• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Hydronéphrose du rein: degré, symptômes et traitement de l'hydronéphrose

De nombreux patients sont confrontés à un diagnostic d'hydronéphrose du rein, mais qu'est-ce que c'est? Pour évaluer la gravité de la maladie, examinons la nature et les causes de la survenue, ainsi que les processus physiologiques violés à la suite du développement de la pathologie.

C'est quoi L'hydronéphrose des reins est un processus pathologique qui représente une hypertrophie excessive du pelvis rénal. Elle est le résultat d'une violation de la sortie d'urine.

Les scientifiques ont déterminé que pas moins de 2 000 litres de liquide traversent les reins par jour, lesquels sont convertis en 1,5 à 2,5 litres d'urine. Avec elle, les scories et les toxines, les sels et les produits métaboliques sont éliminés du corps.

Hydronéphrose des reins

Les observations cliniques et les données statistiques indiquent que les patients consultent rarement un spécialiste dès le début de la maladie. Des études ont montré que les femmes sont 1,5 fois plus susceptibles de souffrir de cette maladie que les hommes. La maladie affecte les personnes de la catégorie d'âge de 18 à 45 ans.

Contenu

Causes de l'hydronéphrose rénale

Il est préférable de comprendre ce qu'est l'hydronéphrose des reins, les causes de la pathologie aideront. Parmi les facteurs les plus fréquents influant directement sur le développement de la maladie, citons:

  • L'urolithiase entraîne un colmatage du canal et provoque le développement d'une hydronéphrose.
  • Néoplasmes comprimant l'uretère et empêchant une sortie d'urine normale.
  • Anomalies dans le développement des voies urinaires, caractérisées par un rétrécissement de la lumière urétérale.
  • Présence d'une artère rénale supplémentaire.
  • Conséquences des maladies concomitantes, qui ont entraîné le rétrécissement du conduit.
  • Les rechutes, qui sont la conséquence d'une intervention chirurgicale.

Les médecins notent qu'il peut y avoir plusieurs raisons au développement du processus pathologique. Et ils ont un effet complexe sur le corps qui, combiné à un mode de vie incorrect et à un manque d'examen en temps opportun, conduit au développement d'une hydronéphrose rénale.

Les symptômes de l'hydronéphrose rénale

Les symptômes de l'hydronéphrose rénale

Le diagnostic de la maladie à un stade précoce du processus pathologique est très difficile. L’absence de symptômes cliniques clairs de l’hydronéphrose rénale est caractéristique du stade initial de la maladie. Et aussi, dans le nombre de symptômes tombent souvent ceux qui sont spécifiques à la cause de la maladie. Ainsi, avec la lithiase urinaire, le patient a une attaque de colique rénale, qui déguise la douleur traumatique dans la région lombaire.

Parmi les symptômes les plus caractéristiques de l’hydronéphrose figurent:

  1. Douleur douloureuse dans la région lombaire, qui ne varie pas en fonction de la posture et de l'activité du patient. Avec l'hydronéphrose du rein gauche, ainsi que le rein droit, la zone de localisation changera en fonction de la localisation de l'organe affecté.
  2. Agrandissement du rein, déterminé par le médecin lors de la palpation.
  3. Avec l'hydronéphrose du rein droit, les symptômes sont similaires à ceux de la cholécystite et se manifestent par un léger ballonnement accompagné de vomissements, de diarrhées et de douleurs. Il est situé sur le côté droit de l'abdomen.
  4. Il y a une augmentation du syndrome douloureux dans la seconde moitié de la journée, mais la nuit, la douleur peut disparaître.
  5. L'urine boueuse avec un mélange de sang devrait également alerter le patient et devenir l'occasion d'une référence immédiate à un spécialiste.

Les symptômes classiques de l’hydronéphrose rénale sont une combinaison de syndrome douloureux, d’hématurie (présence de sang dans les urines) et d’augmentation de l’organe atteint.

Hydronéphrose des reins chez la femme enceinte

L'hydronéphrose des reins chez la femme enceinte peut se présenter comme une maladie indépendante causée par une augmentation de la taille de l'utérus. Il serre les uretères, empêchant le retrait naturel de l'urine. Ou il peut s'agir d'une maladie chronique aggravée par un stress accru sur tous les organes au moment de la grossesse.

Si l’hydronéphrose est une maladie chronique, le spécialiste décide de mettre fin à la grossesse ou d’établir un contrôle permanent de l’état de santé de la femme enceinte.

Cette attention accrue est due au long amincissement de la paroi et au risque de rupture du bassin rénal.

Degrés d'hydronéphrose des reins

Degrés d'hydronéphrose des reins Des études à long terme ont permis d'établir plusieurs degrés d'hydronephrose rénale. Les urologues distinguent trois étapes du processus pathologique:

Début ou première étape. À ce stade, on observe un élargissement du pelvis rénal qui ne provoque pas de plaintes spécifiques et se caractérise par une fatigue accrue et une diminution de l'activité du patient.

Il convient également de noter - le tableau clinique de la maladie au premier stade n'est souvent pas clair. Le corps essaie de compenser la surpression et il y a une augmentation de la couche musculaire, ainsi que la quantité de fibres élastiques autour du bassin.

Le deuxième stade de la maladie , caractérisé par une violation de la sortie de l'urine. En outre, à ce moment-là, il y a un amincissement progressif de la paroi du bassin rénal. La fonction de l'organe diminue lentement de 15 à 20%.

La troisième étape Il y a une expansion excessive des parois du bassin et progressivement tout le rein se transforme en un grand organe multi-chambres rempli d'urine. Les urologues notent qu'à ce stade du développement du processus pathologique, la fonction rénale est réduite de 75 à 80%.

Au dernier stade du développement de la maladie, l'organe est souvent omis et cesse pratiquement de fonctionner.

La plupart des patients se tournent vers des spécialistes pendant le développement de 2 ou 3 degrés d’hydronéphrose rénale. Le manque de pratique des examens de routine est la raison pour laquelle la maladie n’est pas identifiée à un stade précoce.

Diagnostic de l'hydronéphrose rénale

Pour diagnostiquer l'hydronéphrose des reins, les spécialistes utilisent des méthodes de laboratoire et des méthodes matérielles pour identifier le processus pathologique. Parmi les plus communs et les plus efficaces sont:

  • Examen et palpation. À ce stade, l'urologue détermine l'augmentation de l'organe affecté, la douleur et la taille. Le diagnostic différentiel est nécessaire avec des processus pathologiques tels que la ptose gastrique ou le néoplasme de l'espace rétropéritonéal.

Parmi les méthodes de diagnostic de laboratoire, citons l'analyse de l'urine et du sang. Ceci est un test pour Zimnitskiy , Nichiporenko et autres, des études non moins efficaces. Ils vous permettent d'identifier la présence de sang et de déterminer l'étendue des lésions rénales.

Méthodes de matériel Ils permettent d'obtenir des informations complètes sur l'organe affecté et l'état de tous les tissus.

Les méthodes de recherche matérielle les plus courantes sont les suivantes:

  • L'échographie peut détecter la présence d'extensions dans le système rénal-pelvien et en déterminer la taille. Le médecin au moment de l'étude a la possibilité d'établir l'épaisseur de la couche de parenchyme, ce qui est important pour prédire l'évolution de la maladie.
  • Examen radiographique. Vous permet de définir des tailles et des limites claires du bassin rénal. Et l'urographie par contraste intraveineux donne une chance unique de révéler le taux de formation et de drainage de l'urine.

En utilisant les méthodes d'urographie par radio-isotope, il est possible de déterminer l'état de chaque rein séparément.

Des méthodes de diagnostic telles que l’IRM et la TDM sont utilisées pour clarifier le diagnostic avec des symptômes cliniques peu clairs.

Traitement de l'hydronéphrose rénale

Traitement de l'hydronéphrose rénale

Dans les premiers stades de la maladie, lorsque les lésions du parenchyme et des parois du bassin sont encore réversibles, il est possible d'utiliser des médicaments qui aident à rétablir la fonction normale des organes. Le traitement de l'hydronéphrose rénale est effectué en milieu hospitalier sous la surveillance constante d'un spécialiste.

L'essence de la thérapie est réduite à éliminer les causes, donc dans la plupart des cas, les urologues nomment:

  • Les antibiotiques sont utilisés pour lutter contre les infections bactériennes attachées. C'est ce qui peut compliquer considérablement l'état du patient et conduit souvent à l'apparition de complications.
  • La thérapie de lixiviation est utilisée dans le diagnostic de la lithiase urinaire. L'essence du traitement consiste à dissoudre les calculs précédemment formés et à les retirer du corps.
  • L'hormonothérapie est indiquée en cas de fibrose rétropéritonéale révélée.

Les anti-inflammatoires et les analgésiques ainsi que les moyens de régulation de la pression artérielle sont également largement utilisés.

Aux stades ultérieurs de la maladie, les spécialistes recommandent des méthodes chirurgicales de traitement.

Méthodes chirurgicales de traitement de l'hydronéphrose rénale

Les chirurgiens utilisent plusieurs techniques clés pour traiter les transformations hydronéphrotiques du rein.

Dans les premiers stades de la maladie, l'élargissement de la lumière urétérale est efficace et, plus tard, la correction du bassin et de la taille en plastique est indiquée. Si le rein droit a subi la transformation par hydronéphrose, le risque de lésion du pancréas est élevé dans le traitement chirurgical.

Quelques jours avant l'opération, un cathéter ou une cystostomie est installé pour faciliter l'élimination de l'urine et réduire la charge sur l'organe affecté. Avec la préservation partielle de la fonction rénale, les spécialistes effectuent l'une des opérations suivantes:

  • Création d'un estuaire supplémentaire entre le rein et l'uretère.
  • Chirurgie de patchwork.
  • Endotomie de la sticure, utilisée pour réduire la taille du bassin.
  • Plastie rénale en utilisant la technique de laparoscopie.
  • Buzhirovanie ureter.

Le régime alimentaire important consiste à réduire la quantité de protéines et la consommation de fibres. Cela permet de réduire la charge sur l'organe affecté et d'alléger l'état du patient.

La période de récupération prend environ 14 jours.

Aux dernières étapes du processus pathologique, le rein est enlevé. Cette décision est prise sur la base des résultats de l'examen diagnostique, si la fonction de l'organe est perdue.

Complications et pronostic de l'évolution de la maladie

Des études cliniques ont montré qu’avec un diagnostic en temps opportun et un traitement bien choisi, il est possible de restaurer la fonction rénale partiellement perdue. Le pronostic est favorable et les complications sont directement liées au non-respect des recommandations de l'urologue ou à la présence de maladies concomitantes.

Les complications les plus fréquentes sont:

  • Pyélonéphrite. Il existe à la fois une forme aiguë et chronique.
  • À la demande tardive pour le miel. La menace d'une rupture rénale augmente avec l'aide et la forte amincissement de la paroi du bassin.
  • Insuffisance rénale chronique.
  • Augmentation de la pression artérielle, qui ne peut être corrigée par les médicaments modernes et qui a de graves conséquences pour le corps.

Après accord avec l'urologue, l'hydronéphrose peut être traitée avec des remèdes populaires. L'effet thérapeutique maximal peut être obtenu avec une combinaison compétente de remèdes populaires et de médicaments.

Mais dans ce cas, une surveillance constante de l'état du patient est requise. Les méthodes les plus efficaces comprennent:

  • Moyens basés sur la citrouille.
  • Infusions de racine de persil.
  • Infusion des feuilles de haricot.

Un diagnostic rapide, un examen clinique de routine et le strict respect des recommandations d'un spécialiste permettent d'identifier l'hydronéphrose à un stade précoce de la maladie. Les prévisions dans ce cas seront favorables et le traitement ne prendra pas longtemps.

Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com