• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Érosion cervicale: traitement, symptômes et signes, causes

L'érosion du col de l'utérus est l'une des pathologies les plus importantes du système reproducteur féminin, diagnostiquée chez environ la moitié des femmes en âge de procréer et ne se retrouve pas après 40 ans.

De nombreux médecins considèrent ce phénomène comme un état physiologiquement variable normal, malgré la croyance largement répandue qu'il est fatal.

Contenu

L'érosion cervicale - qu'est-ce que c'est?

L'érosion du col de l'utérus est une caractéristique histophysiologique du col de l'utérus, dans laquelle une section recouverte d'un épithélium cylindrique, normalement tapissant le canal cervical, se trouve sur la partie vaginale. Cette localisation atypique inhabituelle de l’épithélium porte différents noms: ectopie, ectropion, pseudo-érosion.

Érosion cervicale

Un terme plus précis est l'ectopie, mais l'érosion semble plus familière aux patients, de sorte que certains praticiens utilisent encore ce nom dans leur pratique.

Types d'érosion

Ce terme est collectif, il est utilisé pour le nom de tout un groupe de processus pathologiques. Il existe plusieurs types d’érosion dont les caractéristiques diffèrent:

  • La pseudo-érosion - un déplacement de l'épithélium cylindrique monocouche du canal cervical vers la partie vaginale se produit généralement chez les jeunes femmes: congénitale (se produit chez les filles et va jusqu'à 25 ans) et acquise (formée par des changements hormonaux chez les femmes);
  • La véritable érosion est un défaut hémorragique, il est peu fréquemment déterminé et auto-éliminé après environ 2 semaines;
  • L'ectropion est une variante clinique compliquée de l'ectopie cervicale , combinant ectopie et déformation cicatricielle avec l'éversion de la muqueuse du canal cervical dans la cavité vaginale.

Selon les raisons qui ont déclenché le défaut, la véritable érosion peut être inflammatoire, traumatique, chimique, brûlante, trophique, spécifique ou cancéreuse.

En cas d'érosion du col de l'utérus, un bilan de santé devrait être effectué pour déterminer les facteurs provoquant l'apparition de cette affection.

Causes de l'érosion cervicale

Les cellules épithéliales cylindriques peuvent être trouvées où elles ne doivent pas être influencées par de nombreux facteurs. Les causes les plus courantes d'érosion comprennent les infections transmises lors des rapports sexuels, les dommages mécaniques et la réduction de l'immunité.

La pseudo-érosion apparaît à la suite de:

L'érosion du col après l'accouchement est généralement observée dans les 4 mois. Si l'ectopie est observée chez la femme de trente ans et qu'elle n'a aucun lien avec la grossesse, cela indique un déséquilibre hormonal.

La véritable érosion se forme sous l'influence de:

  • blessures traumatiques;
  • microorganismes pathogènes provoquant des processus inflammatoires;
  • interventions gynécologiques intra-utérines.

La traumatisation de la muqueuse peut survenir après un acte sexuel grossier, une mauvaise application des contraceptifs de barrière (capuchons, membranes), par aspersion de substances agressives (solutions d'acides ou d'alcalis). Les avortements, les grosses naissances, le curetage diagnostique, l'hystéroscopie contribuent à la formation d'une véritable érosion.

Il en va de même pour les maladies infectieuses, qui se propagent par sexe. Les micro-organismes responsables de la trichomonase, de l'uréeplasmose ou de la chlamydiose détruisent la structure cellulaire des membranes et produisent des substances toxiques.

L'ectopion se manifeste par:

  • des dommages aux tissus cervicaux qui n'ont pas été éliminés pendant le travail;
  • troubles hormonaux;
  • les avortements en fin de grossesse;
  • manipulations rhododendiculaires (application de pinces à cavité, extraction du fœtus).

L'érosion du col de l'utérus chez les jeunes femmes nullipares est la conséquence de troubles hormonaux fonctionnels et est considérée comme congénitale.

Signes et symptômes de l'érosion cervicale

symptômes de l'érosion cervicale

Avec cette pathologie, dans la plupart des cas, il n'y a pas de symptômes, la femme ne s'embête pas. Si une infection se joint, la douleur peut survenir dans la région sus-pubienne, les pertes vaginales.

Les symptômes sont extrêmement rares, et la plupart du temps, la pathologie est détectée lors d'un examen préventif par un médecin.

Avec une érosion réelle du col de l'utérus, les sécrétions des voies génitales sont sanglantes, c'est-à-dire qu'elles se manifestent après des relations intimes. Ceci est dû au rejet cellulaire et aux dommages aux vaisseaux sanguins.

L'ectropion ne se manifeste que s'il est compliqué par d'autres infections, souvent enregistrées après le diagnostic de cervicite , d' endométrite .

Dans ce cas, la douleur dans le bas du dos et le bas-ventre, l'augmentation des sécrétions transparentes et l'apparition de sang au contact sont possibles. N'excluez pas les dysfonctionnements du cycle menstruel.

Diagnostic

Pour reconnaître l'érosion, il suffit de faire examiner régulièrement un gynécologue à l'aide de miroirs. Pour clarifier la nature de la maladie, utilisez une colposcopie élargie à l’aide d’un dispositif spécial.

La couleur des tissus, les limites des formations révélées, le dysfonctionnement épithélial, le schéma vasculaire sont évalués. Des solutions spéciales peuvent être utilisées dans le processus. Par exemple, après avoir appliqué une solution d'alcool à 5% d'iode dans la zone affectée, la pseudo-érosion acquiert une couleur rose pâle.

En cas de suspicion de formation maligne, une biopsie du cou est effectuée pendant la colposcopie. Le médecin prend un morceau de tissu du site pathologique et l'envoie au laboratoire.

En outre, un certain nombre d'examens secondaires devraient être effectués:

  • définition de la microflore du vagin;
  • recherche du statut hormonal du patient;
  • examen cytologique;
  • Échographie des organes génitaux
  • méthode de diagnostic par PCR .

Traitement de l'érosion du col utérin - ondes radio, laser, etc.

Traitement de l'érosion cervicale

La technique thérapeutique est établie après un examen complet. Au choix d'une ligne pour le traitement de l'érosion du col de l'utérus, les médecins sont traités individuellement - cela dépend de l'état du système reproducteur de la femme et des changements diagnostiqués.

Dans certains cas, des méthodes opérationnelles peuvent être recommandées:

  1. Électrochirurgie;
  2. Cryodestruction;
  3. Méthodes laser et radiochirurgicales;
  4. Coagulation chimique.

Électrochirurgie

La surface érosive est cautérisée par un courant électrique. Cette méthode de traitement fait référence aux obsolètes, elle présente de nombreuses lacunes. À la place de l’érosion du col de l’utérus après une brûlure, une croûte noire apparaît, se déchirant pendant plusieurs jours, puis l’épithélium normal est rétabli progressivement.

La récupération a lieu dans les 2 mois. Mais cette méthode n'est pas applicable aux femmes nullipares, car après l'intervention, il existe une forte probabilité de formation de cicatrices, ce qui entraîne des problèmes d'ouverture du col pendant le travail.

Les complications fréquentes comprennent des saignements sous la gale, l’échec du cycle menstruel.

Cryodestruction

La méthode se caractérise par une saignée, une indolence et la possibilité d'utiliser sans anesthésie. L'essence de la méthode est le traitement de l'érosion par l'azote liquide, dont la température peut atteindre 150 ° C avec un signe moins.

L'azote est appliqué sur la zone touchée ponctuellement, avec un appareil spécial, ce qui permet de conserver les tissus sains. Sous l'influence du refroidissement à basse température, des réactions biochimiques et biophysiques complexes se produisent et provoquent des changements structurels.

La cryodestruction est utilisée pour le traitement chirurgical de l'érosion chez les jeunes femmes, car le tissu cicatriciel ne se forme pas après.

Parmi les inconvénients: la probabilité d'un refroidissement insuffisant des tissus - à la fois profond et en surface.

Destruction laser

Dans le traitement de l'érosion du col de l'utérus au laser, l'opération est réalisée sans contact. Le faisceau laser agit sur la partie défectueuse de la muqueuse, en évaporant l'humidité des cellules d'érosion et en les détruisant. La procédure est indolore et très efficace, ne laisse pas de cicatrices, ne conduit pas à une altération de la fonction génitale et menstruelle.

C'est la méthode la plus moderne et préférée, dans laquelle les complications sont extrêmement rares. Les plaies au laser guérissent beaucoup plus rapidement que l'électrochirurgie.

Une fois par mois après la cautérisation, l'érosion cervicale arrive à temps. Les contre-indications à l'utilisation du traitement sont les suivantes: maladies malignes des organes génitaux et inflammation aiguë.

Parmi les inconvénients, il convient de noter le coût relativement élevé de la procédure.

Traitement des ondes radio

Le traitement par ondes radioélectriques de l'érosion cervicale repose sur les propriétés biologiques du champ micro-onde hyperfréquence. Le courant électrique, passant dans un appareil spécial, se transforme en ondes radio, qui sont dirigées vers la zone défectueuse à l'aide d'une électrode.

En médecine moderne, cette méthode est l'une des plus populaires. Ses avantages incluent une période postopératoire indolore, une absence de saignement après l'intervention, une influence uniquement sur les tissus pathologiques.

Après le traitement, l'activité physique est éliminée au cours du mois.

Coagulation chimique

Applicable dans le cas où l'érosion est faible (pas plus de 1 cm de diamètre). Un site présentant un défaut est traité avec une préparation chimique dotée de propriétés antimicrobiennes favorisant la mort des cellules malsaines.

Pour une guérison complète, 5 à 10 procédures sont nécessaires.

Médicamenté

. La maladie ne se prête généralement pas à un traitement médicamenteux, mais dans de petites zones du processus pathologique, l’utilisation de suppositoires contre l’érosion du col de l’utérus ne peut être exclue, selon les recommandations du médecin .

Les suppositoires peuvent être prescrits comme adjuvant après la cautérisation. Ils contribuent à la guérison rapide des plaies, restaurent l'intégrité de la muqueuse.

Érosion cervicale et grossesse

Érosion cervicale et grossesse Très souvent, une femme apprend son diagnostic pendant la grossesse. Habituellement, l'érosion n'affecte pas la portance de l'enfant et la grossesse n'aggrave pas non plus l'état d'ectopie.

Mais pendant cette période, la pathologie est plus prononcée grâce à un meilleur apport sanguin au col de l'utérus et à la zone de l'épithélium cylindrique. La moxibustion est effectuée après l'accouchement, lorsque la femme est complètement rétablie.

Il est recommandé de consulter le médecin gynécologue tous les six mois pour prendre un frottis pour un examen cytologique. En cas de progression de la maladie, d'érosion en taille, de saignement, de dégénérescence en un processus malin est possible.

Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com