De telles maladies peuvent rendre la vie plus difficile pour un enfant après la naissance. Et afin de protéger le bébé des pathologies non désirées, une femme doit consulter un gynécologue présentant les symptômes suivants:

  • le mucus est devenu plus visqueux et grumeleux;
  • évacue la mousse, acquiert une couleur et une odeur inhabituelles;
  • sensation de brûlure ou des démangeaisons dans la région génitale;
  • les organes génitaux externes sont fortement rougis et gonflés.

Stressant chez les femmes pendant la menstruation

Avant l'apparition de la menstruation, la quantité de pertes visqueuses augmente. C'est un processus physiologique absolument normal. En général, les blancs au cours du cycle menstruel sont caractérisés comme suit:

  1. Première phase. Le mucus est aqueux et peu abondant.
  2. Deuxième phase L'œstrogène atteint un niveau maximal, l'ovulation se produit et l'écoulement visqueux prend une consistance kisseloobrazny.
  3. Troisième phase. Les blancs acquièrent une teinte rosâtre et se liquéfient à nouveau.

À l’apparition du cycle menstruel et jusqu’à la ménopause, les glandes sexuelles féminines synthétisent des sécrétions muqueuses: transparentes, visqueuses et sans forte odeur.

Si la quantité et la qualité de ce fluide biologique changent au cours des périodes susmentionnées, le processus est la norme et ne nécessite aucune mesure thérapeutique. En cas de conversion de couleur blanchissante, d’apparition d’une odeur forte ou d’une augmentation de leur consistance jusqu’à un niveau pathologique, il est nécessaire de contacter l’hôpital.

Causes de sécrétions visqueuses pathologiques

Causes de sécrétions visqueuses pathologiques Normalement, la microflore vaginale est composée à 95% de microorganismes bénéfiques - les lactobacilles. Cependant, avec un échec immunitaire, un équilibre normal peut se modifier, ce qui contribue à la reproduction de souches totalement indésirables et à la progression de la vaginose bactérienne .

De plus, l'ingestion de champignons du genre Candida est souvent à l'origine de candidose. Si l'écoulement de la vaginose a généralement une odeur de poisson pourri et une couleur gris-blanc, le mucus avec la candidose prend la consistance de la masse de caillé.

Bien que ces maladies ne soient pas considérées comme une infection sexuellement transmissible, un partenaire peut également être infecté lors de rapports sexuels non protégés. Plusieurs facteurs contribuent généralement aux troubles pathologiques de la microflore:

  • faible immunité;
  • échec hormonal ;
  • stress transféré;
  • mauvaise hygiène de la zone intime;
  • mode de vie inapproprié, y compris la nourriture;
  • blessures dans la région vaginale.

Le résultat de tels troubles peut être non seulement un changement de couleur, d'odeur et de consistance plus blanc, mais également des démangeaisons et des brûlures au niveau des organes génitaux externes, des douleurs pendant la miction et le sexe. Pour rétablir l'équilibre des bactéries dans le vagin et éliminer les symptômes désagréables, il est généralement recommandé aux femmes de suivre un traitement par voie orale ou vaginale, généralement avec des antibiotiques.

Si les femmes ont un écoulement vert ou jaune, elles peuvent indiquer à la fois une infection sexuellement transmissible et une érosion du col utérin, ainsi qu'une inflammation des appendices et d'autres maladies. Dans une telle situation, les médecins procèdent à un examen supplémentaire du corps de la femme afin d'identifier la cause exacte de la pathologie et de procéder au traitement nécessaire.

Conclusion

La meilleure option pour chaque femme est de consulter le gynécologue au moins une fois par an. Une inspection régulière permettra de déterminer rapidement la présence d'une pathologie dans le vagin et de prendre les mesures appropriées. Mais si une femme a une vie sexuelle active et même avec des partenaires différents, la fréquence des visites chez le médecin doit être augmentée.

Intéressant
Irina
2017-01-27 04:03:49
comment se débarrasser du vagin sec
Kira
2017-01-27 06:29:08
Allez chez le gynécologue. Et pendant les rapports sexuels, vous pouvez utiliser des lubrifiants, le plus simple et le plus utile est l'huile d'olive.

Les informations sont fournies à des fins d'information et de référence.Un médecin professionnel doit diagnostiquer et prescrire un traitement. Ne pas se soigner soi-même. | Contact | Annoncez | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Modification du site - info @ medic-attention.com