• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Hématome rétrochorique en début de grossesse

Dans certains cas, la grossesse est menacée de fausse couche. La conséquence de ce diagnostic est souvent un hématome rétrochorique - une collection de sang formée entre le chorion et l'œuf fœtal. À l'échographie, il est défini comme une tache sombre située dans la zone de fixation de l'embryon à la membrane fœtale.

Le chorion est le précurseur du placenta, qui se forme sur une période de 14 à 15 semaines. Jusqu'à ce point, il s'agit d'une enveloppe externe du fœtus, fusionnée avec l'épithélium de l'utérus, à la suite de quoi les vaisseaux sanguins de l'embryon et de la mère sont entrelacés.

L'hématome est une accumulation de décharge sanglante, localisée à un certain endroit. L'hématome rétrochorrial est formé sur cette partie où il y avait un détachement de l'œuf fœtal pendant un avortement menaçant.

Contenu

Les causes de l'hématome rétrochorial pendant la grossesse

Les causes de l'hématome rétrochorial pendant la grossesse

L'hématome rétrochorrial se produit dans l'utérus pendant les premiers stades de la grossesse, principalement jusqu'à 16-17 semaines. C'est-à-dire que la période de son apparition possible coïncide avec le moment de la formation du placenta. Les raisons de la formation de caillots sanguins entre l'oeuf foetal et le chorion peuvent être multiples:

1) L'insuffisance hormonale - un taux élevé de testostérone et de prolactine peut entraver le métabolisme normal entre la mère et le fœtus - ce qui entraîne le début du détachement. La cause la plus fréquente de la nature hormonale est le manque de progestérone.

Pour éviter le début du processus de séparation de l'œuf fœtal du chorion, les médecins prescrivent la réception d'analogues synthétiques de progestatifs - Dufaston et Utrozhestan. Dans les cas où une pénurie de progestérone entraîne un vaste détachement, un traitement hormonal d'urgence est prescrit, qui consiste à prendre des doses élevées de Dufaston à intervalles réguliers.

2) Effort physique excessif - la fatigue peut entraîner une tonicité accrue de l'utérus. Plus la période de gestation est longue, plus la musculature de l'utérus est susceptible de se contracter et de se durcir.

Spastic peut provoquer un détachement de l'œuf fœtal et le début des combats. La tonicité accrue est traitée à l'aide de compte-gouttes et de médicaments pris en interne.

3) Exacerbation des MST - provoque le début d'un vaste processus inflammatoire non seulement du corps utérin, mais aussi des organes pelviens dans leur ensemble. En conséquence, le réseau de vaisseaux sanguins de l'œuf fœtal est rempli de caillots sanguins, car pour supprimer les infections, le corps féminin commence à produire activement des plaquettes.

L'embryon cesse de recevoir la nutrition nécessaire et le chorion perd sa capacité à rester à la surface de l'œuf fœtal. En conséquence, une rupture commence, ce qui crée une menace de fausse couche.

4) Influence excessive des vibrations - dans de tels cas, la menace de séparation par chorion n’est pertinente que pendant les petites périodes de gestation, jusqu’à 8 semaines. Les vibrations provoquent une violation de la circulation de l'œuf foetal, les ondes de vibration contribuent à la stratification progressive des tissus.

C'est pour cette raison que, pendant une période de 3 à 4 semaines, les médecins essaient de ne pas effectuer trop souvent un diagnostic échographique si une femme menace de faire une fausse couche.

5) Les maladies associées aux violations de la coagulation sanguine se réfèrent ici le plus souvent aux patients atteints de thrombophilie. Ceci est une maladie génétique qui favorise une thrombose accrue.

Les femmes atteintes de thrombophilie sont extrêmement difficiles à supporter chez un enfant - leur grossesse est constamment exposée à une menace d'insuffisance fœtoplacentaire et de décollement placentaire.

Evidemment, toutes ces causes conduisent au même résultat: la séparation de l'œuf fœtal du chorion, ce qui conduit à la formation d'un hématome rétrochorique.

Signes d'hématome par échographie

  • Déformation de l'œuf foetal - due au fait que le bord du pelage commence à "s'affaisser". Plus l'hématome est grand, plus la forme de l'œuf foetal est irrégulière.
  • Épaississement de la paroi utérine - une augmentation du myomètre se produit du côté où le décollement est observé.
  • La présence d'une cavité remplie de sécrétions sanguines - sur l'écran, elle se présente sous la forme d'une tache sombre séparée de l'œuf fœtal par une paroi mince - l'enveloppe interne de l'embryon.

Les symptômes de l'hématome rétrochorial

Un petit hématome rétrochorique, en règle générale, ne présente aucune manifestation externe, et la femme ne l'apprend que dans la salle de diagnostic par ultrasons. Des formes plus graves, dangereuses pour la vie du fœtus, présentent les symptômes suivants:

  • Douleurs dans le bas-ventre.
  • Décharge sanglante. Plus le sang est abondant et lumineux, plus le décollement et les ecchymoses sont graves.
  • Douleurs Crampes Généralement, il y a très peu de chances de sauver un enfant.
  • Détérioration de l'état général de la femme enceinte: vertiges, perte de conscience, perte de force.

Si vous avez des symptômes anxieux, appelez d'urgence une ambulance, car l'hématome rétrochorique est une pathologie qui menace gravement la vie du fœtus. Plus vite les médecins parviennent à arrêter le décollement placentaire, plus le volume de l'hématome sera petit.

Conséquences de l'hématome rétrochorial

Conséquences de l'hématome rétrochorial

Lorsqu'il évalue les conséquences d'un hématome rétrochorial pendant la grossesse chez un enfant, le médecin détermine le niveau d'éducation. Une fois la cause de la menace de fausse couche éliminée, le gynécologue devra traiter l'accumulation de sang entre le chorion et l'œuf fœtal.

  • Petit hématome, jusqu'à 10% de la taille de l'œuf foetal

Le traitement n'est pas exposé, car il ne constitue pas une menace pour la vie du fœtus. Se dissout peu à peu indépendamment et la sortie de ces extraits de sang mineurs reste inaperçue pour la future mère, car ils sont très peu nombreux.

  • Hématome moyen, jusqu'à 35% de la taille de l'œuf fœtal

Soumis au traitement, est la cause de l'hypoxie fœtale. Cependant, le manque d'oxygène n'est pas catastrophique et ne constitue pas une menace pour la vie du fœtus. Dans ce cas, seul le retard de croissance intra-utérin de l'enfant peut être observé.

  • Hématome extensif, plus de 40% de la taille de l'œuf fœtal

Cela nécessite un traitement urgent, constitue une menace sérieuse non seulement pour le développement, mais aussi pour la vie du fœtus. Il provoque une hypoxie sévère de l'enfant et une violation de la circulation sanguine dans le réseau des vaisseaux sanguins de l'œuf fœtal.

Une femme ne peut pas évaluer indépendamment le degré de danger, elle doit donc suivre les prescriptions du médecin. Le spécialiste du diagnostic par ultrasons mesurera le volume d'hématome rétrochorique et le gynécologue décidera s'il y a un besoin de traitement.

Traitement avec hématome de l'hématome rétrochorial

Les méthodes de traitement comprennent la prise de médicaments et le changement de mode de vie. De tels changements seront temporaires et devront disparaître une fois que l'hématome rétrochorique aura disparu.

Le repos au lit est indiqué pour les grosses grappes de sang. Il est nécessaire pour réduire la probabilité d'un tonus utérin élevé lors de la marche et de tout autre effort physique. La spasticité du myomètre apparue ne fera qu'aggraver l'état du fœtus et renforcera son hypoxie.

Thérapie médicamenteuse - implique l'utilisation d'agents hémostatiques, tels que Dicinon, Vikasol. Selon la gravité de l'hématome, ils peuvent être administrés sous forme de comprimés ou d'injections. Les situations d'urgence nécessitent une injection intramusculaire.

Pour renforcer les parois des vaisseaux sanguins, on peut prescrire de l'ascorutine et de la vitamine C. En plus de prévenir les hémorragies internes, le médecin doit prescrire des moyens pour améliorer la circulation sanguine placentaire, tels que l'acide folique et la vitamine E. traitement Actovegin ou Flebodia, mais avec une grande prudence.

Il est nécessaire de demander au gynécologue comment se déroule l’hématome rétrochorique après le traitement, car les rares écoulements bruns apparus peuvent effrayer les femmes enceintes.

Avec le traitement opportun de la pathologie, une femme a toutes les chances de donner naissance à un enfant en bonne santé au bon moment. Par conséquent, si des caillots sanguins sont détectés lors de la formation du placenta, il est important de consulter un médecin dès que possible.

Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com