• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Pneumosclérose des poumons: causes, symptômes et méthodes de traitement

Les maladies pulmonaires et bronchiques prolongées entraînent la formation de cicatrices de tissu conjonctif. Les mêmes changements se produisent lorsque des poussières et des substances toxiques inhalées, une pneumonie congestive et une insuffisance cardiaque sont inhalées.

Cela provoque la sclérose du tissu pulmonaire et l'émergence d'un certain nombre de maladies chroniques.

Contenu

Pneumosclérose des poumons: qu'est-ce que c'est?

La pneumosclérose des poumons est un processus pathologique de remplacement du tissu pulmonaire conjonctif normal.

Dans ce cas, la fonction respiratoire est perturbée, la taille de la surface respiratoire diminue. La maladie survient à tout âge, les hommes tombent plus souvent malades.

Pneumosclérose des poumons: qu'est-ce que c'est?

Pneumosclérose du poumon

La pneumosclérose du poumon est classée selon plusieurs signes.

En termes de prévalence, il y a:

  • La fibrose. Dans ce cas, le tissu pulmonaire et le tissu conjonctif sont présents simultanément.
  • La sclérose en plaques Le tissu pulmonaire passe dans le tissu conjonctif.
  • Cirrhose. Le stade le plus lourd, la plèvre, les vaisseaux sont condensés, le processus respiratoire est perturbé.

Partagez également cette maladie en fonction du lieu de la blessure:

  • Pneumosclérose apicale - le tissu conjonctif se développe sur la partie supérieure de l'organe.
  • Pneumosclérose basale - dans ce cas, la prolifération tissulaire se produit dans la partie basale du poumon.
  • Pneumosclérose basale - le tissu pulmonaire est remplacé par un connectif dans les parties basales de l'organe.

En outre, il existe deux degrés de propagation de la maladie - focale et diffuse .

Si la maladie se propage aux deux organes, on peut dire que c'est la pneumosclérose diffuse des poumons. En règle générale, avec cette forme peuvent se produire des formations kystiques, le tissu pulmonaire reçoit moins de nutrition et la taille des poumons diminue.

Causes de pneumosclérose pulmonaire

Cette maladie se développe dans la plupart des cas à la suite de maladies pulmonaires ou de complications postérieures.

Les raisons les plus courantes sont:

  • Infection, qui enflamme le tissu pulmonaire, la tuberculose;
  • Bronchite chronique et inflammation;
  • Long séjour dans des locaux à air pollué, par exemple au travail;
  • Inflammations causées par divers allergènes;
  • Maladie pulmonaire de Beck ;
  • Blessures aux poumons
  • L'hérédité.

Une cause commune du développement de cette maladie ne sont pas des processus inflammatoires complètement guéris dans les poumons: bronchite, pneumonie.

Symptômes de la pneumosclérose pulmonaire

Symptômes de la pneumosclérose pulmonaire

La clinique dépend de la forme: diffuse ou focale. Ce dernier est caractérisé par une dyspnée légère et un état satisfaisant.

Pour la pneumosclérose diffuse, les symptômes suivants sont typiques:

  1. Essoufflement. Dans la forme diffuse, il n'apparaît pas immédiatement, au stade initial, il ne se produit qu'avec un effort physique. Lorsque la maladie progresse, la dyspnée est présente même au repos.
  2. Toux, très forte, avec des sécrétions similaires à celles du flegme avec un mélange de pus.
  3. Faiblesse constante, fatigue, la tête peut être tournée.
  4. Dans la poitrine, douleur constante.
  5. La peau devient une couleur cyanotique.
  6. Une personne peut perdre du poids sans changer son régime alimentaire.
  7. Le thorax se déforme progressivement et les phalanges des doigts s'épaississent aux extrémités et deviennent comme des pilons.
  8. Insuffisance pulmonaire.

La présence de bronchectasies s'accompagne d'une hémoptysie et de crachats purulents. Les modifications fibreuses dans le tissu pulmonaire se manifestent par une respiration superficielle et rapide, un diaphragme élevé (dû à une diminution de la taille des poumons) et une déformation de l'arbre bronchique.

La progression de la maladie entraîne une stagnation dans les poumons et une expansion du cœur droit. Le développement de l'insuffisance cardiaque se manifeste par une augmentation de l'œdème et de la dyspnée.

Si les symptômes ne sont pas nombreux et s'ils sont flous, on peut parler de la forme bénigne de la pneumosclérose.

Diagnostic de la maladie

Cette maladie est diagnostiquée avec une radiographie. Il montre clairement les changements dans les tissus de l'organe. Dans les étapes initiales, les changements ne sont visibles que dans une zone.

Les tests pulmonaires fonctionnels sont satisfaisants, mais avec la pneumosclérose diffuse, ils diffèrent de manière significative de la norme et ne sont pas susceptibles de correction thérapeutique.

Dans le type obstructif (emphysème, bronchite chronique) - la conduction aérienne est violée, ce qui entraîne une hypoxémie (diminution de la saturation du sang en oxygène).

Type de restructuration (réduction du poumon) - conduit à une diminution de la capacité vitale du poumon, la conductivité est perturbée de manière insignifiante.

Les pneumologues pour le diagnostic utilisent l'examen externe du patient, la bronchoscopie, la bronchographie. Si nécessaire, nommez une IRM .

Traitement de la pneumosclérose pulmonaire

Traitement de la pneumosclérose pulmonaire Les maladies sont traitées par un médecin pneumologue ou un thérapeute. Les méthodes de traitement utilisées dépendent du stade de la maladie.

Un traitement spécifique n'existe pas, le traitement vise à éliminer la cause qui a déclenché le développement de la maladie. Avec une forme légère, la règle principale est la prudence et le soutien du corps, pour exclure l'apparition de foyers inflammatoires.

Le traitement de la pneumosclérose diffuse comprend les éléments suivants:

  • Réception d'antimicrobiens;
  • Bronchodilatateurs et médicaments désignés qui ont une propriété expectorante;
  • Les médecins peuvent drainer les bronches.
  • Les médicaments cardiaques sont également utilisés pour prévenir les symptômes de la myocardite.

En l'absence d'insuffisance pulmonaire, le spécialiste peut prescrire des procédures physiothérapeutiques spéciales. Dans les cas particulièrement difficiles, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Méthodes traditionnelles de traitement

Dans les cas non ouverts, la médecine traditionnelle est utilisée. En règle générale, la plupart d'entre eux sont utilisés pour traiter la bronchite. Voici quelques recettes:

  • Dans le thermos, vous devez préparer 1 cuillère à soupe d'avoine en semant un demi-litre d'eau bouillante. Partez pour la nuit, égouttez le matin et buvez par petites portions tout au long de la journée.
  • Les fruits secs bien lavés doivent être trempés toute la nuit. Ils doivent être mangés à jeun le matin. Grâce à ses propriétés diurétiques et laxatives, un tel outil aide à éliminer les poumons de la stagnation.
  • Il y a un autre outil formidable: l'oignon. Une chose que vous devez faire cuire et frottez avec du sucre. Prenez ce mélange dont vous avez besoin une cuillère à soupe toutes les deux heures.

Il existe de nombreuses recettes, mais n'abusez pas de l'automédication - utilisez des méthodes folkloriques en plus du traitement médicamenteux, et seulement après consultation / nomination d'un médecin.

Conséquences et complications

complications de la pneumosclérose pulmonaire

des complications

Une personne aura bien sûr une question: quel est le risque de pneumosclérose des poumons? Si cette maladie n'est pas traitée, une insuffisance cardiaque et pulmonaire peut survenir.

Dans les stades ultérieurs, la partie inférieure du poumon peut progressivement devenir comme une éponge poreuse (le poumon dit en nid d'abeille). En conséquence, il y a des problèmes respiratoires et l'infection se développe à nouveau, entraînant une détérioration de la condition humaine.

L'espérance de vie dans la pneumosclérose pulmonaire dépend du stade auquel la maladie est détectée, de la rapidité du traitement, du respect de toutes les prescriptions des médecins et de la prévention. Si vous ne courez pas la maladie, la probabilité d'un résultat favorable est très élevée.

Toutes les maladies pulmonaires doivent être traitées à temps et complètement guéries. Il est préférable de demander cela à des spécialistes et de ne pas se faire de l'automédication.

Si la cause de la maladie est de l'air contaminé dans les ateliers, pensez à changer d'activité professionnelle.

Code CIM 10

Section (J84) - Autres maladies pulmonaires interstitielles

  • (J84.0) Troubles alvéolaires et pariéto-alvéolaires;
  • (J84.1) Autres maladies pulmonaires interstitielles avec mention de fibrose;
  • (J84.8) Autres maladies pulmonaires interstitielles spécifiées;
  • (J84.9) Maladie pulmonaire interstitielle, sans précision.
Intéressant
2016-11-30 14:08:08
Puis-je tomber enceinte de pneumosclérose?
2017-01-18 18:45:40
Comment pouvez-vous traiter la pneumosclérose et la bronchite stockée quel médicament vous devez prendre
Valentine
2017-01-18 19:59:54
Anonyme, vous devez consulter un médecin. Il est important de comprendre qu'aucun médecin qui se respecte (et responsable), sur Internet, ne prescrira un traitement et ne prescrira pas de médicaments et de procédures sans voir le patient vivre. Le schéma général de traitement de la pneumosclérose est donné ci-dessus.
Lyudmila
2017-02-28 14:16:36
Le radiologue après une fluorographie a écrit - une pneumosclérose des bas des poumons, et le thérapeute a dit ou dit que la pathologie est absente. Aucun traitement n'a été prescrit. Est-ce correct?
MedKonsultant.com
2017-03-01 12:09:36
Bonjour, Lyudmila. Tout est simple et pas facile. La pneumosclérose n'est pas une maladie, mais un état altéré du tissu pulmonaire avec la croissance de sa base (dans tout organe parenchymateux, il y a une base (stroma, tissu conjonctif) sur laquelle repose un tissu spécifique. , dans le coeur - fibres du myocarde, etc. Ce tissu conjonctif avec vieillissement, manque d'oxygène, intoxication, inflammation peut se développer.Les cicatrices habituelles sur la peau sont également la croissance du tissu conjonctif.Il s'appelle la cirrhose, sa croissance dans le foie et la place du myocarde nécrotique après une crise cardiaque est appelée cardiosclérose post-infarctus, et sa prolifération dans les poumons est une pneumosclérose, c'est-à-dire des micromicules dispersés dans les poumons. la pneumosclérose développera une insuffisance respiratoire, un emphysème, une tuberculose, une infection se joindra - elle nécessitera un traitement, mais encore une fois - pas la pneumosclérose, qui restera jusqu'à la fin des jours, mais ce processus secondaire.
lait
2017-03-09 08:24:20
un scanner des poumons a-t-il donné le disque aux mains de la clinique, personne n'a regardé le thérapeute le cardiologue n'a pas de bloc moteur pour le regarder et le remet à mes mains
Elena
2017-03-31 08:43:52
Bonjour, je souffre d'asthme chronique et l'an dernier je me suis couché avec la pneumosclérose. Maintenant, les symptômes sont répétés. Essoufflement. Toux forte et constante. S'il me faut encore aller chez le thérapeute pour une inspection supplémentaire si des inhalateurs habituels le coeur me fait mal de 26 ans
MedConsultant
2017-04-03 18:20:40
Bonjour Dans votre situation, tout d'abord, vous devez exclure la progression de la pneumosclérose, si vous avez vraiment la première place dans la dyspnée, la faiblesse et la toux, et non les crises d'asthme bronchique. Deuxièmement, il est nécessaire de vérifier si vous avez un "cœur pulmonaire" ou des phénomènes d'insuffisance ventriculaire droite chronique. Tout d'abord, effectuer une spirographie, puis vous pouvez faire une tomographie par ordinateur des poumons, qui sera un rapport notable entre les alvéoles et le tissu fibreux. De plus, vous prenez un antagoniste combiné des récepteurs hormonaux et des leucotriènes. Cela signifie que vous souffrez d'asthme sévère ou de "l'expérience". Mais ces mêmes symptômes peuvent être simplement dus au fait que l’évolution de la bronchite chronique s’est aggravée et qu’une infection secondaire s’est jointe. Par conséquent, il est toujours souhaitable de procéder à une analyse générale des expectorations et de mener son étude bactériologique. Il est possible que la nomination d'antibiotiques soit nécessaire si une croissance pathologique est détectée. Peut-être ces conseils vous aideront-ils à évaluer la réserve fonctionnelle du système pulmonaire, qui est plus importante pour le pronostic.
Tatiana
2017-04-12 14:51:23
Chez moi ont révélé sur флюрографии focale de la pneumosclérose ср.1 parts sur la droite. Ma fille doit accoucher. Est-ce dangereux pour moi de la voir? Ne vais-je pas donner naissance à un nouveau-né?
MedConsultant
2017-04-12 15:28:06
Comme je l'ai écrit ci-dessus - ce n'est pas une maladie, mais un état du poumon. Par conséquent, s'il n'y a pas de maladies, n'infectez pas alors.

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com