• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Cancer du larynx: symptômes et signes, degré, traitement et pronostic

En ce qui concerne le cancer de la gorge, dans la plupart des cas, cette tumeur maligne se développe dans l'un des larynx, moins souvent dans le pharynx (voir photo).

Le cancer du larynx représente environ 3 à 8% de tous les néoplasmes malins et c'est la tumeur la plus courante dans la pratique de l'ORL. Considérons les principaux aspects de ce problème et son traitement.

Contenu

Cancer du larynx, c'est quoi?

Le cancer de la gorge est une tumeur maligne qui peut affecter les différentes parties du laryngopharynx. Il est capable d'une croissance exophytique (vers l'extérieur) et infiltrante (vers l'intérieur) et, en cours de développement, donne des métastases distantes et régionales. Le cancer du larynx est la défaite de la tumeur du larynx.

Cancer du larynx

photo

Habituellement, cette éducation se trouve chez les patients âgés et séniles, mais elle peut aussi apparaître chez un enfant. Chez les hommes, le cancer de la gorge est plusieurs fois plus répandu que chez les femmes.

Les femmes qui fument sont sensibles à la maladie plusieurs fois plus que leurs voisins non-fumeurs. Parmi les citadins, la maladie est plus fréquente que dans les zones rurales.

Parmi les facteurs qui contribuent au développement de cette pathologie, le tabagisme est la priorité numéro un. Une certaine importance est attachée aux risques professionnels (poussière, inhalation de gaz, etc.), à l'alcool, au stress accru sur la voix (chanteurs, enseignants, etc.).

Souvent, un cancer se développe dans le contexte des conditions pathologiques déjà existantes du laryngopharynx. Ainsi, environ la moitié des patients ont développé un cancer de la gorge dans un contexte de laryngite chronique (forme hyperplasique).

Important! Les autres facteurs de risque incluent le reflux gastro-œsophagien, car la teneur en acide de l'estomac et de l'œsophage irrite constamment la région du laryngopharynx, ce qui peut entraîner une dégénérescence des cellules malignes, ainsi qu'une papillomatose juvénile.

Le gonflement de la gorge peut se former sous une forme mature (kératinisante, différenciée) ou immature (plus maligne, légèrement différenciée).

La tumeur mature se développe plus lentement, donne rarement des métastases et plus tard. Le cancer malodifferentsirovanny immature grandit beaucoup plus rapidement et tôt donne des métastases à d'autres organes et tissus.

Important! Les métastases sont un objectif secondaire de la croissance des cellules tumorales. C'est à dire à partir d'une tumeur primitive, les cellules cancéreuses sont transportées vers d'autres organes et tissus, entraînant l'apparition d'autres tumeurs.

Selon quelle zone affecte la tumeur, on distingue:

1. cancer de la gorge . C'est rare et surtout chez les hommes. Dans cette région, les carcinomes et les sarcomes se développent généralement. La symptomatologie précoce est très rare, mais ce service est plus facile à examiner, il y a donc de nombreuses chances d'identifier la tumeur au stade précoce.

2. Cancer du larynx supérieur. Une des localisations tumorales les plus défavorables par rapport à la survie du patient. Se produit dans 15-20% des cas. Cette région est bien sanguinée, de sorte que lorsque la tumeur se développe, des métastases étendues et précoces se produisent.

Les premiers signes du cancer du larynx sont très mal exprimés et les patients les confondent souvent avec une inflammation et une infection. Cela amène à diagnostiquer la pathologie à un stade avancé.

3. Tumeur du larynx moyen. Il se produit chez plus de la moitié des patients, il s'agit d'une forme pronostique de cancer "favorable".

Le néoplasme apparaît généralement sur les cordes vocales - cette région comporte peu de ganglions lymphatiques, de sorte que les métastases ne sont pas observées du tout ou se développent très tardivement. Cliniquement, les patients la remarquent beaucoup plus tôt en raison de l'apparition de problèmes de voix.

4. Cancer du larynx inférieur. C'est rare. Ce service est riche en vaisseaux lymphatiques et est bien sanguin, donc il métastase la tumeur tôt.

Les premiers symptômes du cancer du larynx

Les premiers symptômes du cancer du larynx

les premiers signes de cancer ne sont pas spécifiques

Une des caractéristiques désagréables de ces néoplasmes est leur faible symptomatologie dans les premiers stades. Les premiers signes d'un cancer de la gorge n'apparaissent pas du tout ou sont tout simplement ignorés par un patient qui les réclame pour un rhume ou une autre pathologie.

Considérer les symptômes du cancer du larynx dans les premiers stades:

  1. Sécheresse, inconfort, brûlure dans la gorge.
  2. Sensation de coma et corps étranger.
  3. Difficulté à avaler la salive, nourriture solide.
  4. Douleurs dans le cou et les oreilles.
  5. Enrouement de la voix, changement de son timbre.

Ces symptômes médiocres entraînent la révélation du cancer du larynx à un stade avancé ou à l'occasion d'un examen de routine par le médecin ORL. Les symptômes du cancer de la gorge chez les femmes et les hommes ne diffèrent pas les uns des autres, sauf que les femmes sont plus attentives à leur santé et que le processus est révélé plus tôt - mais cela ne dépend pas du sexe mais des qualités personnelles du patient.

Signes et symptômes du cancer du larynx

symptômes du cancer du larynx

symptômes du cancer du larynx, photo

Les symptômes du cancer du larynx dépendent du stade, de la présence de métastases et d'une variété de cancers. Aux différents stades du patient, les symptômes suivants peuvent être préoccupants:

  1. Inconfort dans la gorge. Le cancer de la gorge apparaît dans les derniers stades, lorsque l’éducation réduit les terminaisons nerveuses. Ces douleurs sont très prononcées et ne sont pas arrêtées par l'utilisation d'analgésiques conventionnels.
  2. Difficulté à avaler. Premièrement, il y a des problèmes avec la consommation d'aliments solides. Par la suite, la tumeur se développe et le patient avale à peine la salive et l'eau.
  3. Fatigue, surdité de la voix
  4. Toux
  5. Gonflement dans le cou.
  6. Augmentation des ganglions lymphatiques régionaux.
  7. Violation de l'état général: faiblesse, perte d'appétit, perte de poids et autres.

signes de cancer du larynx

La maladie se manifeste et présente d'autres symptômes, en particulier lorsque la tumeur se métastase sur d'autres organes. Le tableau clinique est donc largement déterminé par le type et le stade de la tumeur.

Degrés de cancer de la gorge

Pratiquement toutes les tumeurs peuvent être classées selon le système TNM international, où T est la taille de la tumeur primaire, N est la métastase régionale et M est la métastase distante. Selon cette classification, le larynx est divisé schématiquement en zones distinctes afin d’évaluer la prévalence du processus pathologique.

En termes de taille, la tumeur primaire est évaluée de la manière suivante:

  • T1 signifie que la tumeur s'est propagée à l'un des éléments anatomiques du larynx et ne la dépasse pas;
  • T2 - la tumeur occupait complètement l'un des éléments anatomiques du larynx;
  • T3 - le processus pathologique a dépassé l'élément anatomique du larynx;
  • T4 suggère que la tumeur s'est déjà propagée au-delà du larynx et qu'il existe des métastases à distance.

Ainsi, l’ampleur de l’implication régionale des ganglions lymphatiques (proches) est estimée:

  • N0 - les ganglions lymphatiques ne sont pas élargis et ne sont pas sondés;
  • Les ganglions lymphatiques N1 unilatéraux sont sondés;
  • N2 - les grands ganglions lymphatiques sont sondés, soudés ensemble.

Sur la base de ces critères, le cancer de la gorge est divisé en 4 étapes. Le premier est T1N0M0, qui doit être compris comme une tumeur de l'un des éléments anatomiques du larynx, il n'y a pas de métastases, les ganglions lymphatiques voisins ne sont pas affectés. L'étape 4 peut être écrite comme T2N3M0. Un spécialiste a besoin de ces données pour sélectionner un traitement efficace du cancer du larynx en 4 étapes.

Diagnostic du cancer de la gorge

Diagnostic du cancer de la gorge

Le diagnostic précoce repose sur des symptômes subtils permettant de suspecter une tumeur. Ainsi, la sécheresse constante, la transpiration et l'inconfort dans la gorge devraient alerter à la fois le patient et le spécialiste en ce qui concerne le cancer du larynx.

Important! Une cause fréquente d'erreurs diagnostiques dans les premiers stades est la similitude des manifestations avec laryngite et pharyngite (processus inflammatoires dans le laryngopharynx), il est donc important de rester vigilant.

Aider à identifier la tumeur à un stade précoce facilitera l'examen régulier du larynx à l'aide d'outils spéciaux et d'un endoscope.

Le diagnostic final ne peut être fait que sur la base d'un examen histologique. Pour ce faire, retirez un petit morceau de tissu suspect (biopsie) et examinez-le au microscope.

CT, IRM , échographie et radiographie sont utilisés après confirmation du diagnostic de cancer de la gorge pour clarifier la prévalence du processus et la présence de métastases régionales ou distantes.

Traitement du cancer du larynx

Traitement du cancer du larynx

Il existe plusieurs approches pour le traitement du cancer du larynx, en fonction du stade, de la structure cellulaire et de la région de son emplacement. Les principales méthodes de traitement sont la radiothérapie, l'intervention chirurgicale et la chimiothérapie.

  1. Dans la première étape, la méthode de traitement par radiation est généralement choisie. En outre, ils peuvent effectuer une intervention chirurgicale, retirer la tumeur et effectuer une radiothérapie.
  2. Dans la deuxième étape, une combinaison de radiations et de méthodes chirurgicales est choisie. Tout d'abord, retirez la tumeur cancéreuse, puis irradiez les vaisseaux lymphatiques et les ganglions.
  3. Au troisième stade, le traitement est à peu près le même: retirer la tumeur et irradier les voies de drainage lymphatique.
  4. Au quatrième stade, la chimiothérapie est utilisée car la chirurgie et la radiothérapie ne sont plus efficaces. En outre, ils sont engagés dans un traitement palliatif: soulagent le syndrome douloureux et maintiennent la qualité de vie du patient.

Combien vivent avec un cancer de la gorge (pronostic)

La survie au cancer de la gorge dépend du type de tumeur et du stade auquel il a été noté et a commencé le traitement.

Le pronostic le plus favorable pour le cancer de la section médiane du larynx, identifié au stade 1. Ici, le taux de survie à cinq ans du patient est supérieur à 80%. En ce qui concerne les tumeurs d’autres localisations et stades, les chiffres sont également inférieurs.

Sur la question de savoir combien vivent avec le cancer de la gorge du 4ème degré, il n’ya pas de réponse définitive. La survie dépend du type de tumeur, ainsi que du traitement que le patient peut se permettre.

Le cancer de la gorge (larynx) est un diagnostic difficile, tant pour le patient que pour ses proches, mais ce n’est pas un verdict. La détermination de la maladie dans les premiers stades et un traitement approprié peuvent résoudre ce problème. Pour ce faire, ne négligez pas les examens planifiés d'un spécialiste et, si possible, éliminez les facteurs de risque de cette maladie.

Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com