• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Chlamydia chez la femme: les premiers signes, symptômes et traitement

Le groupe d'infection à Chlamydia comprend diverses maladies dans le tableau clinique avec des dommages aux systèmes urogénital, respiratoire et musculo-squelettique, au cœur et aux yeux.

Chaque année, environ 90 millions de personnes contractent la chlamydia, tandis que la majorité des malades sont des femmes.

La forte prévalence de l'infection à Chlamydia et ses effets néfastes sur la santé des femmes (y compris la santé génésique) constituent un grave problème social.

Les représentants du beau sexe ont besoin de connaissances sur la nature des symptômes de la chlamydia chez les femmes et sur la transmission de la maladie.

Contenu

Causes de la chlamydia chez les femmes

Causes de la chlamydia chez les femmes

La chlamydia provoque la bactérie du genre Chlamydia adaptée à la vie dans les cellules du corps humain, la sous-espèce Trachomatis (le type le plus commun chez les malades), Psittaki, la pneumonie.

L'infection la plus commune se produit sexuellement, donc plus de 75% des patients - les femmes sexuellement actives en bas âge.

Il est possible de s'infecter à la maison en partageant des articles d'hygiène (serviettes, articles de toilette) sur lesquels le microbe de la chlamydia est stocké à température ambiante pendant deux jours maximum.

Risque assez élevé de transmission de la chlamydia de la mère à l’enfant lors de l’accouchement. Dans de rares cas, il y a une infection et des gouttelettes en suspension dans l'air provenant d'un patient atteint de pneumonie de nature Chlamydia.

Les premiers signes de chlamydia chez les femmes

Les premiers signes de chlamydia chez les femmes Deux tiers des patients atteints de chlamydia connaissent le diagnostic par accident, avec un examen planifié, car la maladie est asymptomatique et ne cause aucun inconvénient.

Dans les 20-30% des cas restants, les femmes signalent des sorties inhabituelles:

  • à une clamidiose vaginale jaunâtre blanchâtre, mucopurulente avec une odeur désagréable;
  • peut être accompagnée d'inconfort lors des rapports sexuels, des démangeaisons, des douleurs dans le bas-ventre.

Mais généralement, la maladie commence à se manifester au stade des complications, à la suite d'une inflammation chronique prolongée.

Les symptômes de la chlamydia chez les femmes

Les symptômes exprimés de la chlamydia se manifestent chez les femmes dans le contexte du développement de maladies des organes reproducteurs et autres organes causées par une infection. La chlamydia vit et se multiplie dans les cellules épithéliales du vagin et du col utérin, dans l'urètre, l'anus, la paroi postérieure du pharynx, la conjonctive oculaire et les poumons.

Selon l'organe affecté par l'infection, diverses maladies apparaissent et des symptômes évidents apparaissent.

Bartholinitis - processus inflammatoires dans la glande de Bartholin, qui est situé des deux côtés à l'entrée du vagin. Il se manifeste par une douleur, un gonflement et une rougeur du côté de la lésion, une augmentation de la température corporelle.

Urétrite - la défaite de la chlamydia de l'urètre avec le développement de la brûlure et de la douleur tout en faisant face à un petit besoin.

L'érosion et l'inflammation du col de l'utérus (endocervicitis), accompagnées de douleurs dans le bas de l'abdomen, l'apparition de sécrétions mucopurulentes, souvent sanglantes après les rapports sexuels.

Endométrite (inflammation de la couche interne de l'utérus) - symptômes caractéristiques: température corporelle élevée, saignement utérin, écoulement mucopurulent, douleur prononcée derrière le pubis.

Salpingite et annexite - inflammation des trompes de Fallope et des ovaires (souvent une combinaison de pathologies). Douleur dans le côté droit ou gauche, violations du cycle menstruel, augmentation de la température corporelle - de tels symptômes permettent de suspecter la chlamydia des appendices chez la femme.

Les symptômes de la chlamydia chez les femmes

La pelviopéritonite est une lésion du péritoine dans la région pelvienne. Dans ce cas, il y a des douleurs assez vives dans l'abdomen, la constipation, les ballonnements, la tension de la paroi abdominale.

Pharyngite à Chlamydia - se produit lorsqu’il est infecté lors d’une relation orale. Caractérisé par la transpiration dans la gorge, la douleur en avalant.

Rectite à chlamydia - inflammation de la muqueuse du rectum (après des contacts anaux non protégés) avec apparition de douleur, écoulement mucopurulent de l'anus.

L'arthrite (syndrome de Reiter) - chlamydia chronique chez les femmes peut entraîner une inflammation auto-immune des articulations.

Conjonctivite - la défaite des yeux avec le développement de larmoiement, rougeur, brûlure. Il se développe avec l'introduction de l'infection dans les yeux avec les mains sales, avec l'utilisation conjointe de serviettes.

Inflammation des poumons - les premiers signes d'inflammation à Chlamydia caractérisent la toux, la douleur dans la poitrine, l'essoufflement, la fièvre.

En soi, l'infection peut être cachée - les premiers symptômes accompagneront les maladies causées par l'infection!

Chlamydia chez les femmes enceintes

Le danger d’infection chez la femme enceinte est que la maladie, même asymptomatique, peut favoriser le développement de l’avortement spontané précoce ou prématuré du deuxième au troisième trimestre.

L'influence de la chlamydia sur l'apparition de la famine en oxygène, les perturbations de l'activité cérébrale et cardiaque du fœtus sont prouvées.

De plus, une femme infectée par une chlamydia urogénitale peut infecter son enfant avec une conjonctivite à chlamydia ou une pneumonie lors de l'accouchement.

Diagnostic de la chlamydia

Diagnostic de la chlamydia La détection de l'infection est effectuée par des gynécologues qui prescrivent des tests pour la chlamydia: les femmes subissent des pertes vaginales au niveau de la muqueuse et sont envoyées au laboratoire pour une réaction en chaîne par polymérase (PCR) ou une réaction d'immunofluorescence.

En cas de suspicion de candidose systémique, le sang, les yeux séparés, les expectorations, l'urine, etc. peuvent être utilisés comme matériel de test. Une analyse du titre d'anticorps anti-chlamydia dans le sérum sanguin est possible.

Traitement de la chlamydia chez les femmes

La base du traitement des infections aiguës et non compliquées à Chlamydia est constituée de médicaments antibactériens puissants qui peuvent pénétrer dans les cellules du corps.

Ce sont des antibiotiques de groupe:

  • les macrolides;
  • les fluoroquinolones;
  • les tétracyclines.

Ils sont prescrits à fortes doses, pendant 7 à 10 jours et combinés à un traitement local, utilisé comme onguents et suppositoires antibactériens pour la chlamydia.

Traitement de la chlamydia chez les femmes

Chez les femmes atteintes d'une maladie chronique, plusieurs traitements antibiotiques plus longs (21 jours) sont utilisés - avec l'administration simultanée d'immunothérapies (pyrogènes, thymaline, inducteurs d'interféron) et de procédures de physiothérapie.

Le traitement indépendant de la chlamydia chez la femme est inacceptable - les médicaments avec une dose ou un régime mal sélectionnés conduiront à une résistance à l'infection antibiotique et au développement de foyers de chlamydia chroniques, difficiles à traiter.

À titre préventif, le respect des règles d'hygiène individuelle et d'exclusion des rapports sexuels non protégés est préconisé. Aussi, n'oubliez pas de consulter un gynécologue pour un examen systématique et un examen des infections urogénitales.

Complications de la chlamydia

En l'absence de détection et de traitement en temps opportun, la chlamydia passe sous une forme chronique avec une implication progressive dans le processus inflammatoire de certains organes.

La complication la plus importante sur le plan social des maladies infectieuses pour la santé des femmes est la stérilité (résultant de l'endométrite, de la salpingite et de l' annexite ).

En présence de chlamydia dans le corps, la sensibilité à l'infection par le VIH et aux autres maladies sexuellement transmissibles augmente.

Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com