• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Fibrome de l'utérus: signes, symptômes et traitement, pronostic

Au rythme intense des soins quotidiens, une femme ne réagit pas immédiatement aux changements qui surviennent avec son corps. Pas immédiatement, elle note que les menstruations sont devenues plus abondantes, plus longues et que l'intervalle entre elles a diminué.

Les douleurs dans le petit bassin, la constipation, les exacerbations fréquentes des hémorroïdes restent longtemps sans attention, jusqu'à ce que lors d'un examen de routine chez le gynécologue, la patiente n'entende pas qu'elle a une maladie - un fibrome de l'utérus.

Contenu

Les fibromes de l'utérus - c'est quoi?

Le fibrome de l'utérus est une tumeur bénigne de la paroi utérine, constituée de fibres musculaires avec inclusion de tissus conjonctifs. Cette formation arrondie, dense et à croissance lente - le début de sa croissance passe inaperçu - est souvent détectée uniquement lorsqu'une intervention chirurgicale est nécessaire.

Dimensions des fibromes de l'utérus - du pois à 30 cm.

Il ne se développe jamais après la ménopause et chez les adolescentes avant la puberté. Le fibrome le plus commun se trouve chez les femmes de 30 à 40 ans.

Fibromes de l'utérus

La tumeur n'a pas tendance à dégénérer en une tumeur maligne, mais perturbe néanmoins les cycles naturels de la vie d'une femme. Alors qu'est-ce que c'est - l'utérus fibrome, et est-ce dangereux?

Variétés de fibromes

En fonction de la localisation des nœuds, on distingue trois types de fibrome:

  1. Le plus souvent se produit interstitielle fibromateuse, il est également intra-muros. La forme, lorsque les nœuds sont situés dans le tissu musculaire de la paroi utérine.
  2. Les ganglions surséreux sont situés sous la coque externe de l'utérus, irritant le péritoine et exerçant une pression sur les organes internes voisins.
  3. La forme fibromateuse sous-muqueuse est moins fréquente, dans laquelle les ganglions sont transformés en cavité utérine, empêchant le fœtus de se porter et provoquant une hémorragie profuse associée au décollement de la muqueuse utérine.

Causes de la maladie des fibromes utérins

La principale raison du développement de cette tumeur à l'apogée de l'âge de reproduction est un excès d'œstrogène, l'hormone des ovaires. Pendant la grossesse, lorsque le taux d'œstrogène augmente, ils sont provoqués par une croissance plus rapide des fibromes. Afin de protéger contre la grossesse et dans le traitement de la ménopause, des pilules contenant des œstrogènes sont utilisées, ce qui peut également entraîner la formation de ganglions fibromateux.

La croissance tumorale peut également être causée par:

  • naissances traumatiques complexes;
  • césariennes;
  • des avortements fréquents;
  • curetage diagnostique fréquent;
  • la pénétration des contraceptifs intra-utérins;
  • problèmes gynécologiques chroniques.

Les facteurs contribuant au développement des fibromes sont:

  • début du cycle menstruel;
  • absence ou vie sexuelle irrégulière;
  • tardive (après 25 ans) première naissance.

Des conditions pathologiques telles que l'obésité, le diabète, l'hypodynamie, les situations stressantes sont considérées comme des antécédents possibles de développement de fibromes.

Dans 40% des cas, une prédisposition génétique a été notée.

Signes et symptômes du fibrome utérin

symptômes de fibrome utérin

Les symptômes du fibrome utérin chez les femmes se manifestent par:

  • menstruations douloureuses prolongées et saignements entre elles;
  • sensation de lourdeur dans l'abdomen;
  • douleur au bas du dos, à l'aine et dans la région pelvienne;
  • inconfort lors des rapports sexuels;
  • l'élargissement abdominal;
  • besoin accru d'uriner;
  • la constipation et les hémorroïdes.

Les fibromes de l'utérus présentent des symptômes et des signes caractéristiques de nombreux processus pathologiques dans le petit bassin, ce qui rend le diagnostic difficile.

Avec l'infertilité et les fausses couches, les médecins doivent mener une enquête sur la paroi utérine, soupçonnant le développement de fibromes.

Diagnostic de fibrome utérin

Après la palpation de l'utérus et des appendices, les méthodes de diagnostic suivantes peuvent être utilisées:

  • Échographie du petit bassin;
  • Biopsie - étude au microscope d'un morceau de tissu utérin;
  • Hystéroscopie - examen visuel de la coque interne de l'utérus par un dispositif optique;
  • Laparoscopie - examen de la paroi externe de l'utérus en utilisant une optique à travers une petite incision de la paroi abdominale;
  • La radiographie de contraste différencie la tumeur du sarcome utérin et du cystome ovarien;
  • La thérapie par résonance magnétique est une détermination indolore et sûre des nœuds en créant un champ magnétique et des ondes radio.

Traitement des fibromes utérins

Traitement des fibromes utérins

Lorsque l'on diagnostique un fibrome utérin, la chirurgie n'est pas le seul moyen de se débarrasser de la tumeur.

Si une petite formation est trouvée, la femme est placée sous surveillance dispensaire, visitant le médecin une fois par trimestre. On peut lui prescrire un traitement conservateur des fibromes, dans lequel le rôle principal est donné aux médicaments hormonaux afin de réduire le niveau d'oestrogène.

Complétez-le avec un traitement anti-inflammatoire et réparateur. Avec une anémie sévère, due à une perte de sang régulière, en plus des complexes vitaminiques, des préparations de fer sont prescrites.

Si le fibrome atteint une taille de 10 cm, on trouve plusieurs ganglions à croissance rapide ou un nœud sous-muqueux, si l'endométriose ou la nécrose du ganglion s'est développée - le médecin envisage plusieurs options de traitement chirurgical:

  • Embolisation (blocage) des artères alimentant les fibromes;
  • FUS - destruction, élimination des fibromes utérins par ultrasons;
  • Myomectomie - les fibromes sont retirés de la paroi, l'utérus est conservé;
  • Hystérectomie - amputation complète ou partielle de l'utérus.

Après le retrait du fibrome utérin, la femme continue à être sous la surveillance de spécialistes.

Dans le traitement des fibromes de l'utérus, la médecine traditionnelle peut être utilisée comme anti-inflammatoire, analgésique, sous forme de perfusions pour l'ingestion et pour le sirop, mais il n'est pas nécessaire de les considérer comme un substitut au traitement médicamenteux.

Fibromes de l'utérus pendant la grossesse

Une tumeur bénigne de petite taille ne sera pas un obstacle à l’apparition de la grossesse et de la grossesse. Mais parfois, l'emplacement du fibrome est d'une grande importance.

Par exemple, si un fibromiome est formé à l'embouchure des trompes de Fallope menant aux ovaires, une obstruction mécanique du mouvement de l'œuf et une infertilité associée peuvent apparaître.

Si le fibrome est près du col de l'utérus, il peut provoquer une fausse couche ou empêcher le bébé de progresser pendant le travail et provoquer des saignements graves.

Les gros nœuds interstitiels ou sous-muqueux peuvent comprimer l'embryon, entravant son développement ou l'empêchant de prendre la bonne position, ce qui le rend difficile à administrer.

Par conséquent, la présence de fibrome chez une femme enceinte nécessite une observation particulièrement attentive du déroulement de la grossesse.

Complications et pronostic

Qu'est-ce qui est dangereux pour le fibrome utérin? - A la suite d'une perte de sang régulière, la femme développe une anémie avec tous les signes (fatigue, diminution des performances, essoufflement, pâleur, tendance à l'évanouissement).

Lors de la compression d'une tumeur alimentant son vaisseau artériel, il peut se produire une nécrose accompagnée de symptômes d'un "abdomen aigu" nécessitant une intervention chirurgicale d'urgence.

Après un traitement conservateur, des rechutes peuvent survenir, mais le fibrome ne passe pas dans une tumeur maligne.

Prévention des fibromes utérins

Il est nécessaire de prévenir les maladies inflammatoires de la région génitale, cela nécessite:

  • Suivez le fond hormonal de votre corps,
  • Utiliser la contraception pour exclure les avortements,
  • lors de contacts sexuels pour éviter l'infection en tant que microflore banale et spécifique, provoquant des maladies vénériennes,
  • suivi régulièrement par un gynécologue.

Ces mesures simples réduiront le risque de développer des fibromes.

Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com