• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Mastopathie du sein: traitement, photos, signes et symptômes

La glande mammaire est une formation unique dans le corps féminin. C'est le seul organe exocrine pour l'étude duquel existe sa propre spécialité: la mammologie. Le fait est que les maladies du sein peuvent, si elles sont amorcées de manière imperceptible, se transformer en un certain nombre de maladies oncologiques graves et potentiellement mortelles.

Un groupe complet de conditions pathologiques et de changements dans la glande mammaire peut être combiné par le terme collectif «mastopathie du sein», mais qu'est-ce que c'est et comment traiter la mastopathie? - Après tout, ce groupe comprend une variété de néoplasmes inflammatoires, bénins et malins et des modifications qui présentent un tableau clinique différent.

En outre, sous la mastopathie, les femmes impliquent souvent un certain nombre de sensations désagréables dans la poitrine associées au cycle ovarien-menstruel. Celles-ci incluent la douleur, une sensation de lourdeur, une décharge possible des mamelons.

Mais en médecine, il existe une définition précise de cette condition.

Contenu

Mastopathie du sein - c'est quoi?

Mastopathie du sein

La mastopathie du sein est initialement une maladie bénigne de la glande mammaire, dans laquelle se développe la base du tissu conjonctif de l'organe ou du stroma.

Comme vous le savez, le fer consiste en son propre tissu, qui produit du lait. Le tissu glandulaire est situé sous la forme d'îlots, qui reposent dans le "squelette" du tissu conjonctif. Le plus souvent, les causes des changements dans la glande mammaire sont des changements réguliers dans le fond hormonal du corps féminin.

Mais, en dépit du fait que, en relation avec le cycle menstruel, les changements sont naturels, les manifestations de la mastopathie chez la femme sont différentes.

Il existe de nombreuses classifications de la mastopathie qui conviennent à différents spécialistes. L'un des plus courants est la classification clinique et morphologique combinée, qui divise toutes les formations en deux types:

Le premier groupe ne suppose pas la présence de nœuds, il se caractérise par une prolifération uniforme ou un tissu glandulaire (adénose) ou fibreux (forme fibreuse). La forme mixte s'appelle la mastopathie diffuse des fibroadénomes.

À la forme nodale ou focale de la mastopathie dans les tissus de l'organe, il existe des formations nodulaires qui peuvent être représentées par des foyers de fibrose nodulaire (mastopathie fibrokystique des glandes mammaires).

Dans le cas où le remplacement des tissus par des kystes est ajouté par la suite aux foyers de fibrose, une mastopathie kystique des glandes mammaires apparaît.

La mastalgie ou mastodynie, un état morbide courant du sein sans signes d’inflammation, est plusieurs «à part». C'est cette forme qui accompagne souvent l'algodisménorrhée (règles douloureuses).

Causes de la mastopathie

Outre les raisons évidentes menant à la mastopathie, il existe certaines catégories de risques. Si nous les décrivons en langage clair, nous pouvons distinguer:

  • Début des menstruations (ménarche à 11 ans et plus tôt), établissement rapide du cycle;
  • Longue absence de la première grossesse, accouchement, premier accouchement tardif - 30 ans et plus;
  • Absence d'allaitement, refus du bébé du sein;
  • Plus tard l'apparition de la ménopause (50 ans ou plus);

Outre ces facteurs prédisposants, il existe également des facteurs de production:

  • Violation du cycle ovarien - quotidien;
  • Maladies inflammatoires chroniques des organes génitaux féminins: salpingite, annexite , endométrite;
  • Les avortements;
  • États de stress.

Lors de l'apparition de divers types de mastopathie, les affections caractérisées par un excès significatif d'œstrogènes et une carence en progestérone revêtent une grande importance. Presque tous ces patients sont observés chez un gynécologue - un endocrinologue souffrant de maladies telles que des saignements utérins anormaux, l'endométriose, un myome utérin ou des kystes folliculaires de l'ovaire.

Les premiers signes et symptômes de la mammite mammaire

Les premiers signes d'une mammite mammaire

L’alphabétisation sanitaire de la population revêt une grande importance pour le diagnostic rapide et le traitement de la mastopathie. La fille, la femme doit comprendre - il y a des premiers signes alarmants de mammite du sein, à l'apparition desquels vous devez contacter immédiatement une consultation de femmes. Ce sont les symptômes de la première maladie:

  1. Décharge incompréhensible du mamelon. Peu importe leur caractère, car ils ne devraient pas l'être du tout.
  2. Changements dans la peau du mamelon et de l'aréole (mamelon);
  3. Formation de compactage dans les tissus
  4. Changement de couleur de la peau (apparence, par exemple, rougeur);
  5. Douleur dans la glande de toute localisation et durée;
  6. Changement (renforcement) du motif veineux.

Ces "signes avant-coureurs", découverts à un stade précoce, peuvent contribuer de manière significative à la lutte contre la maladie avant même le développement du tableau clinique principal de la maladie.

Symptômes de la mastopathie mammaire

symptômes de mastopathie du sein Outre les signes ci-dessus d’apparition de la maladie, il existe une phase de manifestations cliniques détaillées. Les symptômes de la mastopathie du sein dans ce cas peuvent se manifester par les signes suivants:

  • Douleur périodique pouvant être associée au cycle menstruel;
  • La présence d'une variété de traitements et de phoques, tandis que les nodules peuvent être clairement palpables;
  • Modification du volume, de la forme ou de la position des glandes mammaires.

La mastopathie du sein, dont les symptômes et les signes n'apparaissent pas longtemps, peut immédiatement se transformer en un processus actif après une courte période de temps. Il faut donc être vigilant.

Diagnostic et auto-examen

L'auto-examen est la méthode la plus importante pour prévenir la mastopathie. Ses compétences doivent être formées par chaque fille. L'auto-examen est effectué dans des conditions calmes, devant le miroir, en position debout. Il est utile de répéter la palpation du mensonge, car il y a un décalage dans les tissus des glandes mammaires.

L'auto-examen (ainsi que d'autres types d'examen) doit être effectué à un moment où le gonflement des glandes est réduit. Cela se produit généralement pendant la deuxième semaine du cycle menstruel.

Les règles pour l'auto-examen des glandes mammaires sont les suivantes:

  • au début il faut examiner les glandes avec les mains baissées, puis avec les levées;
  • vous devez alors examiner la poitrine pour déceler les premiers signes de mastopathie (voir ci-dessus);
  • La palpation est faite avec la doublure du rouleau sous l'omoplate, pour plus de commodité. Le fer doit être senti avec la main opposée;
  • sentir lentement, sans forte pression et dans trois positions: tenir la main derrière la tête, sur le côté et le long du corps;
  • direction du sentiment - du mamelon vers l'extérieur et vers le haut, puis - vers l'intérieur et vers le bas, jusqu'au sternum.

À la fin de l'examen, les zones de l'aisselle sont ressenties, ainsi que la fosse supraclaviculaire des ganglions lymphatiques élargis.

Méthodes d'examen des glandes mammaires dans un établissement médical

La recherche moderne est indolore, rapide et sûre. Des informations pratiquement complètes sont fournies en effectuant une mammographie et une échographie des glandes mammaires. Dans les cas difficiles, une biopsie est effectuée avec un examen histologique de l'échantillon de tissu obtenu, une étude est effectuée sur le taux d'hormones dans le sang.

Traitement de la mastopathie du sein

Il existe une différence entre le traitement des formes nodulaires et diffuses. En règle générale, la thérapie de forme diffuse est conservatrice et la mastopathie du sein, dont le traitement est inefficace par un traitement conservateur, est soumise à un traitement rapide. Le plus souvent, cela fait référence aux formes nodales.

Le traitement opératoire consiste en l'excision des ganglions, mais ce type d'intervention est symptomatique, car il n'élimine pas la cause de la maladie, et il peut être nécessaire de procéder à des interventions chirurgicales répétées, avec la croissance des ganglions ou leur formation.

Par conséquent, les principes du traitement conservateur, sans couteau ni table d'opération, sont si importants. Ceux-ci comprennent:

  1. Traitement chez l'endocrinologue, normalisation du fond hormonal des œstrogènes et des hormones d'un corps hypophysaire;
  2. Traitement en temps opportun de l'inflammation chronique des organes génitaux féminins et du plancher pelvien;
  3. Sélection correcte d'un soutien-gorge;
  4. Traitement des maladies du foie;
  5. Prévention des traumatismes du sein;

Lors du choix de la manière de traiter la mastopathie, il faut tenir compte de l’âge du patient et de la vitesse des changements dans les tissus du sein.

Prévention de la mastopathie

Prévention de la mastopathie

Plus une femme donne naissance et allaite, moins il y a de risque de développer une mastopathie et des maladies désagréables ultérieures.

La prévention moderne de la mastopathie a connu un grand succès - et on peut affirmer en toute confiance qu'une femme qui observe et exécute les mesures suivantes est soulagée des «mauvaises surprises» associées au développement de la mastopathie:

  • échographie régulière (annuelle);
  • effectuer une mammographie;
  • auto-examen au moins une fois par mois.

En conclusion, je veux répondre à la question fréquemment posée: qu'est-ce qui est mieux, une mammographie ou une échographie?

Ils se complètent et chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients. La mammographie peut donc être un peu douloureuse et se réduire au rayonnement. Mais cela se fait très rapidement et les mains reçoivent un résultat avec une haute résolution.

Avec l'échographie, le médecin peut voir l'endroit qui l'intéresse et examiner les ganglions lymphatiques. Il n'y a pas de charge de rayonnement, mais la méthode prend plus de temps. Il est nécessaire, il est raisonnable de combiner les deux méthodes, au moins une fois par an chacune. Cela assurera un diagnostic rapide de pratiquement toutes les manifestations, même mineures, de la mastopathie.

Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com