• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Eclampsie et pré-éclampsie: causes, types, premiers soins et traitement

Dès le début de la grossesse, un système spécial d'interaction de l'organisme mère avec l'embryon se forme. En gynécologie, on l'appelait "système mère-placenta-foetus". Grâce à elle, le corps d'une femme ne rejette pas l'embryon, mais au contraire: il contribue à le préserver et à le développer.

Cependant, certaines des femmes enceintes peuvent connaître une perturbation du fonctionnement de ce système, ce qui conduit à l’éclampsie, une maladie caractérisée par un dysfonctionnement des organes vitaux de la mère, qui menace directement la vie de la femme et la vie du fœtus.

Jusqu'à présent, il n'y a pas de consensus sur le début de cette maladie, mais on sait de manière fiable que son apparition n'est caractéristique que des femmes enceintes, des parturientes et des puerpères. Dans la pratique obstétrique, il existe deux états de gestose tardive: la prééclampsie et l’éclampsie, mais qu’est-ce que c’est en langage clair?

La pré - éclampsie est une affection dans laquelle le système nerveux, le foie, les reins sont affectés, une hypertension artérielle se développe.

L'éclampsie est une affection nécessitant une hospitalisation urgente, elle peut se développer chez les patients atteints de prééclampsie et existe également en tant que forme indépendante de maladie grave.

Contenu

Causes de l'éclampsie chez la femme enceinte

Éclampsie

L'éclampsie étant un dysfonctionnement du système mère-placenta-foetus, les causes en sont les maladies que la femme avait déjà avant la conception de l'enfant. Pendant la grossesse, ces pathologies peuvent être un mécanisme déclencheur de l'apparition d'une gestose grave. Les causes de l’éclampsie sont les suivantes:

  1. Insuffisance foetoplacentale (FPN) - une condition dans laquelle le flux sanguin du placenta commence à fonctionner mal. Évaluer la condition des artères ne peut que médecin avec des études Doppler.
  2. La thrombophilie est une maladie génétique impliquant une mutation particulière de gènes provoquant la formation de thrombus. Au cours de la grossesse, la thrombophilie devient active et est la cause du développement de la FPN.
  3. Mutations du gène eNOS - affectent le fonctionnement des vaisseaux sanguins. En présence d'un défaut génétique, le corps d'une femme peut percevoir le fœtus comme un corps étranger et tenter de s'en débarrasser.
  4. Des défauts dans la fixation du placenta aux parois de l'utérus - provoquent la détérioration de la nutrition fœtale, provoquent l'apparition de FPN. Avec cette pathologie, les troubles de la circulation sanguine peuvent se former de manière progressive ou soudaine.

Outre les causes, il existe des facteurs de risque d’éclampsie et de pré-éclampsie. Au tout début de la grossesse, lors de l'enregistrement, le gynécologue doit faire attention à leur présence et prescrire le traitement approprié au patient afin que les facteurs de risque ne provoquent pas l'apparition d'une gestose grave.

  • Hypertension chronique;
  • Grossesse multiple
  • La présence d'éclampsie ou de prééclampsie dans l'anamnèse obstétricale;
  • La présence d'éclampsie ou de prééclampsie dans l'anamnèse obstétricale d'une mère, d'une grand-mère, d'une tante ou d'une soeur;
  • Vieilles femmes (plus de 40 ans au moment de la grossesse).

Une attention particulière devrait être portée à l'état du patient si un ou plusieurs facteurs de risque pour le développement de la gestose sont associés au fait que la femme est enceinte de la première grossesse.

Types de maladie

En général, l'éclampsie peut être divisée en deux types: la gravité de la maladie et le moment où elle survient. En fonction de cela, le schéma de traitement sera déterminé et le risque pour la santé de la mère et du fœtus sera évalué.

La classification russe des stades de développement de la gestose diffère quelque peu de celle adoptée dans les pays européens. Selon des experts nationaux, la pré-éclampsie est le stade initial de l'éclampsie.

Degré de gravité de la maladie

  • Pré-éclampsie facile - présuppose une pression artérielle comprise entre 140 et 170/90 - 110 mm Hg. Art. Dans ce cas, la protéinurie sera déterminée lors de l'analyse des urines - une teneur en protéines accrue (supérieure à 0, 3 g / l).
  • Prééclampsie sévère - implique une pression artérielle supérieure à la limite de 170/110 mm Hg. Art. La protéinurie est clairement prononcée.

Heure de survenue de la maladie

  • L'éclampsie pendant la grossesse - qui survient le plus souvent, menace la vie de la mère et de l'enfant. Le traitement est compliqué par le fait que le fœtus peut ne pas transférer certains médicaments pour arrêter les attaques.
  • L'éclampsie lors de l'accouchement - survient dans environ 20% des cas, constitue une menace pour la vie d'une femme et d'un enfant. Dans ce cas, le provocateur des attaques est une activité de travail.
  • L'éclampsie après l'accouchement - se produit très rarement, se développe dans les 24 heures après la naissance du bébé.

Symptômes de l'éclampsie et de la symptomatologie

Les symptômes de l'éclampsie

Malgré la diversité des espèces, les signes d’éclampsie présentent une certaine similitude et peuvent donc être identifiés dans une liste générale:

  • Augmentation de la tension artérielle - selon la mesure dans laquelle il a augmenté, le médecin déterminera la gravité de la maladie.
  • Œdème - plus la condition de la patiente est lourde, plus la rétention de liquide dans son corps est forte. La partie supérieure du tronc (visage, mains) est enflée.
  • Une série de crises convulsives sont nombreuses et durent 1 à 2 minutes. Les espaces entre les crampes sont petits. La perte de conscience est de courte durée.
  • Le statut éclampsique est une série de crises convulsives, dans lesquelles le patient est dans le coma et ne reprend pas conscience.

Caractéristique de crise convulsive

L'attaque commence par des contractions involontaires des muscles faciaux du visage. Après une courte période de temps, toute la musculature du corps est impliquée dans le processus. La femme perd conscience, des clones d'extrémités apparaissent. Après une série de clones, le coma s'installe.

Diagnostic

Le diagnostic est compliqué par le fait que l’éclampsie ne présente pas de symptômes spécifiques qui ne correspondraient qu’à elle. Les convulsions, l'œdème et la protéinurie peuvent être des symptômes d'autres maladies qui n'ont rien à voir avec la gestose.

Actuellement, le problème de la détermination de l'éclampsie est à l'étude et, pour le diagnostic, les médecins utilisent des examens et des tests spéciaux qui révèlent le stade initial de la maladie - la pré-éclampsie:

  • Mesure systématique de la pression artérielle. De plus, pour confirmer l'éclampsie, il est nécessaire de surveiller l'état de la pression artérielle en dynamique.
  • Analyse d'urine pour la détermination de la quantité de protéines. L'échantillon quotidien est important ici (un échantillon selon Zimnitsky ).

Si les indicateurs indiquent la présence d'une pré-éclampsie, des crises convulsives ultérieures indiqueront que les processus pathologiques dans le corps d'une femme sont entrés dans le stade le plus difficile de leur développement - l'éclampsie.

Premiers secours pour l'éclampsie

Premiers secours pour l'éclampsie

Étant donné que des degrés sévères de gestose suggèrent la présence de crises convulsives, l'automédication doit être complètement éliminée. Les premiers secours pour l’éclampsie seront les suivants:

  1. Appeler une ambulance (le plus susceptible d'envoyer une réanimation).
  2. La femme était allongée sur le côté gauche, autour d'elle, des rouleaux de couvertures. Cette mesure de précaution aidera le patient à éviter les blessures avant l'arrivée des médecins. De plus, cette position assurera un écoulement libre de mousse, qui sera libéré lors d'une attaque.
  3. La langue est fixée pour éviter son enfoncement dans la cavité pharyngée.
  4. Dans les intervalles entre les attaques, retirez de la bouche les vomissements et la mousse.

Pour supprimer une série répétée de crises, il est possible par administration intraveineuse de magnésie (20 ml de solution à 25% pendant 30 minutes).

— в экстренных случаях можно позвонить по номеру 03 и попросить дежурного врача дать вам указания к действиям, которые нужно предпринять до тех пор, пока бригада скорой помощи находится в пути. Il est important de se rappeler que dans les cas d'urgence, vous pouvez appeler au numéro 03 et demander au médecin de service de vous donner des instructions sur les mesures à prendre tant que l'équipe d'ambulance est en route.

Traitement de l'éclampsie chez la femme enceinte

Le traitement de la gestose sévère comprend deux étapes. Tout d'abord, il est nécessaire d'arrêter les crampes, puis de diminuer la tension artérielle. Dans le même temps, il est nécessaire d'éliminer l'enflure pour soulager la condition de la femme.

Cependant, il ne s'agit que d'une mesure auxiliaire dans le traitement de l'éclampsie. Les principales actions devraient être la normalisation de la pression et le traitement anticonvulsivant. Il est important de respecter une certaine séquence dans la nomination du traitement.

Ainsi, réduire la pression sans éliminer les crampes ne produira pas l'effet escompté et, en général, ce sera difficile, car la femme enceinte ne pourra pas prendre la pilule ou le médicament en raison du tonus musculaire élevé associé aux crises convulsives.

Traitement anticonvulsivant

Tous les médicaments destinés à arrêter des crises peuvent être répartis en trois catégories:

  1. Médicaments destinés à une exposition d'urgence: solution de magnésie à 25%, Dropéridol, Diazépam.
  2. Médicaments destinés au traitement d'entretien: solution de magnésie à 25% à raison de 2 g par heure, Fulsed, Seduxen, Andaxin.
  3. Les médicaments qui améliorent la sédation: Diphenhydramine, Glycine.

. La posologie doit désigner un médecin . Tous les anticonvulsivants ont la capacité de détendre significativement les muscles et de provoquer une somnolence excessive. Si les épisodes d’éclampsie ont été arrêtés et que l’accouchement n’a pas eu lieu, la thérapie doit être répétée tout au long de la période de gestation afin d’éviter de nouvelles manifestations de la gestose.

Thérapie hypotensive

Il est effectué après avoir saisi des crises. Il est important de ne pas abaisser une seule fois votre pression artérielle, mais de la maintenir dans des limites normales - il peut être difficile si l’éclampsie décide de ne pas faire un accouchement d’urgence.

  • Médicaments destinés à un traitement d’urgence: nifédiline, nitroprussiate de sodium (par voie intraveineuse, maximum - 5 μg pour 1 kg de poids par minute)
  • Préparations destinées au traitement d'entretien: Methyldopa.

Des moyens contre l'hypertension artérielle doivent être pris jusqu'à la fin de la grossesse, afin que les crises ne se reproduisent plus. Le traitement hypotenseur ne doit être effectué que si le patient présente une menace d’hémorragie cérébrale.

Dans les cas graves d'éclampsie, le traitement est indiqué pour l'accouchement indépendamment de la période de gestation et de l'état du fœtus. Dans ce cas, la vie de la mère est en jeu. Par conséquent, toutes les mesures possibles devraient être prises pour la sauver. Cependant, les conditions suivantes doivent être remplies dans l’organisation du travail:

  • Les crampes doivent être arrêtées. Il est nécessaire de commencer les procédures de livraison seulement quelques heures après l'arrêt de l'attaque.
  • Dans la mesure du possible, les naissances doivent être effectuées de manière naturelle. L'accouchement par césarienne implique une anesthésie générale qui peut provoquer une nouvelle vague de crampes après la sortie de l'anesthésie.
  • L'activité générique doit être stimulée artificiellement. Il est important de rester dans la période où l'attaque a reculé - quand il est renouvelé, les muscles du corps entier redeviendront toniques et la naissance de l'enfant deviendra difficile.

La prévention

Des mesures préventives pour la prévention de l’éclampsie sont prescrites soit aux patients présentant cette condition dans l’anamnèse, à la grossesse antérieure, soit à ceux qui ont déjà eu des crises et à la nécessité d’en prévenir de nouvelles.

Un gynécologue peut prescrire un supplément de calcium ou de l'aspirine. Selon l'état de la femme et du fœtus, ces médicaments sont prescrits pendant toute la période ou pendant une certaine période, jusqu'à ce que le médecin soit convaincu que le patient est hors de danger.

Le traitement de l'éclampsie chez une femme enceinte nécessite l'intervention immédiate d'un spécialiste. Par conséquent, toutes les actions de ses proches devraient se limiter à fournir les premiers secours avant l'arrivée d'une équipe médicale.

Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com