• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

L'ectopie du col, c'est quoi? Causes, types et méthodes de traitement

Par utérus ectopique utérin, on entend la localisation atypique des cellules de l'épithélium cylindrique, qui bordent la cavité interne du canal cervical. Il se déplace vers les zones qui devraient normalement être recouvertes d'un épithélium plat.

À l'heure actuelle, l'ectopie non compliquée n'est pas considérée comme une maladie potentiellement mortelle. Au contraire, de nombreux gynécologues affirment qu'il s'agit d'une condition normale du col de l'utérus, qui peut être observée chez les femmes de moins de 40 ans.

Dans la pratique gynécologique, l'ectopie a d'autres noms, tels que l'érosion, la pseudo-érosion, l'endocervicose. Les gynécologues soviétiques ont utilisé le terme «érosion», mais maintenant, selon l'OMS, le terme «ectopie» est officiellement attribué à l'emplacement atypique des cellules de l'épithélium cylindrique. Examinons de plus près ce que c'est et constitue un danger pour la santé des femmes.

Contenu

Quel est le danger de l'ectopie cervicale?

Ectopie cervicale

L’ectopie cervicale du col de l’utérus est un arrangement de cellules qui ne présente aucun risque pour la santé. Le remplacement de l'épithélium plat par lui-même ne conduit pas à une maladie oncologique.

Cependant, il faut tenir compte du fait que le type d’épithélium a tendance à changer avec le temps, c’est-à-dire que l’épithélium cylindrique sera à nouveau remplacé par un épithélium planaire. De ce fait, l'ectopie du col de l'utérus a une zone de transformation - elle provoque l'apparition de transformations malignes dans la structure cellulaire.

Par conséquent, malgré le fait que l'érosion ne menace pas la vie, la zone de transformation favorise l'apparition du cancer.

Le remplacement de l'épithélium plat provoque un processus inflammatoire lent sur la gorge externe du col de l'utérus. Il peut durer des années et entraîner des lésions plus étendues des organes du système reproducteur. Un processus inflammatoire prolongé peut également provoquer l'apparition de cellules atypiques, qui finissent par devenir malignes.

Causes de l'apparition de l'ectopie

Ectopie cervicale du col utérin

Changements hormonaux dans le corps

Selon les observations des médecins, l'ectopie ne se produit pratiquement pas chez les patients ménopausés et plus de la moitié des filles et des femmes en âge de procréer présentent cette pathologie. Cela a permis de supposer que le déplacement de l'épithélium cylindrique se produit sous l'influence des hormones.

Dans ce cas, il ne conduit pas à un processus inflammatoire lent, car la muqueuse du col de l'utérus n'est pas endommagée. La condition préalable à l'apparition du cancer n'est que la zone de transformation épithéliale.

Inflammation du col de l'utérus

La présence de MST sous forme active, ainsi que la récidive de la cystite, de l'annexite et d'autres formes d'inflammation des organes de l'appareil reproducteur provoquent un pelage de l'épithélium plat sur la gorge externe du canal cervical.

Le processus inflammatoire ne disparaît pas et continue de progresser. Cela rend le col de l'utérus vulnérable avant l'apparition du cancer: à sa surface, il y a une zone de transformation et une inflammation lente.

Dommages mécaniques au col de l'utérus

La plaie non cicatrisante peut se former à la surface du canal cervical à la suite de blessures à la naissance, de contacts sexuels imprécis ou lors de l'utilisation de comprimés ou de suppositoires vaginaux contraceptifs.

Dans ce cas, l'ectopie du col utérin est dangereuse non seulement en raison du risque de dégénérescence des cellules épithéliales en cellules malignes, mais également en raison de la vulnérabilité aux maladies infectieuses.

Classification

L'état de l'ectopie cervicale peut être classé selon deux signes: la forme clinique et la composition cellulaire, qui se retrouvent lors de l'examen histologique. Le degré de danger de la pathologie sera déterminé en fonction du type d'érosion que le médecin détectera.

Ectopie non compliquée est le déplacement de l'épithélium cylindrique, qui n'est pas une plaie ouverte, n'est pas enclin à l'inflammation et ne nécessite aucun traitement.

Une telle érosion doit être observée, subissant chaque année un examen gynécologique afin de prendre des mesures en temps opportun si la localisation atypique des cellules commence à constituer une menace pour la santé de la femme.

Ectopie compliquée - suggère que les transformations cellulaires à la surface du canal cervical ne se limitent pas seulement au déplacement de l'épithélium cylindrique.

L'ectopie du col utérin est compliquée par une cervicite chronique et d'autres processus inflammatoires, à la suite de quoi l'entrée du canal cervical est un ulcère non cicatrisant.

Composition cellulaire des tissus avec ectopie

Ectopie glandulaire - est diagnostiquée dans les cas où l'examen histologique révèle une multitude de structures glandulaires sensibles au processus inflammatoire (il existe des signes d'infiltration inflammatoire). L'épithélium très cylindrique, en raison de la capacité de ses cellules à sécréter des sécrétions, est une structure glandulaire.

Ectopie papillaire - est diagnostiquée lorsque l'épithélium cylindrique à la surface du col de l'utérus se développe sous la forme de papilles. Par conséquent, cette pathologie a un autre nom - ectopie papillaire. Lors de l'étude histologique du biomatériau sur chaque papille, il existe une boucle vasculaire terminale.

Ectopie épidermisable - suppose la présence de foyers d'épithélium plat parmi les cylindriques envahis par la végétation. Ce type d'érosion est sujet à l'auto-guérison et ne nécessite pas de traitement particulier.

Symptômes de l'ectopie cervicale

L'érosion peut se manifester de différentes manières, ou ne pas se manifester du tout - tout dépend du type de pathologie. Dans un cas, les symptômes de l'ectopie peuvent être si évidents qu'ils sont perceptibles sans examen médical.

Dans un autre cas, une femme peut ne pas connaître pendant des années les modifications cellulaires du col utérin et ne pas contacter le gynécologue. Par conséquent, la liste des signes d’érosion ne sera que de nature générale:

  1. Douleur pendant les rapports sexuels. Apparaître dans les moments de la pénétration la plus profonde du pénis dans le vagin. Le pénis touche la surface de la plaie sur le col de l'utérus - d'où la douleur sourde ou douloureuse.
  2. Décharge sanglante, apparaissant quelque temps après les rapports sexuels. Ils peuvent être présents après chaque sexe (si l'ectopie est négligée), mais plus souvent seulement après un coït intensif.
  3. Soulignant une grande quantité de blanc. Se produit parce que le canal cervical externe est sujet aux processus inflammatoires constants qui provoquent le vagin et le col utérin pour sécréter intensivement la sécrétion pour la destruction des bactéries pathogènes.
  4. Lors d'un examen gynécologique, le col de l'utérus est rouge vif et enflé.

Si les signes de manifestation ectopique sous forme de douleur et de contact saignent, cela indique la nécessité d'un traitement - seule une telle pathologie ne disparaîtra pas.

Diagnostic de la maladie

Diagnostic de l'ectopie

Pour le diagnostic de l'ectopie, la colposcopie est utilisée. Il existe deux types d'examen: une colposcopie conventionnelle et élargie. Dans la plupart des cas, un simple examen à l'aide de miroirs gynécologiques suffit à poser un diagnostic.

Dans les cas où le médecin doit déterminer le type d'ectopie, une colposcopie élargie est utilisée, dans laquelle la portion du col de l'utérus altérée pathologiquement est considérée comme une augmentation de plusieurs dizaines de fois à l'aide d'un colposcope.

Méthodes de traitement de l'ectopie cervicale

traitement de l'ectopie cervicale Les cliniques modernes ont beaucoup de façons de se débarrasser de l'érosion. Certains d'entre eux ne laissent pas de cicatrices et conviennent aux femmes qui envisagent à l'avenir la naissance d'un enfant.

Par conséquent, avant de décider de telle ou telle méthode de traitement par érosion, vous devriez consulter un médecin.

Chirurgie par ondes radio

  • Instruments médicaux: Surgitron
  • Intensité de la douleur: faibles sensations de traction dans le bas ventre
  • Cicatrices après intervention: aucune

La manipulation

Une électrode passive est placée sous les fesses du patient. Une fine électrode avec une pointe en acier est insérée dans le vagin. Ensuite, le médecin choisit le mode de fonctionnement souhaité de l'appareil et commence la procédure de traitement du col utérin à l'aide d'ondes radio à une fréquence de 3,8 à 4,0 MHz.

Les ondes pénètrent dans les tissus et provoquent l'évaporation de la couche supérieure de l'épithélium, dont la structure est perturbée par le déplacement ou par des processus inflammatoires.

La méthode par ondes radio utilisée pour traiter l'ectopie ne laisse pas de cicatrices derrière elle. Elle est donc populaire parmi les patients qui envisagent de donner naissance à des enfants. L'effet de la procédure intervient dans 92 à 93% des cas.

Cryodestruction

  • Instruments médicaux: laser au dioxyde de carbone CO2
  • Intensité de la douleur: faible, ne nécessite pas d'anesthésie
  • Cicatrices après intervention: présentes

La manipulation

Avant l'intervention, le col de l'utérus est traité avec une solution spéciale afin que le médecin puisse clairement voir le centre des changements pathologiques dans la structure de l'épithélium. Ensuite, la pointe de la cryosonde est appliquée à l'entrée du col et le médecin évalue la couverture de la zone touchée.

La cryodestruction n'est nécessaire que lorsque la zone de l'ectopie peut être complètement recouverte par la pointe d'une cryosonde. Ensuite, le médecin allume l'appareil, règle la minuterie de la procédure et commence à traiter les tissus, ce qui se déroule en plusieurs étapes, impliquant une alternance de gel et de décongélation.

Après la cryodestruction, la surface externe du col devient blanche. L'effet de la procédure intervient dans 82 à 93% des cas.

Thermocoagulation

  • Instruments médicaux: thermocauteur
  • Intensité de la douleur: palpable
  • Cicatrices après intervention: présentes

La manipulation

Comme il existe une douleur assez palpable avec la thermocoagulation, le médecin peut produire au préalable une rate cervicale avec de la lidocaïne ou de la novocaïne.

Avec l'aide d'un thermocouteur, la partie pathologiquement altérée de l'épithélium est cautérisée, les couches supérieures de la muqueuse sont détruites, ce qui permet l'émergence de nouvelles couches d'épithélium plat sur le canal cervical après guérison de la plaie.

La thermocoagulation est courante depuis longtemps, mais elle a toujours de bons résultats dans le traitement de l'ectopie cylindrique du col de l'utérus. L'effet de la procédure intervient dans 93 à 95% des cas.

Destruction laser

  • Instruments médicaux: laser laser CO2 10,6 μm
  • Intensité de la douleur: prononcée
  • Cicatrices après intervention: aucune

La manipulation

Le col est traité avec de l'iode pour marquer les lésions. Dans le vagin, un laser est inséré, si nécessaire, le médecin effectue une anesthésie locale.

Le traitement est effectué avec une grande précision, le faisceau laser ne capture pas les tissus sains, donc seul l'épithélium atypiquement localisé doit être vaporisé.

En cas de saignement, le médecin coagule les vaisseaux, ce qui permet de détruire le laser pratiquement sans effusion de sang. L'effet de la procédure intervient dans 98 à 100% des cas.

Précautions après intervention mini-invasive

  1. Un mois après le traitement de l'ectopie, il est nécessaire de s'abstenir de contacts sexuels. Une reprise trop précoce de l'activité sexuelle peut endommager la surface cicatrisante du col de l'utérus.
  2. Pendant la semaine, évitez de soulever des poids. Un effort physique excessif peut prolonger la période de récupération.
  3. Pendant le mois, évitez les douches et utilisez des tampons pendant la menstruation. La surface de la plaie après le traitement est très vulnérable aux infections qui peuvent facilement pénétrer dans la cavité du col et provoquer un processus inflammatoire.
  4. Après la destruction du laser pendant la période de récupération, des saignements peuvent survenir. En cas de problème, il est nécessaire de consulter un médecin.

Le col utérin, qui peut être à la fois chez les nullipares et chez les femmes qui accouchent, doit être maintenu sous surveillance médicale et consulté par un gynécologue au moins une fois par an.

Lorsqu'il est consulté sur une chaise gynécologique, le médecin effectue une colposcopie simple à l'aide de miroirs. Il a donc de fortes chances de remarquer des changements dangereux dans la structure de l'épithélium et de prescrire un traitement au patient.

Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com