• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Tachycardie sinusale du cœur: symptômes et traitement chez les enfants et les adolescents

C'est quoi

La tachycardie sinusale du cœur est une maladie qui est une forme de tachyarythmie supraventriculaire et se caractérise par un dysfonctionnement du nœud sinusal. La contraction du muscle cardiaque se produit plus de 100 fois par minute.

La durée de la période, lorsque le pouls augmente, dépend du bien-être du patient et du niveau de son activité.

Le nœud sinusal est un régulateur du tempo, du rythme et de la fréquence cardiaque. C'est en cela que se forme l'impulsion, qui affecte le fonctionnement du muscle (myocarde). L'onde d'excitation du nœud sinusal passe directement au cœur, l'embrassant complètement, rendant les systoles et les diastoles synchrones et, par conséquent, se répétant à intervalles réguliers.

Tachycardie sinusale du coeur

La survenue d'une tachycardie sinusale dans une période d'activité physique intense est considérée comme un processus normal. En outre, une telle réponse de l'organisme est possible en raison du stress mental et émotionnel, de l'excitation.

Parmi les stimulants habituels de l'activité du nœud sinusal, on peut mentionner les boissons à forte teneur en caféine. Dans de tels cas, la tachycardie ne devrait pas poser de problème - ce type est appelé physiologique.

  • Une maladie vraiment dangereuse devient une impulsion fréquente (à savoir 110-120 battements par minute) lorsque vous êtes au repos. Il peut y avoir une augmentation de la fréquence cardiaque la nuit, lorsque vous essayez de vous endormir ou tôt le matin. Dans cette situation, il s'agit d'une tachycardie pathologique, et il n'est pas utile de retarder la visite chez le cardiologue.

Selon le degré de rapidité du pouls, la tachycardie est divisée en 3 variétés principales:

  1. Modérée - le pouls ne dépasse pas 20% de la norme du patient (la norme dépend de l'âge et de l'activité physique de la personne, c.-à-d. Qu'il y a certaines fluctuations dans les valeurs de référence admissibles);
  2. Moyenne - l'augmentation de la fréquence cardiaque ne dépasse pas 40% par rapport aux indices normatifs;
  3. Exprimé, ce qui est le plus dangereux - le pouls est augmenté de 60% ou plus.

Contenu

Tachycardie sinusale chez les enfants

Si le diagnostic de l'adulte est plus ou moins sans ambiguïté: les soupçons de tachycardie apparaissent avec une augmentation du pouls à 100-120 coups, alors que ce qui est une tachycardie sinusale chez un enfant est une question moins transparente.

Plus l'enfant est jeune, plus le rythme cardiaque est élevé pour lui. Chez les nouveau-nés, un indicateur ne dépassant pas 160 battements par minute est considéré comme acceptable. Avec chaque année de vie, le nombre est réduit de 10%. Ainsi, chez un adolescent de 13 ans, le pouls ne doit pas dépasser 110 battements.

Dans la plupart des cas, s'il n'y a aucune anomalie dans le travail du cœur de l'enfant, la tachycardie sinusale passera sans intervention médicale.

Semer la panique à l'avance ne vaut pas la peine, car le corps des enfants est beaucoup plus sensible qu'un adulte. La palpitation rapide peut se produire sur la base de toute émotion: joie, irritation, tristesse, douleur, ressentiment, colère, etc.

Le dispositif de la mentalité de la personne d'âge moyen diffère considérablement de celui de l'enfant: l'enfant donne complètement toutes ses émotions. Si le pouls se stabilise après 5 à 7 minutes après une chute, un cri ou un rire, il n’ya aucune raison de s’exciter. Cependant, il faut toujours démontrer qu’un cardiologue d’enfants s’assure que son développement se déroule normalement et que le bébé n’a aucun problème avec le système cardiovasculaire.

Chez un enfant de moins de 10 ans, la palpitation peut augmenter avec l'augmentation de la température, dans un environnement étouffant et en altitude. Si les pulsations cardiaques pour 130 à 140 coups ne sont pas accompagnées de sensations douloureuses dans la région du cœur de quelque nature que ce soit (fourmillements, douleur aiguë, sensation de tir), essoufflement, la tachycardie n'a pas besoin de traitement.

Tachycardie chez les nouveau-nés

La tachycardie sinusale touche 45% des nouveau-nés. Dans 40% d'entre eux, la maladie passe d'elle-même et n'affecte pas la santé du cœur à l'avenir. Une augmentation de la fréquence cardiaque est causée par une automaticité excessive du nœud sinusal. Si l'augmentation de la fréquence cardiaque est provoquée non pas par le processus pathologique, mais par des changements physiologiques, l'impulsion sera rythmée.

Il existe un certain nombre de facteurs dangereux associés à des maladies de divers systèmes corporels susceptibles de provoquer une tachycardie sinusale du cœur. Ceux-ci comprennent:

  • insuffisance cardiaque, héritée;
  • myocardite;
  • acidose (augmentation de l'acidité de l'environnement interne du corps, entraînant des changements métaboliques);
  • hypoglycémie;
  • anémie;
  • défaite du système nerveux central.

Dans les cas ci-dessus, la tachycardie sinusale est un symptôme alarmant qui vous permet de suspecter et d'identifier une maladie du système circulatoire ou neurologique.

En cas d'insuffisance cardiaque, le processus inverse est possible. Si la tachycardie d'un nouveau-né est observée pendant une longue période (170 battements par minute pendant la journée, l'insuffisance cardiaque acquise peut se développer), ce qui affectera la qualité de vie future.

  • Ces attaques doivent être traitées avec des agents pharmacologiques. Le développement de l'insuffisance cardiaque dans ce cas est dû à l'incapacité du cœur de l'enfant à s'adapter à une charge de travail excessive sous la forme d'une activité contractile accrue.

Tachycardie chez les enfants âgés de 3 ans

Tachycardie chez les enfants âgés de 3 ans Un enfant qui est allé à la maternelle ou à l'école peut aussi avoir des crises de rythme cardiaque rapide. Ceci est très probablement dû à des causes naturelles (chaleur, changement soudain de pression) ou psychologiques.

Certains enfants sont fortement impliqués dans le collectif ou ne trouvent pas de langage commun avec les enseignants. Dans ce cas, il est nécessaire de parler avec l'enfant ou d'acheter des sédatifs, principalement d'origine végétale.

Tachycardie chez les adolescents

À l'adolescence, le fond hormonal devient instable. La croissance et la puberté sont accélérées. La musculature n'a pas le temps de progresser dans la croissance du tissu osseux. Le muscle cardiaque a également besoin d'une alimentation supplémentaire pour assurer une croissance normale.

Il est difficile pour le cœur de "gaspiller" le corps pour une activité physique prolongée, de sorte qu'il commence à battre plus souvent. C'est pour cette raison que les adolescents éprouvent souvent des vertiges et des «sauts» de pression artérielle.

Une autre raison de l'augmentation de la fréquence cardiaque est l'expérience émotionnelle. Chez les adolescents, ils sont assez profonds car il y a une croissance mentale accélérée. Les filles et les garçons sont confrontés à une incompréhension de la société, à la cruauté des lois de la société, source de stress et d'épuisement moral. Le bien-être émotionnel d'un adolescent dépend en grande partie du comportement des parents envers lui.

Le fond hormonal est presque complètement reconstruit. Les émissions d'adrénaline qui affectent l'automatisme du nœud sinusal sont admissibles.

Un adolescent peut ressentir une douleur aiguë dans la région du cœur, une lourdeur dans la poitrine ou un état de pré-stupeur, mais pour le fonctionnement normal du cœur, cela ne présente aucun danger.

Tachycardie sinusale pendant la grossesse

Tachycardie sinusale pendant la grossesse - le processus est absolument normal, surtout en ce qui concerne le dernier trimestre de la grossesse. Cela est dû au fait qu'un muscle cardiaque agit directement sur deux organismes.

Avec plus de 95 accidents vasculaires cérébraux, la future mère a besoin de se détendre, de se calmer et d'arrêter temporairement l'activité physique. Cependant, si ces mesures ne vous aident pas, vous devez consulter un gynécologue. Si nécessaire, il recommandera un examen du cardiologue.

Symptômes de tachycardie sinusale, diagnostic

Les symptômes de la tachycardie sinusale ne sont pas toujours sans ambiguïté et s'expriment également pour tous les groupes d'âge, sauf pour les nouveau-nés. La dernière catégorie se distingue par le fait que les bébés ne peuvent pas reconnaître indépendamment les sensations désagréables et en parler. Par conséquent, la responsabilité du diagnostic en temps opportun incombe entièrement aux parents.

Symptômes cliniques:

  • palpitations - coups forts, rythmés et rapides "autour de la poitrine";
  • Vertiges, qui peuvent s'intensifier et entraîner une perte de conscience;
  • Faiblesse dans les membres, perte d'endurance, fatigue et fatigue;
  • Insomnie, sommeil de courte durée ou réveil fréquent;
  • Diminution de l'efficacité, perte d'intérêt pour les choses familières, aggravation de l'humeur;
  • La lourdeur dans la poitrine, la sensation douloureuse dans l'espace intercostal et dans le dos.

En règle générale, chaque patient possède un «ensemble clinique» distinct composé de plusieurs symptômes.

Le cardiologue étudie la périodicité de leur apparence et de leur intensité. Vous cherchez une confirmation que dans ce cas il s'agit d'une tachycardie pathologique. Si la tachycardie elle-même est un symptôme d'une autre maladie, le patient reçoit des sédatifs et un traitement pour une maladie causale. Les médicaments anti-arythmiques ne sont présentés que comme une mesure symptomatique.

Le diagnostic de la tachycardie sinusale est réalisé à l'aide d'études électrocardiographiques (ECG), échocardiographiques (EchoCG) et électrophysiographiques (EFI). L'IRM du cœur (imagerie par résonance magnétique) et l'EEG du cerveau (électroencéphalographie) peuvent également être prescrits.

Un test sanguin général et des tests hormonaux sont nécessaires pour assurer la cohérence du système endocrinien. Ainsi, avec la tachycardie, un examen complet est effectué, visant à clarifier son degré et à identifier le facteur causal de cette condition.

Traitement de la tachycardie sinusale, médicaments

Traitement de la tachycardie sinusale, médicaments Si une tachycardie sinusale facile était diagnostiquée, le traitement médicamenteux serait minime. Les patients présentant ce problème sont invités à se rendre régulièrement à la cardiologie: au moins 2 fois par an.

Les préparations pour une forme légère de tachycardie sont la valériane, la solution pour l’agripaume, les préparations apaisantes à la menthe et la mélisse. Les remèdes homéopathiques peuvent être remplacés ou complétés par les médicaments suivants: seduxen, phenobarbital, neu rochel.

Si un patient présente des symptômes désagréables fréquents qui durent plus de 15 à 20 minutes et interfèrent avec le mode de vie habituel, le médecin prescrit des médicaments plus puissants, tels que: l'isoptine, l'aténolol. En cas d'insuffisance cardiaque prononcée, conséquence ou cause d'une tachycardie sinusale, le cardiologue prescrit des glycosides ou des médicaments inhibiteurs.

Dans le même temps, il est recommandé d'observer un régime avec le moins de composants qui stimulent l'automatisme du nœud sinusal.

Minimiser ou éliminer complètement les produits suivants:

  • boissons alcoolisées (dans les cas graves et les boissons à faible teneur en alcool);
  • chocolat avec une teneur en cacao supérieure à 50%;
  • boissons contenant de la caféine: café, thé fort, énergie;
  • lourd pour les aliments de digestion.

Le danger de la tachycardie des sinus

Dans le cas d'un type physiologique de tachycardie, le pronostic est satisfaisant (positif). S'il s'agit d'une tachycardie sinusale pathologique, tout dépend de la symptomatologie individuelle du patient et de la présence d'une maladie cardiaque aiguë.

Les plus longues crises de tachycardie sinusale sont les plus dangereuses, ce qui peut entraîner un dysfonctionnement ventriculaire gauche aigu et conduire à un choc arythmique. Si vous commencez l'insuffisance cardiaque acquise, d'autres systèmes corporels peuvent en souffrir. L’oedème pulmonaire est l’une des conséquences de la tachycardie pathologique grave, car elle peut s’arrêter.

Un autre organisme affecté par la tachycardie est le cerveau. La réduction rapide du muscle cardiaque entraîne un affaiblissement du flux sanguin dans le cortex cérébral. Des caillots peuvent se former et même dans les situations les plus négligées, même un accident vasculaire cérébral ischémique est possible.

Pour prévenir les conséquences désagréables et mortelles de la tachycardie sinusale, il est recommandé de consulter régulièrement le cardiologue, de surveiller son alimentation et de faire des exercices physiques simples tous les jours. Tout cela doit être combiné avec la réception des médicaments recommandés par le médecin.

Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com