• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Hémorroïdes après l'accouchement: traitement avec l'allaitement, symptomatologie

Une femme sur deux après la naissance d'un bébé se plaint d'hémorroïdes. Cependant, il ne faut pas blâmer le processus de procréation lui-même pour l’apparition d’une maladie désagréable. Les causes résident dans la grossesse même et les changements physiologiques qui se produisent pendant cette période.

Pour éviter la progression de la maladie, les femmes doivent connaître les bases: quelles sont les causes et les premiers signes des hémorroïdes, quels médicaments doivent être traités après l'accouchement, afin de ne pas nuire au nouveau-né.

Contenu

Causes des hémorroïdes après l'accouchement

Hémorroïdes après l'accouchement

Hémorroïdes - varices, affectant les veines du rectum. Le diagnostic fréquent d'hémorroïdes post-partum est causé par l'apparition, même pendant la grossesse, de plusieurs facteurs provoquant une vasodilatation anormale:

  • augmentation de la pression intra-abdominale - une augmentation du poids total;
  • congestion veineuse - pression de l'utérus en croissance sur le plexus vasculaire du rectum, compression des veines par le fœtus (surtout avant la naissance, lorsque la tête du bébé est serrée contre les os du bassin);
  • constipation - réorganisation hormonale (une quantité excessive de progestérone provoque souvent un trouble digestif), un manque de fibres et de liquides dans l'alimentation, l'inactivité et le travail sédentaire;
  • l'affaiblissement de la paroi vasculaire est également causé par la croissance physiologique de la synthèse de progestérone, les addictions (hémorroïdes chez une femme qui fume / boit - le moindre des maux pouvant survenir par sa propre faute).

Pour ces raisons, même une femme qui n'a jamais cette pathologie, pendant la grossesse, peut former des hémorroïdes.

Cependant, dans la plupart des cas, les hémorroïdes chez les femmes enceintes ne sont pas exprimées. C'est le processus d'accouchement qui incite le plus à l'apparition d'hémorroïdes. Cela contribue à la tension colossale des muscles du plancher pelvien pendant le travail et le travail et à la délivrance du fœtus le long des voies génériques.

Et la constipation postnatale n'est pas si rare. La redistribution de l'intestin dans l'espace abdominal libéré après l'accouchement provoque souvent son atonie.

Signes d'hémorroïdes chez la femme après l'accouchement

Signes d'hémorroïdes chez la femme après l'accouchement La sensation d'inconfort pendant la défécation, la démangeaison et la sensation de brûlure dans l'anus pendant la gestation du fœtus sont les premiers signes de début d'hémorroïdes.

Par ces signes, il est probable que des hémorroïdes apparaissent après la naissance. Cependant, les futures mères ne font souvent pas attention à ces symptômes mineurs.

Pour eux, plus importants que les sensations associées au bébé - ses mouvements et ses torsions, en changeant la forme du ventre de la mère et en provoquant l'émotion et la joie de ceux qui regardent ce miracle.

Sérieusement penser à la femme commence après, quand le problème est sorti et les symptômes douloureux sont apparus:

  • varices "bosses" autour du sphincter anal (nœuds externes ou internes déchus);
  • la douleur pendant le transit intestinal est souvent insupportable, provoquant un spasme du sphincter du rectum et des difficultés avec la défécation;
  • brûlure insupportable (à la naissance, il y a des microfissures dans l'anus et le rectum);
  • sang dans les selles (il y a des traces sur le papier hygiénique);
  • mucus dans les fèces (signe d'inflammation, encore plus irritant pour la muqueuse du rectum et la peau de la zone périanale).

Même des signes mineurs d’hémorroïdes du post-partum compliquent considérablement la vie de la nouvelle mère (il est douloureux de s’asseoir et de marcher) et nuisent à la qualité des soins prodigués à l’enfant.

En l'absence de traitement en temps opportun, la maladie progresse, ce qui se traduit par des saignements abondants des veines endommagées, une anémie et une infection des fissures avec formation de fistules.

Cela affectera négativement le bébé si la mère le nourrit avec du lait maternel. Les pires variantes du développement des hémorroïdes sont la thrombose veineuse, l'apparition de cellules altérées pathologiquement dans le rectum (oncologie).

Traitement des hémorroïdes après l'accouchement

Traitement des hémorroïdes après l'accouchement

малыша грудью, лечение проводится в общем режиме (применяются препараты и схемы лечения для взрослых людей). Si une femme n'allaite pas un bébé pendant l'allaitement, le traitement est effectué sous un régime général (médicaments et schémas thérapeutiques pour adultes).

Utile: bougies peu coûteuses et efficaces des hémorroïdes - examen des suppositoires rectaux, comparaison et choix

Pour éliminer rapidement les symptômes douloureux, un traitement médicamenteux (pommade / suppositoire Relief, hépatotrombine, comprimés veinotonisants Detralex) est effectué conformément aux recommandations suivantes:

  • Rejet catégorique de tirer des vêtements.
  • La lutte contre la constipation - la saturation de la ration de céréales (particulièrement utile pour le sarrasin et l'avoine), les produits à base de lait aigre (le lait provoque la constipation et les flatulences!).
  • Le régime de consommation quotidienne est d'au moins 1,5 litre d'eau.
  • Refus de café, farine, graisse animale, chocolat, aliments épicés, alcool.
  • Activité physique - des exercices de gymnastique simples contribuent non seulement à la vidange rapide des intestins, mais accélèrent également la réduction de l'utérus et rétablissent rapidement le tonus musculaire des muscles pelviens.
  • L'hygiène personnelle consiste à laver un peu d'eau fraîche (pas froide!).

Hémorroïdes après l'accouchement: traitement avec l'allaitement

Comment traiter les hémorroïdes après avoir donné naissance à une mère qui allaite, seul un spécialiste qualifié peut décider. Certaines substances médicamenteuses peuvent pénétrer dans le corps du bébé avec du lait maternel et lui causer un grave préjudice.

C'est pourquoi lors d'une visite chez un proctologue, une femme doit toujours noter le moment de l'allaitement et le médecin choisira un traitement qui non seulement assure le rétablissement de la mère, mais ne nuit pas non plus à son bébé.

traitement avec l'allaitement, la pommade Troxerutin

Les remèdes contre les hémorroïdes sont sans danger pour le bébé qui reçoit du lait maternel:

Onguent d'héparine - résout rapidement les hémorroïdes et élimine l'inflammation. Ce médicament pour le traitement topique - l'un des plus doux, autorisé pour une utilisation chez les femmes enceintes et l'allaitement.

Proctosan - un bon analgésique, réduit les saignements, élimine rapidement la moknutie et sèche les fissures anales.

Soulagement - particulièrement efficace au stade initial. En une journée, les bougies et les onguents peuvent être appliqués jusqu'à 4 fois. Les bougies d'hémorroïdes après la naissance, contenant un foie de requin, peuvent s'appliquer lors de l'allaitement.

Bougies avec des matières premières médicinales - argousier, calendula, propolis - remplacent parfaitement les recettes maison (il n'est pas nécessaire de perdre du temps à préparer les pommades de grand-mère)

La pommade à la propolis n'est utilisée qu'en l'absence d'une femme allergique au miel.

La Troxérutine, la Troxevasin -bien nivelle les manifestations inflammatoires (gonflement, rougeur) et est une veinotonie facile (améliore l'état de la paroi vasculaire). L'application de pommades et de crèmes topiques ne nuit pas au bébé.

Posterizan - onguent immunomodulateur, a un effet cicatrisant prononcé. Efficace avec les fissures profondes et même les fistules pararectales.

Procto-gliwenol est un médicament combiné à l'action analgésique (lidocaïne) et anti-inflammatoire (tribenzoide). Le remède local le plus efficace contre les hémorroïdes pour éliminer la congestion veineuse après l'accouchement n'est pas toxique pour les nouveau-nés.

Le populaire Venotonik Detralex n'est pas recommandé pour l'allaitement en raison du manque de données de recherche sur l'effet de ses composants sur le nouveau-né.

Traitement opératoire

Traitement opératoire

Si les symptômes sont prononcés (gros noeuds, saignement, etc.) et qu'un traitement conservateur ne fonctionne pas, une femme se voit proposer une intervention chirurgicale.

Cependant, le traitement radical des hémorroïdes après l'accouchement pendant l'allaitement est effectué le plus tard possible. Une intervention chirurgicale à grande échelle avec excision des hémorroïdes a été remplacée par des méthodes moins traumatisantes:

La cryodestruction est la congélation des saillies hémorroïdaires par l'azote liquide. Il est effectué sous anesthésie locale pour éliminer les nœuds internes et externes.

Sclérothérapie - exclusion des veines expansées de la circulation sanguine par l'action du sclérosant sur elles (un agent de collage injecté dans la lumière d'un vaisseau pathologiquement altéré).

Photocoagulation - Chauffer le nœud variqueux avec une source infrarouge et son collage ultérieur.

La ligature est le serrage de la base du plexus variqueux par l'anneau en latex. Après environ 2 semaines, le nœud hémorroïdal disparaît sans douleur.

Toutes les procédures de traitement énumérées sont des mini-traumatismes, elles sont conduites avec patience et sans douleur. Cependant, ils n'éliminent que les manifestations externes.

La cause de la maladie - la faiblesse des parois veineuses - devra être traitée avec des traitements répétés de médicaments veinotoniques.

Prévention des hémorroïdes après l'accouchement

  1. Procédures hygiéniques - avec des nœuds douloureux près de l'anus, utilisez des papiers mous ou remplacez-les par un liquide frais.
  2. Hygiène de la nutrition - la révision du régime alimentaire doit être effectuée pendant la grossesse.
  3. Lorsque vous allaitez pour préserver la qualité du lait, incluez dans le régime des fruits secs, des pommes (vert), des bananes.
  4. Buvez au moins 1,5 litre d'eau par jour, à l'exclusion des limonades et du café.
  5. Laxatifs - en dernier recours (aggraver les symptômes), remplacer par des microclysters (jusqu'à 50 ml) d'huile végétale chaude .
  6. Exercices de gymnastique pour renforcer la paroi abdominale et les muscles pelviens.
Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com