• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Hémorroïdes chez la femme: premiers signes, symptômes et traitement

C'est quoi Hémorroïdes - une maladie caractérisée par une inflammation et la formation de caillots sanguins dans les veines hémorroïdaires. Dans le même temps, les veines augmentent de taille, acquièrent une forme de sertissage fantaisiste, puis tombent du rectum par la suite (voir photo).

La maladie affecte les hommes et les femmes. Les symptômes des hémorroïdes sont similaires chez les deux sexes, mais les causes sont différentes. Cela est dû aux différences de modes de vie, ainsi qu'aux particularités de la structure et du fonctionnement du corps féminin.

Contenu

Causes des hémorroïdes

Hémorroïdes chez les femmes

Les hémorroïdes n'ont pas de caractéristiques liées à l'âge. Peut apparaître chez les jeunes ou les adultes. Les facteurs suivants peuvent contribuer à la formation d'hémorroïdes:

  • Constipation: les femmes souffrent souvent de ce trouble des selles. Le désir de bien paraître conduit au fait que les représentants de la foire essaient souvent de suivre les régimes, essayant eux-mêmes presque toutes les options.
  • Mauvaise alimentation: l'abus d'aliments épicés, de café et d'alcool contribue au développement d'hémorroïdes.
  • Hypodinamie: de nombreuses professions féminines n'exigent pas d'activités spéciales sur le lieu de travail, le plus souvent les heures de travail sont debout ou assises.
  • La marche ou la course régulières sont rares dans la vie quotidienne des filles et des femmes modernes.
  • Autres conditions contribuant à la violation du débit sortant dans la région pelvienne: diverses maladies du système reproducteur féminin, vie sexuelle irrégulière ou incomplète.
  • Traumatisme du rectum pendant le sexe anal.
  • Activité physique insupportable. Surtout rapidement, les hémorroïdes se développent en soulevant des poids (dans la salle de sport, au dacha, au travail, etc.).
  • L'obésité. L'excès de poids s'accompagne d'hypodynamie, souvent de constipation, et les dépôts de graisse exercent une pression sur les articulations et les muscles.
  • Période d'appui et d'accouchement. Les hémorroïdes chez la femme enceinte ne sont pas rares, lorsqu'un enfant naît, une pression intra-abdominale élevée est créée, l'utérus élargi exerce une pression sur les organes du petit bassin, perturbant la circulation. Les hémorroïdes chez la femme après l'accouchement sont une conséquence de l'exacerbation d'une hémorroïde chronique déjà existante. Elle provient du surmenage des muscles du petit bassin pendant la période de stress et pendant le passage de l'enfant à travers le canal de naissance.
  • L'agrandissement des ganglions peut survenir au début de la menstruation. Ces jours-ci, plus de sang pénètre dans la région pelvienne, ce qui contribue au débordement du sang et à l'augmentation des ganglions.

Les premiers signes et symptômes des hémorroïdes chez les femmes

symptômes d'hémorroïdes chez les femmes

photo d'hémorroïdes et de jonctions gemmoroidales chez les femmes

La symptomatologie de cette maladie dépend directement du type et du stade. Les hémorroïdes sont classées en aiguë et chronique.

Au cours de la phase aiguë, les patients sont presque toujours hospitalisés - des douleurs aiguës et insupportables apparaissent dans la région anale, les hémorroïdes sont grosses, très douloureuses, ont une couleur bleu foncé ou noire. L'inflammation s'étend aux tissus entourant les ganglions. La forme aiguë des hémorroïdes est causée par une thrombose des hémorroïdes. La condition nécessite une hospitalisation urgente.

Les hémorroïdes chroniques peuvent exister pendant de nombreuses années. Habituellement, les patients s'habituent à ses symptômes et ne ressentent de grandes souffrances qu'au moment des exacerbations.

Hémorroïdes - le problème est très intime, alors quand il y a des signes de la maladie, beaucoup ne se pressent pas pour chercher de l'aide professionnelle.

Les hémorroïdes chroniques sont divisées en quatre étapes.

  • Le stade initial des hémorroïdes chez la femme est accompagné de sensations désagréables dans le rectum. Le plus souvent, ça démange ou brûle, on a l'impression qu'il y a un objet là. Les symptômes augmentent après le transit intestinal.
  • Au deuxième stade, les femmes trouvent des cônes dans la région de l'anus, qui peuvent tomber lors d'une visite aux toilettes. A ce stade, les nœuds sont réinitialisés indépendamment. Le symptôme de la douleur est plus prononcé. Après la défécation, du sang ou du mucus peuvent être détectés dans les veines sanguines.
  • La troisième étape est caractérisée par une augmentation des nœuds. Lorsqu'ils tombent, ils sont incapables de s'ajuster, les patients leur imposent la main. Les nœuds élargis et douloureux causent beaucoup d'inconvénients et affectent la qualité de la vie humaine. Les tomber peut être dû à une activité physique ou à un mouvement maladroit. Les patients avec le troisième stade des hémorroïdes sont douloureux à s'asseoir, la capacité de travail dans cette période est fortement réduite. Si à ce stade, il n'y a pas de traitement, alors il passe au quatrième.
  • Dans la quatrième étape, l’ajustement des nœuds devient impossible. Ils atteignent des tailles énormes, saignent. Le traitement à ce stade est seulement rapide.

La localisation des nœuds des hémorroïdes est interne et externe.

symptômes d'hémorroïdes aiguës, photo

symptômes d'hémorroïdes aiguës, photo

Avec les hémorroïdes externes chez la femme, les nœuds élargis sont situés près de l'anus. Les nœuds sont facilement palpables et leur couleur diffère de celle des tissus environnants.

Les symptômes des hémorroïdes internes chez les femmes peuvent ne pas apparaître pendant longtemps. Les nœuds ne peuvent être détectés que par un médecin lors de l'examen du rectum.

Diagnostic des hémorroïdes: quels examens faut-il faire?

Aux premiers symptômes, faisant allusion au développement d'hémorroïdes, vous devez consulter un médecin et, si nécessaire, subir une série d'examens. Plus la maladie est identifiée tôt, plus le traitement sera efficace et moins coûteux.

Quels examens sont effectués avec suspicion d'hémorroïdes:

  1. La méthode de diagnostic la plus simple et la plus obligatoire est l'examen du rectum à l'aide du doigt du médecin. L'étude est menée dans la chaise gynécologique.
  2. Examen au miroir rectal (anoscope). L'étude est indolore et ressemble à l'examen d'un gynécologue. Le miroir est injecté dans le rectum après un nettoyage préliminaire avec un lavement, le patient est dans la chaise gynécologique.
  3. Recto-manoscopie - examen à l'aide d'un dispositif qui élargit la lumière de la section anale et présente un aspect particulier.
  4. Un test sanguin est effectué pour détecter l'anémie. L'anémie peut se développer avec des saignements fréquents et abondants des hémorroïdes.
  5. Selon le témoignage, les excréments de sang occulte sont analysés . Il est conseillé dans le cas où le saignement n'a pas été vu par une femme.

En règle générale, dans les cas avancés, le diagnostic peut être posé sur la base de l'examen. Les nœuds deviennent gros et dépassent de l'anus.

Méthodes modernes de traitement des hémorroïdes chez la femme

Les hémorroïdes chez les femmes sont traitées par un médecin - un proctologue. C'est un spécialiste étroit, traitant exclusivement des maladies du rectum.

traitement des hémorroïdes chez les femmes Le traitement des hémorroïdes chez la femme à la maison n'est possible que dans les premiers stades du processus. Dans d'autres cas, le traitement est effectué dans un établissement médical. Dans les premiers stades des hémorroïdes, les femmes dans le traitement utilisent des préparations sous forme de pommades ou de suppositoires .

L'effet de ces médicaments vise à soulager la douleur et les démangeaisons dans l'anus, à réduire l'inflammation et à prévenir la formation de caillots sanguins dans les ganglions.

Les trois premiers stades de la maladie peuvent être traités avec des méthodes chirurgicales ménagères: sclérothérapie, photocoagulation, ligature des ganglions, coagulation au laser.

  • La méthode de sclérothérapie est basée sur l'introduction d'un médicament spécial qui provoque la sclérose du ganglion. Les nœuds sont compressés et leur taille réduite.
  • Lorsque la photocoagulation sur la base du nœud est affectée par une température élevée. L'approvisionnement en sang au nœud s'arrête en raison de la coagulation du sang, après un certain temps, les nœuds eux-mêmes sont rejetés.
  • La même chose se fait avec un laser.
  • La ligature des nœuds est utilisée par les proctologues depuis longtemps. Les ligatures se superposent à la base du nœud. Le sang cesse de couler dans le nœud, il meurt et est rejeté.
  • Dans les cas graves, une opération est réalisée pour exciser les hémorroïdes sous anesthésie générale.

Le réseau fournit de nombreux outils et moyens de guérir rapidement les hémorroïdes chez les femmes. Fondamentalement, il fait la publicité de médicaments coûteux ou de méthodes de médecine traditionnelle. Ne faites pas aveuglément confiance à ces recommandations.

Le traitement des hémorroïdes doit être effectué par un médecin et le choix de la méthode dépend du stade de la maladie. Un appel en temps opportun au médecin permettra d'éviter les complications et d'économiser votre budget.

Les complications

La complication la plus fréquente est le saignement. Avec des saignements fréquents, une anémie peut se développer.

  • La thrombose des veines hémorroïdales s'accompagne d'un fort symptôme douloureux au point que le patient ne peut plus bouger. Le traitement est effectué uniquement dans un hôpital.
  • La paraproctite est une inflammation qui se propage aux tissus autour du rectum en raison d'une infection. L'inflammation purulente est traitée chirurgicalement - le chirurgien doit trouver un abcès et l'ouvrir pour éliminer le contenu purulent.

Prévention de la maladie chez les femmes

Pour que les hémorroïdes n'aient aucune chance de développement, il est nécessaire d'ajuster leur mode de vie:

  1. Suivez le régime: dans le régime alimentaire devrait être présent des aliments riches en fibres. Buvez beaucoup d'eau. Cela aidera à éviter la constipation.
  2. Méfiez-vous des régimes. Avec le problème du surpoids, il est préférable de prendre rendez-vous avec un diététicien qui vous prescrira une diétothérapie individuellement.
  3. Lorsque vous êtes enceinte, suivez le poids, sans dépasser les valeurs autorisées. Marchez régulièrement au grand air, faites de la gymnastique spéciale pour les femmes enceintes afin de prévenir les phénomènes stagnants dans le petit bassin.
  4. Après la naissance, suivez le régime, bougez plus.
  5. Laissez le sport entrer dans votre vie.
  6. Essayez de ne pas soulever des objets lourds.
  7. Subissent régulièrement des examens préventifs.

N'ayez pas peur et n'hésitez pas à contacter un proctologue. L'issue favorable des hémorroïdes dépend directement du moment du contact avec le médecin. Vous n'avez pas besoin de perdre un temps précieux et d'essayer de traiter la maladie vous-même.

Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com