• Décryptage des tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse d'urine?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Normes pendant la grossesse et valeurs des écarts.
Décryptage des analyses

Hépatite toxique: qu'est-ce que c'est et quelles méthodes de traitement existent aujourd'hui

L'hépatite toxique est une maladie assez dangereuse qui nécessite un diagnostic rapide. Cette pathologie est caractérisée par un courant lumineux. Lors du diagnostic, le traitement est complet. Dans les cas avancés, une greffe du foie peut être nécessaire.

Le contenu

Quelle est l'hépatite toxique

L'hépatite toxique est une maladie caractérisée par une nécrose progressive des cellules du foie. Ce processus se développe lorsqu'il est exposé à des substances toxiques, notamment des produits chimiques industriels, de l'alcool et des drogues. Ce type de pathologie est beaucoup moins fréquent que d’autres formes d’hépatite.

Chez les enfants, l'hépatite toxique survient dans des cas isolés. Le traitement par des médicaments puissants qui entraînent la mort progressive des cellules du foie constitue un facteur provocant.

Lorsque des quantités modérées de toxines pénètrent dans le corps humain, un foie en bonne santé peut les traiter sans difficulté. Toutefois, si la quantité de substances nocives augmente et qu’elles attaquent régulièrement le corps, celui-ci n’a pas le temps de les neutraliser. Les cellules commencent à mourir lentement.

hépatite

L'hépatite toxique est une conséquence de facteurs agressifs.

La vitesse du processus pathologique dépend de la quantité de substances toxiques introduites.

Qu'est-ce que l'hépatite toxique - vidéo

Hépatites médicamenteuses, aiguës, chroniques et autres

L'hépatite se distingue par la nature du cours:

  • aigu - caractérisé par une forte apparition et des symptômes vifs;
  • Chronique - se développe sur une longue période et a des manifestations plus effacées.

En outre, l'hépatite toxique est classée dans:

  • alcoolique - se produit lorsque l'on consomme de grandes quantités de boissons alcoolisées, y compris une production de qualité médiocre;
  • médicament - se développe à la suite de la prise de médicaments qui ont un effet négatif sur le foie;
  • industriel - se produit avec une exposition constante au corps de composés chimiques nocifs utilisés dans l'entreprise.

Causes et facteurs provoquants

La cause de l'hépatite toxique est l'exposition au foie de substances nocives, telles que:

  • alcool - dérivés d'éthanol;
  • médicaments: anti-inflammatoires non stéroïdiens, hormonaux, antiparasitaires, antidépresseurs, tranquillisants, antibiotiques;
  • Herbes: consoude, gui, valériane;
  • poisons industriels: naphtalènes, chloroforme, agents de désinsectisation, arsenic, mercure et étain.

Les maladies chroniques du foie et des voies biliaires sont des facteurs provocants. Dans ce cas, la nécrose tissulaire survient très rapidement. La symptomatologie est plus prononcée que lorsqu'elle est exposée à des substances toxiques sur un organe en bonne santé.

Symptômes et signes

Les principaux symptômes de l'hépatite toxique:

  • douleur au côté droit des côtes;
  • des nausées;
  • manque d'appétit;
  • changements dans la sclérotique et la couleur de la peau en jaune;
  • foie élargi;
  • distension abdominale (due à l'accumulation de liquide libre);
  • mauvaise santé générale.

Les effets toxiques du tétrachlorure de carbone présentent les signes suivants:

  • augmentation de la température;
  • mal de tête;
  • des nausées et des vomissements;
  • saignement du tube digestif;
  • la diarrhée;
  • jaunisse.

Dans peu de temps, une insuffisance hépatique aiguë peut se développer, ce qui engendre la mort. Si le temps ne reconnaît pas la présence d'une hépatite toxique, une cirrhose du foie peut survenir. Cette maladie est formée par la cirrhose du foie.

Une hépatite toxique survient dans les 20 heures suivant la consommation de champignons toxiques. Il y a un brillant symptômes avec tous les signes d'intoxication grave. L'alcool et les formes posologiques se développent progressivement sur plusieurs mois.

la cirrhose

Avec une hépatite toxique prolongée peut développer une cirrhose

Mesures de diagnostic

Les principales méthodes de recherche pour l'hépatite toxique suspectée:

  1. Analyse biochimique du sang - vous permet de déterminer l'état des fonctions du foie pour des indications spécifiques.

    Il est important d'évaluer le niveau de bilirubine totale et de ses composants - indique la quantité de pigment jaune formée à la suite de la dégradation de l'hémoglobine et des cytochromes.

  2. Échographie - est effectuée afin d'identifier les changements dans la structure du foie. L'échographie est absolument sans danger et vous permet d'attraper même les plus petits changements.
  3. IRM - L'imagerie par résonance magnétique est réalisée en raison de la présence d'un champ nucléaire spécial, ce qui vous permet de reproduire la structure de n'importe quel tissu sur un écran d'ordinateur.
  4. La biopsie est réalisée en tant que diagnostic différentiel. Il est nécessaire d'exclure la présence de dégénérescence maligne des cellules. Pour l'étude, prenez un petit morceau de foie, qui est examiné au microscope.

Traitement de l'hépatite toxique

Le principal moyen de traiter ce type de maladie est d’éliminer l’exposition aux substances toxiques. Dans les cas avancés, on effectue une hémodialyse, qui est une procédure de purification du sang. Pour stabiliser la condition, une approche de traitement intégré est nécessaire.

Traitement médicamenteux

La pharmacothérapie vise à éliminer les substances toxiques du corps, à restaurer les cellules du foie et le fonctionnement normal du corps. Le plus souvent utilisé:

  1. Adsorbants (Polysorb, charbon actif, Enterosgel). Ils aident à éliminer les produits de décomposition des substances toxiques du corps.
  2. Hépatoprotecteurs (Essentiale forte N, Heptral, Karsil). Maintenir la fonctionnalité des hépatocytes (cellules du foie), en éliminant la possibilité de leur destruction sous l'influence de substances nocives.
  3. Vitamines. Les plus utiles dans l'hépatite toxique sont les vitamines du groupe B, l'acide folique et l'acide ascorbique.

Enterosgel, Essentiale Forte N et d'autres médicaments - galerie

Régime alimentaire

Le régime alimentaire pour l'hépatite toxique joue un rôle important. Si vous n'excluez pas certains produits et ne respectez pas un certain menu, vous pouvez alors exacerber les symptômes et provoquer une transition de la maladie vers une forme plus sévère. Le régime doit contenir suffisamment de vitamines et de substances bénéfiques pour le foie.

Quoi exclure:

  • le soda;
  • café
  • plats salés;
  • épices, sauces;
  • produits fumés;
  • les aliments gras;
  • bonbons en grande quantité;
  • produits semi-finis;
  • cuisson au four;
  • l'ail.

Les aliments ne doivent pas contenir d’additifs artificiels. L'alcool est strictement interdit.

Le menu devrait inclure:

  • des bouillies;
  • petite quantité de beurre;
  • poisson à la vapeur;
  • des légumes et des fruits;
  • fruits secs;
  • bouillon maigre avec des craquelins;
  • yaourt;
  • crème sure avec du fromage cottage;
  • le kéfir;
  • thé vert

Vous devez manger au moins 5 fois par jour.

Produits utiles contre l'hépatite toxique - galerie

Intervention chirurgicale

Dans les cas graves, lorsque le foie cesse presque de fonctionner, le seul moyen de sauver le patient est une greffe d'organe. Une telle opération coûte extrêmement cher. En outre, le risque de rejet d'un organe est élevé, car l'immunité humaine résiste activement à l'introduction d'agents étrangers.

S'il n'est besoin que d'un remplacement partiel du foie, la personne vivante peut être le donneur. Eh bien, s’il s’agit d’un membre de la famille, le risque de rejet d’organe est minimisé. Retour à la vie normale avec un résultat positif de l'opération dans un an.

Méthodes traditionnelles de traitement

Les recettes de médecine traditionnelle suivantes sont utiles contre l’hépatite toxique:

  1. Décoction nettoyante. La chicorée sèche est requise. 1 cuillère à soupe l Versez 250 ml d'eau bouillante et laissez reposer pendant 20 minutes. Ajoutez ensuite 1 c. l chérie Tous mélanger et prendre une demi-heure avant les repas 2 fois par jour pour une demi-tasse dans une forme chaude pendant 10 jours.
  2. Infusion de guérison. Lors de la floraison active, il est nécessaire de cueillir l'herbe à la fraise (de préférence avec les racines). Puis séchez dans un endroit sombre et hachez. 2 cuillères à soupe l brasser les matières premières dans 500 ml d’eau bouillante. Laisser reposer 30 minutes. Filtrer et prendre 20 minutes avant un repas, 0,5 tasse 2 fois par jour pendant deux semaines. Pré-besoin d'être dilué avec du lait.
  3. Jus purifiant. Pour l'hépatite, le jus de citrouille frais est très utile. Il est nécessaire de le presser quotidiennement et de prendre une demi-tasse par jour et une heure après avoir mangé pendant 10 jours.
  4. Jus de choucroute Vous devez en boire 3 fois par jour, 120 ml pendant 15 minutes avant les repas pendant 20 jours.

    Le jus de choucroute est un excellent remède pour restaurer la fonction hépatique.

  5. Infusion pour maintenir la fonction hépatique. Il faudra 1 cuillère à soupe. l herbe sèche Hypericum, que vous devez verser 400 ml d'eau bouillante et insister 40 minutes. Puis filtrer et prendre 2 fois par jour, 150 ml pendant 15 minutes avant les repas pour deux semaines.

Remèdes populaires - Galerie

Pronostic du traitement, complications possibles et conséquences

Si le temps de détecter l'hépatite toxique, le pronostic est favorable. Si la maladie devient chronique, le risque de nécrose du foie et de décès est élevé. Les complications les plus dangereuses:

  • la survenue d'une insuffisance hépatique aiguë;
  • le passage de l'hépatite à la cirrhose;
  • nécrose complète des tissus.

Si le foie cesse de fonctionner, la personne mourra dans les plus brefs délais. C'est pourquoi un diagnostic différentiel de haute qualité et un traitement rapide sont si importants.

Mesures préventives

Pour prévenir le développement d'hépatite toxique, il est nécessaire:

  1. Eviter le contact avec des produits chimiques nocifs.
  2. Lorsque vous travaillez dans des entreprises industrielles, n'oubliez pas vos équipements de protection individuelle et vos inspections de routine.
  3. Ne pas abuser de l'alcool.
  4. Prenez les médicaments uniquement tels que prescrits par un médecin.

Il est très important de consulter immédiatement un médecin dès les premiers signes de la maladie.

L'hépatite toxique en cours d'exécution présente un risque élevé de décès. Un diagnostic opportun et un traitement de qualité contribuent au rétablissement. L’essentiel avec la thérapie est d’exclure tous les facteurs provoquants. Si cela n'est pas fait, alors la thérapie n'aura qu'un effet temporaire.

Intéressant

Les informations sont fournies à des fins d'information et de référence.Un médecin professionnel doit diagnostiquer et prescrire un traitement. Ne pas se soigner soi-même. | Contact | Annoncez | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Modification du site - info @ medic-attention.com