• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Polype de l'endomètre: causes, méthodes de traitement et élimination du polype

Souvent, une femme subissant une échographie gynécologique apprend du médecin la présence d'un polype dans l'utérus. Souvent répétés dans ce cas, les mots du médecin "ce n'est pas effrayant" ou le rendez-vous silencieux du curetage n'inspire pas confiance en sa santé. Qu'est-ce qu'un polype de l'endomètre, est-ce que cela vaut la peine de s'inquiéter et comment le traiter?

Contenu

Polypes de l'endomètre - qu'est-ce que c'est et comment le traiter?

C'est quoi Le polype de l'endomètre est une croissance bénigne focale de l'utérus muqueux, qui est une croissance limitée de la couche interne de l'endomètre sur la tige imprégnée de vaisseaux. Les foyers germés peuvent être simples et multiples.

Des excroissances douces et souvent petites (plusieurs mm) atteignent parfois quelques centimètres. Des excroissances endométriales multiples, et également reformées après leur élimination radicale, indiquent le développement d'une polypose en tant qu'état morbide chez une femme.

Polype endométrial

Photo de l'endomètre Polyp

Les tactiques thérapeutiques dépendent directement de la taille du polype et de son type histologique, de l'état du système reproducteur. Types d'excroissances endométriales en fonction de leur structure cellulaire:

  1. Glandulaire - se compose de glandes utérines et de stroma;
  2. Fibre de fer - le type le plus commun chez les femmes en âge de procréer, en raison de la prolifération des glandes utérines et des inclusions fibreuses;
  3. Fibrous - seules des cellules fibrotiques se trouvent dans la structure;
  4. Adénomateuse - le type de formation polypeuse le plus dangereux (précancéreux) de l'endomètre est représenté par les cellules glandulaires, dont certaines présentent des caractéristiques atypiques.

Les polypes de l'endomètre chez la femme se trouvent à tout âge, mais le plus souvent, ils sont diagnostiqués après 35 ans. Indiquez précisément les causes des polypes de l'endomètre de la médecine moderne ne peuvent pas. Cependant, il existe une liste de conditions dans lesquelles on trouve souvent des polypes de l'utérus :

  • Troubles hormonaux - déficit en progestérone, synthèse excessive des œstrogènes;
  • Avortement, avortement spontané;
  • Utilisation prolongée du dispositif intra-utérin;
  • L'évolution complexe du travail (surtout liée à la croissance du placenta et à sa séparation manuelle);
  • Maladies inflammatoires de la sphère sexuelle chronique avec le développement de l'endométrite;
  • Troubles endocriniens - pathologie thyroïdienne, obésité, diabète sucré;
  • Réception du tamoxifène (agent hormonal) pour le traitement du cancer du sein.

Les premiers signes et symptômes du polype de l'endomètre

Les premiers signes et symptômes du polype de l'endomètre

Des polypes simples de petite taille se forment souvent sans donner de symptômes et constituent une découverte accidentelle lors d'une échographie de l'utérus.

Le principal signe de la présence du polype de l'endomètre dans l'utérus est la non-apparition de la grossesse et de l'infertilité souhaitées dans le contexte de la santé globale.

La prolifération des polypes utérins (foyers multiples, grandes tailles) se manifeste comme suit:

  • Douleurs périodiques (aiguës ou douloureuses) dans le bas-ventre sont renforcées lors des rapports sexuels;
  • Beli - a augmenté par rapport au volume habituel de décharge blanchâtre;
  • Décharge prénatale - maigres taches en dehors des menstruations, après les rapports sexuels;
  • Saignement - se produire 1-2 semaines après la fin de la menstruation;
  • Saignements menstruels abondants et douloureux.

Endomètre Polyp et grossesse

Endomètre et grossesse

Le fait que le polype soit la cause de la non-grossesse n'est pas prouvé. Cependant, la relation inverse est clairement établie: l'infertilité révèle souvent une prolifération hyperplasique de l'endomètre, après élimination des problèmes de conception de l'enfant.

Même la répétition répétée de la procédure de FIV ne peut donner aucun résultat. Mais même avec le début d'une grossesse désirée, le polype utérin augmente considérablement le risque de fausse couche et d'accouchement prématuré. L'élimination de la prolifération des polyposes est souvent réalisée après la naissance.

Diagnostic d'un polype

Le diagnostic du polype de l'endomètre ne cause généralement pas de difficultés. A cette fin:

  • Échographie - dans la cavité utérine, une croissance avec des limites claires sur le fond d'un endomètre uniforme est détectée.
  • L'hystéroscopie est un examen instrumental de l'utérus sous anesthésie avec la possibilité d'une suppression en une étape du polype détecté.
  • L'analyse histologique est la détermination de la composition cellulaire d'un polype distant.
  • Un test de laboratoire pour le fond hormonal - une analyse des hormones sexuelles et de la glande thyroïde - est nécessaire pour la bonne administration du schéma thérapeutique et la prévention des rechutes.

Le diagnostic différentiel est effectué avec la grossesse (les premières semaines, congelées), les fibromes (prolifération de la couche musculaire de l'utérus), l'endométriose (prolifération néo-buguleuse à grande échelle de l'endomètre).

Traitement des polypes de l'endomètre - chirurgie, thérapie, herbes

Traitement du polype endométrial

Le seul moyen d'éliminer les polypes de l'endomètre est de le supprimer. Ni la pharmacothérapie ni les recettes populaires ne purifient la cavité utérine des excroissances pathologiques.

Il est naïf de croire que le polype de l'endomètre peut se dissoudre tout seul. Un complexe de traitement à part entière comprend la suppression de la croissance de la polypose et seulement un traitement médical obligatoire pour empêcher sa réapparition.

Méthodes opératoires pour l'élimination des polypes utérins

  • Curetage gynécologique

Rayer le polype de l'endomètre implique le rejet mécanique de la totalité de la couche interne de l'endomètre avec les polypes. La procédure est réalisée sous anesthésie locale ou générale en ambulatoire.

Son principal inconvénient est que les jambes polypes ne peuvent pas être enlevées et que les polypes se reproduisent souvent. Le curetage gynécologique est conseillé avec des lésions utérines combinées par des polypes et une hyperplasie de l'endomètre chez les femmes ménopausées.

  • Hystéroscopie de traitement

C'est une technique visant à exciser les polypes. Sous anesthésie générale, une mini-caméra est insérée dans la cavité utérine, le polype détecté est enlevé avec le pied sans traumatiser les tissus environnants.

Cette méthode est la plus appropriée pour le traitement des jeunes femmes. Avec les grosses pousses de polypose développées avec une jambe clairement formée, une polypectomie est produite - "tordant" les jambes.

Plus sur l'hystéroscopie

Méthodes physiques: thérapie au laser, radiothérapie, cryodestruction, électrocoagulation

Ces techniques sont basées sur les effets de la température (cryodestruction - congélation par l'azote liquide, radiothérapie - chauffage par ondes radio) ou l'effet de cautérisation (laser ou courant électrique).

Le choix d'une méthode mini-traumatique pour éliminer les excroissances polyposiques dans l'utérus demeure avec le médecin traitant et dépend de la disponibilité d'un équipement approprié dans la clinique.

Ces technologies sont garanties pour éliminer les petits polypes avec la jambe et compléter l'excision hystéroscopique des grandes formations (moxibustion du lit de polypes) pour éviter la récurrence.

Retrait de l'utérus

Lors du diagnostic des polypes adénomateux (risque élevé de dégénérescence du cancer!), Il est recommandé aux patients en période post-ménopausique d’enlever radicalement l’utérus et ses appendices.

C'est la méthode la plus traumatisante utilisée pour éviter le développement de l'oncologie chez les femmes présentant une prédisposition héréditaire.

Thérapie hormonale

Thérapie hormonale

Aux échecs hormonaux - jusqu'à 40 ans sont recommandés les contraceptifs combinés (Zhanin, Yarina), les jeunes patients sont traités avec des médicaments gestagènes (Utrozhestan, Dyufaston). Le traitement aux hormones après le retrait du polype endométrial dure de 3 à 6 mois.

Le nouveau moyen - la spirale Mirena - contient une dose curative d'hormones, est utilisé pour traiter les patients en âge de procréer qui ne veulent pas donner naissance. Efficace avec une polypose massive de l'utérus avec détection simultanée des fibromes. Durée d'utilisation - jusqu'à 5 ans.

Après exérèse chirurgicale des polypes de l'endomètre, il faut agir sur les anomalies pathologiques concomitantes: traitement anti-inflammatoire, traitement d'une violation de la synthèse des hormones thyroïdiennes, etc.

Traitement à base de plantes

Les principales plantes médicinales qui favorisent le traitement des polypes utérins sont la brosse rouge, l'hellébore et l'utérus du porc. Leur action repose sur la restauration du fond hormonal. Le meilleur effet est obtenu par leur réception combinée.

Cependant, un tel traitement des polypes de l'endomètre sans chirurgie, comme l'hormonothérapie, n'aspirerait pas les polypes et ne les réduirait même pas en taille, mais ne ferait qu'empêcher leur croissance et la formation de nouveaux foyers.

Une visite régulière chez un gynécologue à des fins préventives est la principale recommandation pour les femmes souhaitant rester en bonne santé. En cas de modification de la part des organes génitaux (douleur, écoulement, saignement), vous devez immédiatement consulter un médecin.

Les conséquences des polypes utérins, complications

  • Anémie, qui s'est développée à la suite d'une perte de sang.
  • L'infertilité
  • Polypose de l'utérus.
  • Oncologie (extrêmement rare avec les polypes endométriaux fibreux glandulaires).
Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com