• Décryptage des tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse d'urine?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Normes pendant la grossesse et valeurs des écarts.
Décryptage des analyses

Symptômes de la grossesse extra-utérine à ses débuts, diagnostic et élimination

Pour éviter les situations désagréables lors de la planification d'un enfant, les femmes doivent être conscientes d'une pathologie aussi imprévisible que celle d'une grossesse extra-utérine.

Ce trouble est diagnostiqué chez 15% des patientes et, en l'absence de soins d'urgence, a des conséquences graves, notamment l'issue fatale d'une future mère.

Le contenu

La grossesse extra-utérine: de quoi s'agit-il?

La grossesse extra-utérine: de quoi s'agit-il?

Formes de grossesse extra-utérine

Il s’agit d’une complication grave au cours de laquelle le processus d’embryon embryonnaire n’a pas lieu dans l’utérus, mais en dehors de celui-ci, par exemple dans la cavité d’une des trompes de Fallope.

Le mécanisme de développement de la grossesse conventionnelle est en cours de fécondation de l'ovule, qui se trouve à ce stade dans les tissus de la trompe de Fallope. De là, le zygote pénètre dans l'utérus, où il y a suffisamment d'espace pour la croissance complète de l'embryon.

La grossesse extra-utérine est un phénomène pathologique lorsque le zygote reste dans la trompe de Fallope, se greffant sur sa paroi.

En outre, l'embryon peut être poussé hors de la cavité du tube, après quoi il est attaché à l'un des ovaires ou à la paroi du péritoine, poursuivant son développement.

Selon la localisation du zygote, les médecins classent la grossesse extra-utérine:

  • sur l'abdomen;
  • sur le rudimentaire (lorsque le zygote entre dans la corne rudimentaire de l'utérus);
  • sur l'ovaire;
  • sur le tuyau.

5 dangers de la grossesse extra-utérine

Наиболее значительная угроза данного явления заключается в возможном летальном исходе женщины, если не будут вовремя предприняты меры по его устранению. 1) La menace la plus importante de ce phénomène est la mort possible d'une femme si des mesures ne sont pas prises à temps pour l'éliminer.

Воспалительные процессы – также одна из опасностей внематочной беременности. 2) Les processus inflammatoires sont également l’un des dangers de la grossesse extra-utérine.

Les foyers d'inflammation se développent généralement dans les tissus des trompes de Fallope. C'est pourquoi il y a une forte probabilité de re-développement de la grossesse extra-utérine.

Les médecins recommandent de planifier la prochaine conception au plus tôt un an et demi après l'opération.

Еще одна опасность внематочного развития плодного яйца кроется в развитии бесплодия, то есть в невозможности женщины в дальнейшем забеременеть, выносить и родить ребенка. 3) Un autre danger du développement ectopique de l'ovule réside dans le développement de l'infertilité, c'est-à-dire dans l'impossibilité pour une femme de devenir enceinte, de porter et de mettre au monde un enfant.

Parfois, l'œuf fécondé est attaché assez profondément au mur d'un organe interne, par exemple au péritoine, d'où la nécessité d'une intervention chirurgicale sérieuse.

Après la chirurgie, une grossesse extra-utérine peut entraîner des complications sous la forme de problèmes sur le chemin d'une conception sans danger.

Возможны разрывы внутренних органов, вследствие чего может начаться обильное кровотечение. 4) Il peut y avoir une rupture des organes internes, à la suite de laquelle un saignement abondant peut commencer.

Après tout, un embryon qui se développe à l'extérieur de l'utérus est en croissance constante. Si les parois de l'utérus sont élastiques, alors, par exemple, il n'y a pas assez d'espace dans les tubes pour le développement de zygotes.

После устранения проблемы на тканях маточных труб и вокруг них может иметь место появление спаек – плотных образований, состоящих из соединительной ткани. 5) Après l'élimination du problème sur les tissus des trompes de Fallope et autour de ceux-ci, des adhérences , des formations denses constituées de tissu conjonctif, peuvent apparaître.

Avec leur présence, en cas de grossesse ultérieure, la future mère peut ressentir une douleur non seulement en cours de gestation, mais également lors de l'accouchement.

Les pointes sont une cause fréquente d'infertilité.

Comment déterminer une grossesse extra-utérine?

Comment déterminer une grossesse extra-utérine? Si vous pensez que le développement d'une grossesse pathologique est recommandé, contactez immédiatement un spécialiste du domaine de la gynécologie.

Le médecin vous prescrira les examens appropriés - une analyse de sang pour l'hormone hCG (hormones produites par la membrane fœtale), une échographie abdominale et vaginale.

L'échographie abdominale détecte la grossesse à 6-7 semaines et l'échographie vaginale à 4-5 semaines. Si le test sanguin d'hCG a révélé la présence d'une grossesse et que l'embryon n'est pas visible dans l'utérus, on peut affirmer que la patiente développe une grossesse pathologique.

Important à savoir! Bien que rare, un spécialiste peut toujours diagnostiquer à tort une grossesse extra-utérine en raison du fait que l'ovule fécondé a été confondu avec un caillot de sang ou une accumulation de liquide.

Beaucoup de futures mères, malgré l'absence de symptômes réels et de résultats d'examen satisfaisants, pensent qu'elles développent une grossesse extra-utérine. Comment déterminer s'il en est ainsi?

Dans cette situation, les médecins conseillent de réussir la recherche la plus fiable - l'examen laparoscopique. Cette procédure présente des avantages importants en termes de capacité à:

  • déterminer l'état des tissus de l'utérus;
  • évaluer l'état des trompes de Fallope;
  • pour voir s'il y a des caillots sanguins dans le péritoine, et aussi pour déterminer leur volume et leur quantité.

Le test montre-t-il une grossesse extra-utérine?

Si, pour une raison quelconque, l'œuf fécondé dans la trompe de Fallope ne s'est pas avancé dans l'utérus, mais qu'il reste dans sa position d'origine, le test habituel indiquera toujours la présence d'une grossesse.

Après tout, le mécanisme de détermination de la grossesse à l'aide d'un test implique l'identification des substances qui sont produites par le placenta de l'ovule. En conséquence, la localisation de l'embryon ne peut pas affecter les résultats du test.

Certaines femmes sont convaincues que le test ne peut fournir une garantie à 100%, car il est plutôt difficile de déterminer une grossesse extra-utérine avec son aide. Ce n'est pas tout à fait vrai.

Bien sûr, parfois, la deuxième bande au cours du test peut ne pas être de couleur vive. Mais ceci est observé du fait que la production de hCG pendant la grossesse extra-utérine se produit plus lentement que lors du développement d'une grossesse normale.

Les premiers signes de grossesse extra-utérine dans les premiers stades

Les premiers signes de grossesse extra-utérine

Habituellement, la localisation incorrecte de l’ovule dans le corps de la femme n’entraîne pas l’apparition de signes distinctifs à un stade précoce.

Cependant, les médecins ont nommé des facteurs pouvant indirectement confirmer qu'une femme a une grossesse extra-utérine.

Les premiers signes dans les termes initiaux peuvent apparaître sous la forme:

  • douleur dans le bas-ventre;
  • une forte diminution de la concentration en hémoglobine dans le plasma sanguin;
  • l'élargissement du sein et la tendresse;
  • malaise persistant;
  • la toxémie la plus forte;
  • saignements rares qui ne sont pas menstrués. Périodes rares pendant la grossesse extra-utérine - l'un des symptômes les plus courants. Bien que ce phénomène ne puisse pas être une confirmation directe de la localisation incorrecte de l'ovule;
  • des vertiges;
  • augmentation de la température corporelle;
  • diminution de la pression artérielle.

6 symptômes de grossesse extra-utérine

Le tableau clinique chez 9 patients sur 10 est un complexe de manifestations non spécifiques.

  1. L'augmentation de la taille de l'utérus, qui est détectée lors d'un examen gynécologique.
  2. Douleur lorsque le médecin essaie de déplacer manuellement les parois utérines.
  3. Gonflement insignifiant du fornix postérieur.
  4. La présence de tumeurs dans la région de l’un des appendices. La consistance de l'éducation est similaire à la consistance de la pâte.
  5. Excrétion de l'exsudat sanguin du tractus génital. Une telle manifestation n'indique pas toujours l'existence d'une grossesse extra-utérine. Les symptômes dépendent du temps et peuvent avoir une intensité différente.
  6. Douleur dans l'abdomen Ils peuvent être excessivement intenses, «renversés» ou «tirés». La douleur peut être donnée dans le bas du dos, les intestins, sous l'omoplate.

Quels tests et tests dois-je prendre?

Si une grossesse extra-utérine est suspectée, le médecin envoie la patiente à un examen médical:

  • test sanguin pour le niveau de hCG. Cette étude est recommandé de prendre plusieurs fois avec un intervalle de 3 à 5 jours. Le fait est que si l'embryon est mal implanté, la concentration de cette hormone peut ne pas être suffisante pour confirmer qu'une grossesse extra-utérine se produit. Les tests de HCG confirmeront ou nieront nécessairement le diagnostic préliminaire;
  • Échographie des organes abdominaux, y compris l'utérus, les trompes de Fallope, les ovaires, les appendices;
  • Échographie des organes génitaux internes (examen vaginal);
  • examen gynécologique sur la chaise;
  • méthode de diagnostic laparoscopique (si nécessaire).

Enlèvement de grossesse extra-utérine

Enlèvement de grossesse extra-utérine

Le traitement d’une mauvaise implantation de l’embryon dépend de nombreux facteurs:

  • si le patient a des enfants;
  • Veut-elle avoir des enfants à l'avenir?
  • Quelle est la gravité de la condition d'une femme?
  • combien de temps dure la grossesse pathologique;
  • quel est l'emplacement exact de l'embryon;
  • présence de maladies gynécologiques et somatiques concomitantes.

Si l'on soupçonne un emplacement incorrect de l'ovule, il est recommandé de placer la patiente dans un hôpital où elle sera sous la surveillance permanente du personnel médical.

Laparoscopie

Lorsqu'un problème est détecté à un stade précoce, les médecins suggèrent des méthodes plus bénignes pour le résoudre. Une telle technique est la laparoscopie. Son utilisation est recommandée lorsque l’embryon n’a pas encore réussi à retenir son contenant.

Dans la paroi abdominale du patient, il y a deux petites incisions. Un tube élastique est inséré dans le premier, dont l'extrémité est équipée d'une caméra vidéo microscopique qui transmet une image du champ chirurgical au moniteur.

A travers le second, un instrument est introduit à travers lequel la suppression de l'ovule est effectuée par succion (le principe est similaire à celui de la méthode de l'avortement sous vide).

La laparoscopie est une procédure sûre. Les tissus des organes internes environnants ne sont pas exposés à des lésions et il n'y a également aucune probabilité de développement de cicatrices et d'adhérences postopératoires.

À la surface de la peau, ne recouvrez que de petites traces d'incisions qui disparaissent rapidement sans laisser de traces.

Tubotomie

Dans le processus de cette chirurgie, la trompe de Fallope subit une autopsie. Après cela, les éléments de l'embryon sont retirés de sa cavité et évacués à travers un trou pratiqué dans la paroi du péritoine.

Tubotomy aide à préserver l’intégrité de la conduite, qui continuera à remplir ses fonctions à l’avenir.

Tubectomie

Cette opération est démontrée lorsque des processus irréversibles se sont produits en raison d'une localisation incorrecte de l'ovule dans les tissus de la trompe de Fallope, ce qui a entraîné le fait que cet organe ne serait plus en mesure de remplir sa fonction.

De manière générale, il suffira de tenir une tubotomie, mais cela est lourd avec le re-développement de la grossesse extra-utérine.

Les médecins recommandent une tubectomie, si la préservation de la canalisation peut avoir des conséquences plus graves par rapport à son retrait.

La laparotomie

Conduit s'il y avait une rupture de la trompe de Fallope.

Les chirurgiens ont pour tâche d’éliminer le choc et les pertes de sang afin de prévenir l’apparition de complications particulièrement graves.

Il s’agit d’une chirurgie ouverte à ciel ouvert qui nécessite une période de rééducation plus longue

En conclusion, nous devrions nous concentrer sur un autre aspect important.

Indépendamment de la méthode de traitement, il est nécessaire de passer une échographie pendant 5 à 6 jours après l’élimination de la grossesse extra-utérine, qui indiquera l’état de tous les organes situés dans le pelvis.

Et six mois après l'opération, une étude visant à déterminer le degré de perméabilité des trompes de Fallope a été recommandée.

Intéressant

Les informations sont fournies à des fins d'information et de référence Un médecin professionnel doit diagnostiquer et prescrire un traitement. Ne pas se soigner soi-même. | Contact | Annoncez | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Modification du site - info @ medic-attention.com