• Décryptage des tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse d'urine?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Normes pendant la grossesse et valeurs des écarts.
Décryptage des analyses

Migraine: symptômes et traitement, signes (aura), comment soulager la douleur pendant une attaque

Cette maladie est connue depuis l'Antiquité. On pense que le procurateur de Judée Pontius Pilate, qui a ordonné la crucifixion de Jésus-Christ, a souffert de migraine. A cette époque, cette maladie s'appelait "hémicranie", ce qui signifie "douleur dans la moitié de la tête".

Bien sûr, de telles souffrances, qui ont des plaintes très caractéristiques, ne sont pas contagieuses et caractérisent des personnes suffisamment riches (pour ne pas appeler un coiffeur, mais un médecin) a été décrite assez tôt dans la littérature et nous est restée inchangée depuis l'Antiquité.

La demi-tête n'est pas la seule, mais l'un des signes les plus caractéristiques de la migraine.

Disons que par «demi-tête», nous entendons soit la moitié gauche, soit la moitié droite. Nous ne parlons pas de la moitié "inférieure" ou "supérieure", mais seulement sur les côtés symétriques.

Le contenu

Migraine - qu'est-ce que c'est?

La migraine

La migraine est une forme de mal de tête primaire qui a un codage indépendant dans la section des maladies neurologiques (G 43). Une définition moderne dit que la migraine est une forme de mal de tête de nature vasculaire, apparaissant avec des symptômes cliniques caractéristiques sous forme de crises convulsives pulsées, avec ou sans aura, avec la présence possible de nausées ou de vomissements (voir photo).

Dans le même temps, la douleur est complètement réversible, fonctionnelle et n'est pas la conséquence d'un accident vasculaire cérébral, d'un processus volumétrique dans le cerveau ou d'une lésion traumatique du système nerveux central.

La migraine a récemment été ajoutée à la liste des 19 maladies qui entraînent des pertes socio-économiques importantes dues à une détérioration de la capacité de travail et qui constituent également une violation de l'adaptation au travail du patient.

Sur les raisons

La maladie est nettement plus fréquente chez les femmes que chez les hommes et elle est polyétiologique, car les causes de la migraine sont multiples. Les plus célèbres d'entre eux sont:

  • Prédisposition héréditaire, ce qui a été prouvé par l'étude de jumeaux identiques;
  • Stress, inactivité physique, travail mental intense dans des conditions d'hypoxie;
  • Surmenage physique;
  • Manger des aliments contenant de la tyramine (fromage, noix, chocolat, vin rouge, bière et champagne);
  • Chez les femmes, l’un des principaux facteurs de développement de la migraine est l’utilisation à long terme de contraceptifs hormonaux oraux;
  • Dépendance météorologique en cas de changement de temps.

Le plus souvent, la maladie est une manifestation de nombreux facteurs décrits dans leurs diverses combinaisons.

Signes de migraine

Signes de migraine

La migraine se distingue par sa nature et ses symptômes associés. Ainsi, la forme simple est caractérisée par les caractéristiques suivantes:

  • Attaques répétées de maux de tête, se présentant sous la forme d'attaques, d'une durée totale de 4 à 72 heures;
  • La douleur est localisée uniquement à gauche ou uniquement à droite;
  • La nature de la douleur est palpitante, l'irradiation classique est dans le globe oculaire;
  • La gravité de la douleur est significative.
  • Pendant l'exercice, la douleur s'intensifie, ce qui, avec le caractère et l'emplacement, la distingue des céphalées de tension. Par conséquent, cette douleur survenue lors d'un effort physique peut nécessiter l'arrêt de tout travail, ce qui dans certains cas, lors de la production, conduit à un "fouillage".
  • Les symptômes de la migraine accompagnent la photophobie et la phonophobie. Cela se manifeste par une photophobie et une intolérance non seulement des sons forts, mais également des sons d'intensité moyenne qui semblent forts pour le patient. Ces symptômes augmentent avec l'augmentation des maux de tête. En pratique, cela se traduit par le fait que le patient souhaite ardemment se retirer, s’endormir, s’allonger les yeux fermés dans une pièce calme, sombre et de préférence froide;
  • Au cours d'une attaque, l'humeur de la personne change énormément: le patient devient déprimé ou, au contraire, irritable et colérique;
  • En outre, il existe une sensibilité particulière aux odeurs (hyperosmie) et même une aversion pour certaines d'entre elles;
  • Lorsque la migraine développe souvent une nausée progressive, qui s'accompagne d'un mal de tête insupportable. En règle générale, les vomissements surviennent "à la hauteur" d'un mal de tête et sont un signe rapide que la douleur va s'atténuer. Par conséquent, les patients ayant une longue "expérience" de migraine perçoivent les vomissements comme un signe d'un soulagement rapide de la souffrance;
  • La migraine est un type de mal de tête dans lequel le soulagement est obtenu à l'aide d'un bandage serré. Par conséquent, le foulard bandé d'un aristocrate souffrant est une indication directe d'une migraine.

Les signes de migraines qui ne s’arrêtent pas dans les 72 heures sont appelés état de migraine. , поскольку такая длительная боль может привести к отеку и набуханию головного мозга, развитию судорожных припадков, или появления очаговой неврологической симптоматики, характерной для ишемического инсульта. Cette affection nécessite une hospitalisation urgente , car une douleur prolongée peut entraîner un œdème et un gonflement du cerveau, l'apparition de crises convulsives ou l'apparition de symptômes neurologiques focaux caractéristiques de l'accident ischémique cérébral.

Symptômes par type de migraine (photo) - qu'est-ce qu'une aura?

aura de migraine

une des manifestations de la photo aura

La migraine avec aura est un trouble légèrement plus compliqué qu'une simple migraine. Aura - ce sont certains symptômes neurologiques réversibles qui augmentent avec le temps, généralement de 5 à 20 minutes, et durent sous une forme quelconque pendant au plus une heure.

En règle générale, lorsqu'une aura se forme, le patient comprend déjà qu'une crise de migraine va s'ensuivre et qu'il est temps de se préparer ou de prendre des médicaments. Parfois, l'aura apparaît complètement à l'improviste et la douleur apparaît plus tard.

Dans certains cas, les symptômes de l'aura dans la migraine apparaissent sur le fond d'un mal de tête débutant. Morphologiquement, l’aura coïncide avec le développement d’une circulation sanguine insuffisante dans diverses zones du cerveau.

Cette hypoperfusion de divers services, associée à un vasospasme, se manifeste sous la forme de symptômes de «vol» par le sang de structures variées.

symptômes d'aura avec photo de migraine

symptômes d'aura avec photo de migraine

Les symptômes typiques de l'aura , clairement associés au mal de tête suivant, incluent:

  • Symptômes visuels (scintillements de rayures, taches, "mouches" devant les yeux, flou, apparition de "zigzags" et de bovins étincelants, ou perte temporaire de la vue des foyers et des champs);
  • Troubles sensibles des membres (sensation d'engourdissement et de picotement, sensation de "chair de poule rampante"). Ces troubles saisissent la moitié du corps et s'étendent jusqu'à la moitié correspondante du visage;
  • Troubles de la parole. Il existe des difficultés sous forme de flou de la parole (dysphasie).

En règle générale, les troubles visuels apparaissent en premier, puis les troubles les plus subtils, puis sensoriels, sensoriels et de la parole.

Les patients doivent connaître leur type d'aura, car dans certains cas, il est difficile de le distinguer d'une attaque ischémique transitoire, qui peut elle-même être la manifestation d'un accident vasculaire cérébral.

Par conséquent, les patients souffrant de migraine doivent tenir un journal, reflétant la spécificité des signes de l'aura et la relation avec divers facteurs environnementaux.

Dans certains cas, les patients peuvent avoir une aura développée, mais il n’ya pas de mal de tête, ni être de nature mineure. Ce type de "migraine décapitée" est courant chez les hommes.

Types plus rares de migraine

Outre l'attaque classique contre la douleur et un ensemble de précurseurs, appelé aura, il existe des formes atypiques de migraine, par exemple:

  • Migraine basilaire. Ses signes sont l’aura qui provient du tronc cérébral: troubles de la parole, vertiges, acouphènes, double vision, perte d’audition, trouble de la conscience, ainsi que des troubles sensoriels bilatéraux dans les membres de type paresthésique;
  • Migraine hémiplégique. Cette forme est très semblable à un accident vasculaire cérébral, car il y a des perturbations des mouvements en fonction du type de faiblesse motrice dans les membres.

Il faut ajouter que même avant l’aura, parfois un jour ou deux avant la crise de migraine, des symptômes prodromiques se manifestent - tensions dans les muscles du cou, troubles de la concentration, bâillement ou peau pâle, vision floue ou faiblesse.

En règle générale, ils sont alors remplacés par une aura ou une attaque classique de douleur migraineuse.

Traitement de la migraine

Traitement de la migraine

Le traitement de cette maladie présente des difficultés connues, en particulier le traitement de la migraine chez la femme. Selon les données modernes, une prédisposition à ce type de mal de tête dans la belle moitié de l’humanité est due à l’influence des œstrogènes.

Le traitement de la migraine est réduit à la reconnaissance et au soulagement rapide des crises, à la réduction de leur fréquence d'occurrence, à la réduction de la durée des crises.

Dans le cas d'une guérison radicale, les crises disparaissent complètement et le patient n'est pas dérangé pendant un an. Cependant, la tâche principale a toujours été et reste de soulager une attaque.

Parfois, avec une bonne relation entre le médecin et le patient, les bonnes tactiques de traitement, un changement radical de mode de vie, l'arrêt de l'agression devient tout simplement inutile, car ils deviennent très rares et peuvent disparaître complètement.

Comment supprimer une crise de migraine?

Le plus souvent, la migraine s'explique par l'alternance de spasmes vasculaires avec expansion ultérieure. Si vous décrivez l'évolution de la migraine dans un langage simple, vous développez d'abord un spasme des vaisseaux cérébraux et de la dure-mère, qui est asymptomatique. Le spasme est déclenché par les facteurs décrits ci-dessus.

Ensuite, une réaction compensatoire entraîne la résolution du spasme et la surexpansion des vaisseaux. Cet étirement provoque une réaction des récepteurs de la douleur, ce qui conduit à l'apparition d'une douleur caractéristique.

Pour soulager une crise de migraine, il est nécessaire d'augmenter à nouveau le tonus vasculaire ou, plus simplement, d'atteindre son spasme. Cela peut être fait avec l'aide de nombreux médicaments: du café et du brandy aux médicaments de la classe des triptans.

Les médicaments sérieux pour le soulagement d'une attaque se présentent sous la forme d'un spray nasal ou de suppositoires rectaux, car la poursuite des vomissements peut nuire à l'absorption du médicament par l'organisme.

Comment traiter une crise de migraine facile?

traiter une crise de migraine avec des médicaments Dans ce cas, si l'attaque est de faible intensité et que l'état du patient est satisfaisant, vous pouvez utiliser des méthodes de traitement non médicamenteuses: une bulle de glace ou une chaleur sèche.

Les médicaments aident à alléger les médicaments du groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens, allant de «Analgin» et «Paracetamol» à «Nurofen», «Tempalgin» ou «Ketanov», le plus puissant analgésique.

Bien sûr, lors du traitement d'une crise de migraine facile avec ces médicaments, il faut être conscient des dangers pour la muqueuse gastrique et, avec eux, administrer de l'oméprazole pour réduire le risque ulcérogène.

Comment supprimer les douleurs de migraine d'intensité modérée et sévère?

Si un patient présente une attaque typique et que les médicaments non stéroïdiens ne permettent pas de soulager la douleur migraineuse, il est préférable de prendre des analgésiques vendus sur ordonnance contenant de la codéine ou de la caféine. Ces médicaments comprennent la caféine, la solpadeine et le pentalgin.

Si une personne souffre de maux de tête graves, accompagnés de nausées et de vomissements répétés, vous pouvez utiliser un médicament sur ordonnance tel que «Zaldiar» contenant du tramadol. Ce médicament est une ordonnance, mais pas un stupéfiant, et tout médecin peut le prescrire.

On utilise également les triptans, qui sont introduits en pulvérisation dans le passage nasal correspondant du côté de l'apparition du mal de tête.

  • Sumatriptan (Imigran) est présenté d'après les triptans. Ces médicaments arrêtent mieux la céphalée qui grossit lentement. Le médicament est disponible sous la dénomination "Amigrenin", "Sumamigren", ainsi qu’à la lumière des bougies - "Trihimren".
  • La prochaine génération de triptans («Namig», «Zomig») se caractérise par une meilleure tolérance.

Il est important que la prise de triptans sous n'importe quelle forme ne soit nécessaire qu'après le début du mal de tête. Leur réception sans douleur, sur le fond de l'aura est contre-indiquée. Vous ne pouvez pas non plus les utiliser à titre préventif, car ils provoquent un vasospasme et, inversement, peuvent provoquer une crise de migraine.

Vous pouvez également prendre des médicaments antiémétiques ("TSerukal", "Motilium"). En cas de vomissements sévères, l'administration intramusculaire de médicaments est recommandée.

Les médicaments modernes contre la migraine peuvent également appartenir aux alcaloïdes de l'ergot. Dans certains cas, les antidépresseurs et les anticonvulsivants sont également utilisés, mais à titre préventif.

Prévention de la migraine

La migraine et le problème de "comment soulager la douleur" n’est pas le seul, mais il commence par un long chemin vers la guérison. Pour prévenir les crises, différents médicaments sont utilisés, qui sont utilisés entre les crises.

Ces médicaments comprennent les bêta-bloquants ("Anaprilin", "Obzidan"), les anticonvulsivants ("Topamax"). Mais avant de commencer à les utiliser, vous devez modifier tous les facteurs de risque qui peuvent être modifiés: poids corporel, éviter les mauvaises habitudes, un mode de vie sain, une nutrition adéquate.

La migraine, dont nous avons démonté les symptômes et le traitement, fait référence à des troubles fonctionnels. Mais, dans certaines conditions, cela peut provoquer une attaque cérébrale et un gonflement du cerveau, et un état de migraine grave peut être une cause de décès.

Par conséquent, il est nécessaire de prendre des mesures opportunes pour diagnostiquer et traiter ce dysfonctionnement vasculaire bien connu dans les meilleurs délais.

Intéressant

Les informations sont fournies à des fins d'information et de référence.Un médecin professionnel doit diagnostiquer et prescrire un traitement. Ne pas se soigner soi-même. | Contact | Annoncez | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Modification du site - info @ medic-attention.com