• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Kyste cervical: causes, symptômes et traitement

La membrane muqueuse, qui recouvre la surface du col et appelée endocervix, est équipée de glandes nasales. Ils excrètent du mucus, ce qui empêche la pénétration des infections dans les organes génitaux internes.

Briser le travail de ces glandes provoque la formation d'un kyste cervical. Les symptômes et le traitement, les causes et les types de pathologie sont discutés en détail dans cette publication.

Contenu

Kyste sur le col: c'est quoi?

Normalement, le secret muqueux apparaît à la surface. Mais si les canaux excréteurs sont bouchés, le mucus s'accumule dans les glandes, formant des kystes sur le col utérin.

Kyste sur le col: c'est quoi?

Kyste sur le col de l'utérus, photo

La cause en est le processus inflammatoire de la région génitale, les troubles hormonaux ou les traumatismes tissulaires.

À l'extérieur, les kystes ressemblent à des nodules ou à des bulles remplies de liquide léger ou d'acné et peuvent être localisés sur le col de l'utérus et dans le canal cervical.

Les kystes d'endocervix sur le col utérin sont de deux types:

  • unique ou endométrioïde;
  • multiple, d'autres noms - poktovy, retentional.

Un kyste unique se forme à la suite de la pénétration des cellules de l'endomètre sur la zone lésée, présente une nuance cyanotique, saigne parfois. Sa taille augmente avant le début de la menstruation.

Les kystes de rétention ont l'apparence de nodules blancs, dans lesquels se trouve un épithélium muqueux secret et squameux. Cette variété est souvent le résultat d'une ectopie cervicale auto-réparatrice.

Causes d'apparence

Facteurs affectant la formation des kystes:

  • Maladies infectieuses des organes génitaux - l'inflammation des tissus affecte les glandes, ce qui entrave la sortie du mucus.
  • Le travail des glandes de la vessie est perturbé au cours de la cicatrisation active des zones traumatisées après l'accouchement, ce qui provoque un colmatage des canaux excréteurs avec une sécrétion muqueuse. C'est la cause la plus fréquente du kyste cervical.
  • Ménopause - les changements hormonaux dans le corps d'une femme entraînent un amincissement de la muqueuse. Les glandes deviennent plus sensibles aux irritations externes et produisent plus de mucus qui n'a pas le temps de faire surface.

Les causes rares des nodules kystiques sur le col utérin sont le processus tumoral ou les troubles congénitaux dans le corps. En accord avec cela distinguer les types malins et les types de kystes dizontogénétiques.

Symptômes du kyste sur le col

Symptômes du kyste sur le col

l'apparition d'un kyste, photo

Les petites formations se font rarement sentir. Les symptômes des kystes cervicaux apparaissent si la capsule glandulaire avec le mucus accumulé atteint de grandes tailles. Les symptômes sont les suivants:

  • répartition du sang entre les menstruations;
  • sensations douloureuses dans l'intimité sexuelle;
  • Douleurs périodiques dans le bas de l'estomac ou du ventre, tirant plus souvent.

Si vous remarquez au moins un des symptômes, vous devriez sans hésiter prendre rendez-vous avec un gynécologue, car des saignements intermenstruels et une sensation d'inconfort peuvent être des manifestations non seulement d'un kyste, mais également d'une tumeur maligne.

Ces signes de kystes cervicaux sont souvent accompagnés de sécrétions du vagin, dues à la présence d'une infection des organes génitaux.

Diagnostic

L'identification des nodules kystiques n'est pas difficile - ils se retrouvent lors de l'examen gynécologique. Ensuite, une colposcopie (examen du col de l'utérus et des parois vaginales à l'aide d'un appareil optique - le colposcope) ou une échographie est nécessaire pour clarifier le diagnostic.

Dans le futur, le médecin prescrit un test bactérioscopique de frottis pour déterminer la microflore et une étude sur la présence de l'infection.

Au stade du diagnostic, il est important d'exclure une tumeur cancéreuse. Une méthode supplémentaire d'examen avant la nomination du traitement consiste donc à étudier les cellules de l'épithélium en vue d'une transformation maligne.

Que se passe-t-il si les kystes sur le col de l'utérus sont trouvés? Sur le traitement de la maladie, lisez la suite.

Tactique du traitement du kyste cervical

Le traitement des kystes purulents-muqueux est réalisé en deux étapes. Le premier, ils percent, en retirant le contenu, et le second, si nécessaire, montrent la prise d'antibiotiques en fonction de l'infection spécifique qui a provoqué la formation de nodules.

La perforation n'est pas effectuée pendant la menstruation et 3 jours avant le début des règles. Cela est nécessaire pour minimiser le risque de développer une endométriose dans les tissus utérins.

Au lieu de la méthode chirurgicale habituelle pour le traitement des kystes cervicaux, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • cryothérapie (cautérisation de nodules avec de l'azote liquide);
  • enlèvement des ondes radio;
  • cautérisation au laser;
  • électrocoagulation.

Parmi ceux-ci, les deux premiers sont considérés comme les variantes les plus ménagères, car l'utilisation d'azote liquide et d'ondes radio évite la formation de cicatrices.

Le traitement au laser est une méthode quelque peu douloureuse. Cependant, il élimine non seulement les tissus de la glande élargie, mais cautérise également les vaisseaux, ce qui est particulièrement utile dans le kyste endométrioïde.

La méthode laser n'a pratiquement pas de complications, elle est donc recommandée aux femmes non matures.

Après cautérisation du kyste cervical pendant plusieurs jours, il peut y avoir des douleurs dans le bas-ventre. Pour accélérer la régénération des tissus, 10 jours après le jour de l'opération, des bougies de cicatrisation sont prescrites et, dans un mois, il est nécessaire de subir un examen de suivi avec un gynécologue.

Le kyste est-il dangereux sur le col de l'utérus?

Le kyste est-il dangereux sur le col de l'utérus? Dans la plupart des cas, les kystes sur le col de l'utérus ne présentent aucun danger pour la vie et la santé. Ils ne dégénèrent pas en cancer, n'interfèrent pas avec le cours normal de la grossesse, ne compliquent pas le travail et ne provoquent pas l'apparition de formations kystiques ovariennes.

Mais s'il y a une infection et une augmentation de taille, ils peuvent causer des problèmes:

  • Si des micro-organismes pathogènes pénètrent dans la cavité de la glande avec du mucus accumulé, alors un infiltrat purulent se développe dans le kyste - l'inflammation commence. Au fil du temps, il peut se propager à l'utérus et aux appendices.
  • Les gros nodules kystiques agissent parfois comme une cause mécanique de l'infertilité, car ils écrasent le canal cervical, empêchant la conception. La suppression du kyste élimine complètement ce problème.

Pour une détection et une élimination rapides des kystes, passez régulièrement un examen gynécologique, surveillez de près votre bien-être et consultez un spécialiste pour tout symptôme alarmant.

Kyste cervical ICD 10

Section Q51 - Malformations congénitales du corps et du col de l'utérus.

  • Q51.6 - Kyste cervical embryonnaire
Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com