• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Prostatite chronique: signes, symptômes et traitement, comprimés et techniques

La prostate est l'organe le plus vulnérable du corps masculin. Les maladies de la prostate se retrouvent chez un tiers des hommes âgés de 20 ans. Dans ce cas, l'hyperplasie de la prostate et l'adénome, entraînant des problèmes d'érection, sont le plus souvent la conséquence d'une prostatite chronique. C'est pourquoi il est nécessaire de connaître les signes caractéristiques de la prostatite chronique et de la traiter.

Contenu

Prostatite chronique - c'est quoi?

La prostatite chronique est un processus inflammatoire à long terme dans la prostate. Le terme unit plusieurs formes de la maladie, se manifestant par des symptômes cliniques similaires.

Prostatite chronique

Catégories de prostatite chronique:

  1. Infectieux - provoqué par des bactéries, des champignons ou des virus;
  2. Non infectieux (stagnant) - également appelé syndrome de la douleur pelvienne chronique, se produit avec ou sans inflammation;
  3. Asymptomatique - en l'absence totale de manifestations cliniques, l'inflammation n'est détectée qu'après un examen approfondi de la prostate.

Dans 95% des cas, une prostatite chronique non infectieuse est diagnostiquée. Dans le même temps, la stagnation de la prostate - sa sécrétion ou sa circulation dans les veines - est au premier plan de l'inflammation.

Le risque de prostatite chronique est accru chez les personnes:

  • mener une vie sexuelle irrégulière, pratiquer régulièrement une interruption des rapports sexuels afin d'éviter la grossesse d'un partenaire;
  • les employés des bureaux et des chauffeurs (le travail sédentaire provoque une stase sanguine dans le bassin);
  • préférant porter des sous-vêtements serrés;
  • abuser de l'alcool et fumer.

Prostatite chronique: signes d'exacerbation

Symptômes de la prostatite chronique

Prostatite chronique se développe progressivement et pendant de nombreuses années ne peut pas causer d'inquiétude. Périodiquement, un homme peut célébrer:

  1. Sensations désagréables dans la zone d'entrejambe;
  2. Douleur d'intensité minimale avec irradiation caractéristique dans le sacrum, le rectum, les organes génitaux;
  3. Une certaine augmentation de la miction avec l’apparition de la douleur et une décharge pathologique mineure du canal urétral, un faible flux d’urine;
  4. Douleur du gland après l'éjaculation (disparaît dans les 30 min);
  5. Brûlure de l'urètre, apparition de douleurs lors des rapports sexuels.

Le stress, l'hypothermie, une infection infectée, entraînant un affaiblissement du système immunitaire et l'utilisation d'aliments / d'alcool épicés peuvent provoquer une exacerbation de la prostatite chronique. Dans le même temps, l'intensité des manifestations douloureuses augmente et ressemble à une inflammation aiguë.

Avec le développement de la maladie et son implication dans le processus pathologique des nerfs, la dysfonction érectile s'intensifie de plus en plus, ce qui affecte de manière significative l'état psychologique du patient.

Cependant, la prostatite chronique ne se heurte pas seulement à une violation de la puissance - une érection faible, une diminution des sensations pendant l'orgasme ou leur absence complète, l'éjaculation précoce.

Souvent, la maladie entraîne le développement d'une cystite, d'une pyélonéphrite et d'une inflammation des testicules, qui aggravent l'évolution de la pathologie sous-jacente. De plus, le risque de formation de calculs dans la prostate, d'adénome ou d'apparition d'une tumeur maligne est significativement accru. Au long cours de la prostatite chronique, l'infertilité se développe.

Les symptômes de la prostatite chronique par les formes et les stades

Les symptômes de la prostatite chronique dépendent de la forme de la maladie et du stade de la maladie (exacerbation ou rémission).

Prostatite chronique bactérienne

Les symptômes de la prostatite chronique causée par la microflore pathogène se produisent périodiquement avec une intensité variable. Lors d'une exacerbation, les symptômes de l'inflammation sont les plus prononcés. Une prostatite infectieuse à fuite chronique se manifeste:

  • Signes courants d'inflammation dans le corps - fièvre, faiblesse, frissons, douleurs musculaires (survenant en cas d'exacerbation);
  • un syndrome d'inflammation locale - douleur dans le bas-ventre, augmentant avec les rapports sexuels, après la défécation et la miction, avec absence prolongée d'intimité;
  • Troubles du système génito-urinaire - miction intermittente, altération de la fonction érectile;
  • Les écarts dans les études de laboratoire sont la détection dans la sécrétion de la prostate et l'analyse des urines de bactéries / champignons, les signes d'inflammation dans le test sanguin (leucocytose, ESR élevé) et l'urine (leucocyturie, protéine).

En dehors de l'exacerbation de l'inflammation, les signes de prostatite chronique sont effacés. Les plaintes du patient indiquent davantage une miction perturbée, une diminution du désir sexuel et d'autres troubles érectiles, qui provoquent une nervosité prononcée.

Prostatite chronique non infectieuse : syndrome de douleur pelvienne chronique

Le nom lui-même indique un symptôme prédominant pour un type donné de prostatite chronique - les sensations douloureuses. En raison de la faible intensité de la douleur, la prostatite chronique non infectieuse chronique reste souvent sans attention.

Au fil du temps, les douleurs augmentent quelque peu et, sur le plan clinique, les symptômes d'une altération de la fonction sexuelle apparaissent en raison de la progression des phénomènes stagnants et de la diminution du tonus musculaire du plancher pelvien et du sphincter urétral.

La maladie est souvent totalement asymptomatique. Le diagnostic de prostatite chronique est posé lorsqu'il existe des signes d'inflammation de la prostate et de son hyperplasie lors des tests de diagnostic. Dans l'analyse de l'urine, la leucocyturie peut être périodiquement enregistrée.

Méthodes de traitement de la prostatite chronique

Traitement de la prostatite chronique

Dans chaque cas, le traitement de la prostatite chronique nécessite une sélection individuelle d'un schéma thérapeutique. Cela prend en compte la cause de la maladie (infection, stagnation de la sécrétion ou du sang veineux), la durée du traitement et la présence d'une pathologie aggravante.

Médicaments:

  • Médicaments antibiotiques - Un traitement antibiotique (ciprofloxacine, amoxicilline, azithromycine, lévofloxacine, clarithromycine) est indiqué uniquement en cas d’inflammation grave, de détection d’un agent bactérien dans les urines ou de sécrétion de la prostate. L'antibiothérapie dure de 2 à 8 semaines. À la fin du cours, les symptômes de la maladie demeurent souvent complets, bien que le facteur infectieux soit complètement éliminé.
  • Alfa-adrenoblockers (Terazonin, Tramzulosin, Alfuzozin) - sont prescrits avec une pression intra-urétrale accrue, une hypertension des muscles de la vessie. Leur utilisation n'a pas d'effet en violation de l'innervation des muscles et de la miodystrophie du plancher pelvien.
  • Traitement symptomatique de la prostatite chronique - Pour la prise en charge du syndrome douloureux, les AINS (Diclofénac, Ketorolac) sont souvent utilisés en comprimés et l’utilisation d’antidépresseurs sélectifs (Imipramine, Fluoxétine) est recommandée pour éliminer l’anxiété.
    Hormonothérapie - le traitement avec des antiandrogènes et des androgènes est effectué conformément aux anomalies du niveau hormonal.
  • Immunostimulants - ne sont prescrits qu'avec un déficit immunitaire éprouvé en laboratoire.
  • Les moyens régulant le niveau d'acide urique, - ne sont recommandés que lors de la détection de calculs dans la prostate. Le plus souvent, le médecin nomme Allopurinol. Cependant, le médicament n'est efficace que contre les urates.
  • Vitaminothérapie - les moyens de choix pour le traitement de la prostatite chronique deviennent des complexes vitamines-minéraux disponibles. Les remplacer par des compléments alimentaires annoncés n'apporte pas de résultat curatif, sauf pour un gaspillage d'argent excessif.

Traitement chirurgical de la prostatite

Selon le processus pathologique qui a provoqué la prostatite chronique, la résection transurétrale de la prostate (remplaçant souvent une opération ouverte), le drainage endoscopique du kyste de la prostate formé, la correction chirurgicale des vésicules séminales avec une sortie de sécrétion cassée.

Avec la sclérose en plaques, la prostatectomie est effectuée. Avec l'hyperplasie de la prostate, les méthodes d'ablation sont efficaces - la thermothérapie par micro-ondes et l'ablation au laser.

Autres méthodes de traitement de la prostatite chronique

Certains médecins prescrivent activement aux patients atteints de prostatite chronique diverses méthodes d’impact physique sur la prostate. Cependant, la plupart d’entre eux ont un certain nombre de contre-indications et ne sont prescrits que dans certains cas:

  • Le massage de la prostate (seule une petite partie de la glande est disponible) avec des modifications hyperplasiques de l'organe peut provoquer une rétention urinaire aiguë et favoriser la propagation du processus inflammatoire (jusqu'au développement d'une septicémie). En outre, le massage ne peut pas être effectué avec des pierres et des kystes de la prostate, exprimés par une stase veineuse. La libération de la prostate par une sécrétion stagnante se produit mieux avec l'éjaculation naturelle.
  • La gymnastique pour la vessie - des exercices spéciaux pour allonger les intervalles entre la miction et 4-5 heures sont efficaces en violation du tonus musculaire de la vessie et de son sphincter. Cependant, leur efficacité est nettement réduite dans le syndrome myofascial, provoqué par des changements neurodystrophiques.
  • L'instillation - une perfusion profonde de médicaments dans l'urètre est très douloureuse et compliquée.
  • L'électrostimulation, l'échographie transrectale et la phonophorèse, la magnétothérapie et d'autres méthodes de stimulation musculaire sont recommandées pour l'utilisation uniquement avec une tonicité réduite des muscles du plancher pelvien. Les physioprothèses ne procurent qu'un soulagement temporaire et un effet durable est obtenu lorsque la cause de la maladie est éliminée.
  • Les méthodes traditionnelles - les recettes maison (graines de citrouille avec du miel, infusion spirituelle de tremble et autres) ne sont appliquées qu'avec l'approbation de l'andrologue traitant et ne remplacent en aucun cas le traitement médicamenteux.

Pronostic: est-il possible de guérir la prostatite chronique?

Le pronostic de la prostatite chronique dépend directement de la rapidité du traitement du patient pour une aide qualifiée. Comme vous l'avez peut-être remarqué, les symptômes et le traitement de la prostatite chronique chez les hommes sont étroitement liés - en l'absence de modifications hyperplasiques de la glande et de la neurodystrophie, sous traitement complexe, vous pouvez obtenir une amélioration persistante de la condition.

Il est également important de reconsidérer radicalement votre vie: exclure les facteurs provoquant la stagnation, se débarrasser des mauvaises habitudes et manger pleinement.

Intéressant
briz_ _
2017-08-16 05:14:18
merci
Yegor Klechko
2017-11-07 06:07:20
s'il y a déjà un dysfonctionnement, alors quel est le pronostic? Le traitement avec des médicaments et smartprost peut-il déjà ou non?
docteur Daria
2017-12-26 12:28:15
La dysfonction érectile n'est pas toujours une conséquence de la prostatite. Nécessairement, il est nécessaire d'être interrogé chez l'urologue, cela aidera à établir la cause exacte de la maladie. Il est également important dans le traitement d'identifier la forme, car les schémas thérapeutiques diffèrent de manière significative les uns des autres. Dans la plupart des cas, la dysfonction érectile est associée à des problèmes neurologiques, lorsque le patient affine son attention aux problèmes de la glande de la prostate. Pour le traiter, il est nécessaire que la glande devienne une source constante d'infection et un traitement prolongé favorisera le remplacement des tissus des glandes par une cicatrisation, suivi d'un blocage du canal déférent ou de la formation d'un nombre réduit de spermatozoïdes.

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com