• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Thyrotoxicose, c'est quoi? - symptômes et traitement, complications

Dans un langage simple, la thyréotoxicose peut être décrite comme une défaillance de la glande thyroïde, accompagnée d'une violation de la production d'hormones vitales, qui conduit au développement de la maladie.

Thyrotoxicose de la glande thyroïde - c'est quoi?

La thyréotoxicose est un état pathologique de la glande thyroïde, dans lequel l'organisme commence à produire des hormones en quantité accrue, contre lesquelles tout le corps souffre de symptômes d'intoxication.

Thyrotoxicose

En fonction de la gravité de la maladie, on distingue trois degrés de thyrotoxicose:

  • 1 degré (forme légère) - absence de tableau clinique marqué, le patient se tourne principalement vers le spécialiste pour se plaindre de dysfonctionnements du système nerveux (irritabilité, insomnie, névrose, maux de tête);
  • 2 degrés (gravité moyenne) - le poids du corps du patient diminue rapidement, la perte de poids peut atteindre plus de 10 kg par mois, sauf pour la dyspnée, les palpitations cardiaques;
  • 3 degré (forme sévère) - il y a un épuisement du patient, une violation dans le travail des organes vitaux, des signes d'intoxication générale.

Il existe une autre forme de la maladie - la thyrotoxicose subclinique, dans ce cas le patient n'a aucune manifestation clinique de la pathologie, cependant, les analyses de sang montrent un excès des hormones thyroïdiennes dans le corps.

En l'absence de diagnostic et d'intervention médicale en temps opportun, cette forme de maladie entraîne une violation du rythme cardiaque, de l'insomnie, des névroses, de la coagulation des veines avec thrombus, des tremblements des extrémités.

La production excessive d'hormones peut être causée par de nombreuses causes, dont les plus courantes sont:

  • Thyréotoxicose diffuse (goitre toxique diffusif ou maladie de Basedova) - dans la plupart des cas causée par des maladies auto-immunes, à la suite de quoi le thymus commence à produire des anticorps qui détruisent leurs propres cellules;
  • Thyréotoxicose toxique (ou adénome toxique) - dans la glande thyroïde formé un nœud qui commence à produire des hormones - le plus souvent cette espèce se produit chez les personnes âgées;
  • Les maladies de l'hypophyse sont bénignes;
  • Blessures de la glande thyroïde, interventions chirurgicales transférées, maladies inflammatoires de la glande thyroïde;
  • Traitement avec des médicaments contenant de l'iode;
  • Surdosage de médicaments - analogues synthétiques des hormones thyroïdiennes.

Contenu

Symptômes de thyrotoxicose, signes cliniques

Les symptômes de la thyréotoxicose

La maladie provoque une perturbation des organes et systèmes vitaux, de sorte que les signes et symptômes cliniques de la thyréotoxicose peuvent différer suffisamment chez différents patients, la principale symptomatologie étant:

  1. Du système nerveux - irritabilité, insomnie, anxiété, maux de tête, névrose;
  2. Du système cardiovasculaire - palpitations cardiaques, arythmie cardiaque, augmentation de la pression artérielle, le développement de l'insuffisance cardiaque;
  3. De la peau - augmentation de la transpiration, baisse de la température corporelle, perte de cheveux;
  4. Sensation d'un corps étranger dans la gorge, difficulté à avaler.

L'un des symptômes caractéristiques d'un surdosage d'hormones thyroïdiennes par le corps est un glaucome (saillie des globes oculaires des orbites) et le développement du goitre. Le patient a peur de la lumière soudaine, éprouve de la douleur, les larmes coulent des yeux.

Du côté du système génito-urinaire, les patients ont un désir sexuel réduit ou nul, une dysfonction érectile chez les hommes et des troubles du cycle menstruel chez les femmes.

Les symptômes de la thyréotoxicose chez les femmes

Les symptômes de la thyréotoxicose chez les femmes

symptômes caractéristiques, photo

La thyréotoxicose chez la femme affecte le travail des organes reproducteurs, à savoir l'utérus et les ovaires, entraînant les symptômes suivants:

  • Violations du cycle menstruel - absence de menstruations pendant plusieurs mois, bavures sanglantes du vagin au milieu du cycle;
  • L'infertilité ;
  • Diminution ou absence totale de libido;
  • Impossibilité de subir une grossesse en cas de conception.

De plus, avec un excès d’hormones thyroïdiennes dans le corps, l’ ostéoporose se développe rapidement chez les femmes, entraînant des fractures des os, même dans les blessures les plus mineures.

Diagnostic de thyrotoxicose

Pour diagnostiquer un patient atteint de thyréotoxicose, le médecin nomme des analyses sanguines pour les hormones de la glande thyroïde (T3, T4 et TTG). À un excès considérable des indices de la norme, le spécialiste pose le diagnostic - hyperthyroïdie , qui devrait être confirmé par d'autres méthodes de recherche:

  • Analyses pour la détection des anticorps (nécessaires pour établir la cause auto-immune de la maladie);
  • Échographie de la glande thyroïde
  • IRM ou CT;
  • Consultation d'un ophtalmologiste et définition de la cause de l'exophtalmie (pchegoglazia).

Traitement de la thyrotoxicose, des médicaments

Traitement de la thyrotoxicose, des médicaments

Déterminer la méthode de traitement de la thyréotoxicose, tout d'abord, pour identifier la "source" de la maladie. La cause de développement la plus courante est la maladie de Basedova.

Au stade initial de la pathologie, le traitement médical est efficace, à savoir l’administration de thyréostatiques (médicaments réduisant l’activité de la glande thyroïde) au patient - Merkazolil, Tyrozol, Propitsil. La dose du médicament et la durée du traitement sont déterminées par le médecin individuellement pour chaque patient atteint de thyréotoxicose. Habituellement, ces médicaments doivent être pris pendant au moins un an.

Dans les troubles destructeurs du tissu thyroïdien, les patients reçoivent un traitement à base de glucocorticostéroïdes, ce qui permet de réduire les processus dommageables dans la glande et de réduire quelque peu la progression de la maladie.

Après un traitement au thyrostat, le patient subit éventuellement une intervention chirurgicale.

Le traitement de la thyréotoxicose par Endonorm est effectué en cas de diagnostic de la nature auto-immune de l'origine de la maladie. Ce médicament est un additif biologiquement actif, qui comprend des composants végétaux et naturels, leur action est dirigée vers la restauration des tissus endommagés et des cellules thyroïdiennes.

Complications de la thyrotoxicose

Une crise dangereuse est une complication dangereuse - une condition qui constitue une menace pour la vie du patient. Provoquer le développement de la crise peut être transmis maladies infectieuses, chirurgie, stress, manque de thérapie adéquate.

La crise thyrotoxique s'accompagne d'un certain nombre de symptômes cliniques:

  • Augmenter la température du corps à 40-41 degrés;
  • Augmentation de la tension artérielle (indicateurs systoliques de plus de 200 mm Hg);
  • Tachycardie (plus de 180 battements par minute);
  • Développement de l'insuffisance cardiaque aiguë
  • Troubles dyspeptiques - vomissements, diarrhée, nausées.

Si le patient ne fournit pas une assistance immédiate, la mort peut résulter de la perturbation de tous les organes et systèmes vitaux - reins, cœur, système respiratoire.

Thyréotoxicose et grossesse

Si une femme développe une thyréotoxicose, la grossesse est presque impossible en raison des nombreuses violations du fond hormonal et du système reproducteur dans son ensemble. Si la conception est toujours là, un tel patient devrait s'inscrire dès que possible dans la consultation des femmes.

Le danger de la pathologie pour les femmes enceintes et les bébés est la formation de malformations congénitales chez le fœtus dans le contexte de la progression de la maladie (pendant la grossesse, toutes les maladies chroniques s'aggravent).

Malgré les risques, avec l'accès rapide au gynécologue, l'examen et la nomination d'un traitement adéquat, la grossesse peut être sauvée et l'enfant naît au bon moment en bonne santé.

Si une femme est consciente de la présence de thyréotoxicose, alors la grossesse doit être planifiée. La planification comprend un examen complet, un traitement et une consultation de l'endocrinologue. Avec la bonne approche, une femme peut supporter et donner naissance à un enfant en bonne santé.

Prophylaxie de la thyrotoxicose

Il n'y a pas de règles spécifiques de prévention, mais si le patient présente des cas de maladie thyroïdienne au sein de la famille, vous devriez examiner votre santé régulièrement et faire appel à un endocrinologue afin de prévenir - examen et palpation de la glande, tests sanguins TSH, T3 et T4.

La détection rapide de la maladie aide à éviter de nombreuses complications.

Les personnes atteintes d' hyperthyroïdie identifiée doivent suivre un régime spécial. Un régime avec thyrotoxicose permet d'augmenter la teneur en calories des plats pour restaurer les réserves énergétiques de l'organisme et prévenir leur épuisement.

Évitez de consommer des aliments riches en iode - crevettes, moules, choux de mer, poissons de mer - cela peut entraîner une détérioration de l'état général et de la progression de la maladie.

Intéressant
2017-02-11 08:58:58
Sauve-moi et sauve-moi de cette crasse! Coire, Coire, Coire.
Hmm.
2017-11-13 05:55:01
Tout est en train d'être traité. Retirer la glande ou une partie de la glande et prescrire des hormones dans les comprimés. Les gens vivent très vieux.

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com