• Décodage de tests en ligne - urine, sang, général et biochimique.
  • Que signifient les bactéries et les inclusions dans l'analyse des urines?
  • Comment comprendre l'analyse de l'enfant?
  • Caractéristiques de l'analyse IRM
  • Tests spéciaux, ECG et échographie
  • Taux de grossesse et valeurs de variance ..
Explication des analyses

Duodénite: symptômes et traitement chez l'adulte, pronostic

C'est quoi La duodénite est un processus inflammatoire de la muqueuse du duodénum (duodénum), entraînant des modifications structurelles de la muqueuse et entraînant une insuffisance fonctionnelle des organes. Selon des données statistiques, plus de 10% de la population a présenté les symptômes de la duodénite - c'est la pathologie la plus courante de la section initiale de l'intestin grêle.

Les personnes de différentes catégories d'âge sont exposées à la maladie. Deux fois plus fréquente chez les hommes qui ont une prédilection pour l'alcool et sont sujettes à un style de vie "binge". Il est difficile de transférer la pathologie d'une femme. Ils l'accompagnent de processus pathologiques dans les glandes endocrines et le système nerveux central.

Provoquer le développement de la duodénite:

  • intoxication alimentaire et infection;
  • utilisation fréquente d'aliments provocateurs (frits, gras, salés, fumés);
  • l'alcool ou ses agents;
  • manger sec et endommager la membrane muqueuse de la paroi intestinale par un corps étranger.

De plus, les réactions inflammatoires dans la couverture muqueuse des parois de la PDC peuvent être la conséquence d'une ascariose, d'une lamblia ou d'une tuberculose, d'infections ORL et d'infections de la vésicule biliaire.

Une conséquence de complications possibles de certaines maladies (lésions de la muqueuse de l'estomac, pathologies inflammatoires de la vésicule biliaire, insuffisance rénale ulcéreuse). Le plus souvent, la gastrite est un moteur de développement de la duodénite, bien que l’influence des allergies alimentaires soit également possible.

Contenu

Symptômes de la duodénite, signes cliniques

Duodénite

Selon le stade et la durée des signes cliniques, la duodénite se caractérise par une évolution aiguë et chronique.

Duodénite aiguë

La condition préalable au développement rapide de la duodénite aiguë est l'empoisonnement, ou l'amour des plats épicés orientaux. Dans ce contexte, des réactions inflammatoires sur la surface muqueuse de l'ulcère duodénal provoquent la formation de lésions ulcéreuses et érosives, des cavités parfois ulcéreuses remplies de pus (phlegmon) se forment sur la couche superficielle de l'intestin. Les symptômes de la duodénite chez l'adulte au stade de l'évolution aiguë se manifestent:

  1. Douleur aiguë dans l'estomac;
  2. Troubles digestifs;
  3. Vomissements, nausées et faiblesse.

Le développement d'un processus aigu provoque presque toujours une inflammation de l'intestin ou de l'estomac. Souvent, cela est diagnostiqué comme duodénite gastrique, ce qui n'est pas vrai à la racine, l'inflammation de la muqueuse de la cavité de l'estomac a son nom - la gastrite.

Le rôle provocateur contribuant au développement de réactions pathologiques d'inflammation dans la muqueuse de la PDC est la perturbation de la mobilité ou du péristaltisme, ce qui rend difficile le déplacement du contenu condensé de l'intestin grêle vers la sortie (duodénostase).

Si le traitement est correctement sélectionné et que le patient se conforme à une diète économe, le processus inflammatoire du DPC est arrêté très rapidement. Mais, en cas d'inflammation répétée de la paroi intestinale, le stade de l'évolution chronique de la maladie se développe.

Duodénite chronique - HD

Symptômes de la duodénite chez l'adulte

Le stade chronique de la maladie se caractérise par des réactions inflammatoires prolongées dans la partie inférieure de l'intestin grêle. La maladie exacerbe ou coule périodiquement avec des symptômes légers, parfois avec une absence complète.

Elle peut se dérouler indépendamment (exogène), en tant que maladie primaire, ou être secondaire (endogène) dans un contexte de facteurs provocateurs variés (malnutrition, mauvaises habitudes, pathologies inflammatoires du tube digestif).

La maladie est classée selon la nature de la lésion:

  1. Neutrophique (superficielle).
  2. Hypertrophique (érosif).
  3. Atrophique.

Selon la localisation - l'affection des parties proximale (centrale) et distale du PDC. Il se manifeste par plusieurs espèces cliniques:

  • type de gastrite;
  • ulcératif;
  • cholécystoïde
  • pancréatique;
  • mixte et asymptomatique.

Les symptômes les plus distincts de la duodénite chronique se manifestent dans la phase d'exacerbation grave de la maladie. Affecter: les syndromes douloureux associés aux pathologies gastro-intestinales (abdominales), aux troubles intestinaux et gastriques (dyspepsie), dus à des troubles courants.

La genèse des symptômes douloureux est étroitement liée au syndrome de la duodénose - une modification pathologique de la fonction d’évacuation motrice de la DPC, qui provoque une sensibilité accrue des parois muqueuses de l’intestin:

  • restes acides du contenu de l'estomac, avec un traitement insuffisant;
  • des changements dans l'hydrolyse des sécrétions biliaires et pancréatiques;
  • troubles fonctionnels de la bile et du canal virzungien (pancriotique);
  • exposition à des toxines de microorganismes bactériens.

La nature prononcée des exacerbations de la MH est presque toujours accompagnée par des signes du syndrome de "l'estomac paresseux" provoqué par des processus concomitants - gastrite chronique, anomalies locales (JBW) des ulcères gastro-duodénaux et reflux duodénitique. Les symptômes courants de la duodénite chronique sont:

  • Anxiété et fatigue chronique;
  • Détérioration de la capacité de travail;
  • Apathie pour la nourriture et aversion pour un certain groupe d'aliments;
  • Violation de la coordination des mouvements et de la migraine;
  • Irritabilité et humeur instable
  • Troubles du sommeil et anxiété;
  • Augmentation de la transpiration ou du froid;
  • Hypotonie et perturbations pathologiques du rythme cardiaque.

La symptomatologie abdominale de l'ADN lui-même dépend de la localisation des processus inflammatoires et possède ses propres caractéristiques.

Duadénite de surface non atrophique

Duadénite superficielle

photos duadénite

Elle est causée par des réactions inflammatoires insignifiantes dans les muqueuses de la partie distale de l'intestin grêle durant plus de trois mois. Le facteur pathogène provoque un compactage structurel dans les parois de l'intestin et la formation de plis ondulés sur ceux-ci.

Provoquer les facteurs externes provoquant la maladie avec des signes concomitants d'une gastrite du fond (lésion du corps ou du fond de l'estomac).
Les symptômes de la duodénite superficielle sont exprimés par un syndrome douloureux qui survient généralement lorsque l'on mange ou immédiatement après avoir mangé. Accompagné par:

  • augmentation des indicateurs de température;
  • douleur dans l'abdomen et autour de la zone ombilicale;
  • symptômes d'intoxication (vomissements, nausées).

Duodénite hypertrophique (érosive)

Elle se caractérise par un défaut superficiel de la muqueuse intestinale dû à des lésions érosives. En plus des facteurs externes, le catalyseur de développement peut être des interventions chirurgicales sur les organes internes, la septicémie, les lésions thrombotiques des veines, les maladies du système nerveux central et du sang.

Dans la phase d'exacerbation de la gastrite antrale superficielle, dans la partie proximale de la PDC, le symptôme de la douleur peut se manifester par un symptôme ulcératif, une heure et demi, deux heures après le repas, la faim ou la nuit. Une autre partie de la nourriture et le traitement des symptômes de la duodénite, arrêter la douleur (principalement des médicaments antiacides).

Avec la défaite des services distaux, la maladie se manifeste par des symptômes douloureux semblables à ceux des lésions pathologiques du pancréas et des voies biliaires. La douleur se manifeste dans la zone épigastrique, se manifestant par une symptomatologie accrue après avoir mangé de la viande, du lait ou des sucreries.

La variante cholécystique de la maladie se caractérise par une douleur dans la zone droite allant du nombril irradiant à la zone de l'hypochondre du même côté et la variante du pancréas est douloureuse dans la région épigastrique ou dans la zone gauche du nombril et s'étend progressivement sur la région lombaire.

Réduit le syndrome douloureux de cette forme de duodénite érosive, le traitement par des médicaments spasmolytiques myogéniques et un régime spécial.

Dans des conditions d'évacuation motrice, le syndrome douloureux peut apparaître paroxystique ou être permanent. Il est localisé dans la zone ombilicale droite ou dans la zone épigastrique, accompagné d'un grondement et d'une sensation de ballonnement.

La douleur particulièrement prononcée est le dommage à la couverture séreuse du DPC. Ils sont constamment présents et exacerbés par les mouvements et les secousses.

Duodénite à flux atrophique

Elle provoque des lésions des glandes situées dans la partie supérieure de l'intestin grêle, ce qui provoque des troubles de la fonction sécrétoire du DPC et une diminution de la production de suc digestif. La membrane muqueuse de l'intestin est très mince.

L'ajout d'entérite avec des manifestations de déséquilibre de la microflore et des troubles de la perméabilité dans la partie supérieure de l'intestin (duodénose) est presque toujours exprimé par la gravité dans l'estomac et une sensation de débordement, de gonflement, de formation de gaz et de selles faibles.

Dans les processus pathologiques du pancréas, les troubles digestifs et les processus graves de gastrite atrophique, les symptômes du flux atrophique duodénal sont des signes d’irrégularités des processus métaboliques et des symptômes de carence en vitamines - perte de poids, peau sèche, ongles cassants et cheveux.

Avec de graves violations du canal biliaire, le jaunissement de la peau et de la sclérotique se produit. Sur la surface de la langue apparaît une teinte jaunâtre ou blanc jaunâtre.

Traitement de la duodénite, médicaments

Traitement de la duodénite, médicaments

Diagnostic de la maladie basé sur les résultats de la gastroscopie. Les techniques supplémentaires incluent:

  • Examen de contraste aux rayons X de l'estomac et de la partie supérieure du gros intestin;
  • biochimie du sang et des sécrétions gastriques;
  • détermination du niveau d'acidité;
  • Le Koptogram;
  • analyse d'un spécimen de biopsie si un processus malin est suspecté.

Le traitement de la duodénite chronique est réalisé en fonction des manifestations cliniques.

On recommande au patient un régime de repos et de «faim» pendant deux jours. Si nécessaire, un rinçage gastrique et intestinal est effectué. Les préparations recommandées sont des propriétés adsorbantes, et le régime thérapeutique - plats en purée et à la vapeur - n'est ni chaud ni froid. Avec flux phlegmoneux, antibiotiques ou intervention chirurgicale.

Au stade de l'exacerbation, les patients atteints de duodénite chronique sont traités en milieu hospitalier. La thérapie est choisie en fonction de la présence de pathologies de fond à l'origine de la maladie.

  1. Avec des pathologies parasitaires, thérapie avec "Flagil", "Furazolidon" ou "Chloksin".
  2. Le traitement de l'infection par Helicobacter pylori est effectué par antibiothérapie ("métronidazole").
  3. L'acidité est régulée par des médicaments - "Oméprazole", "Ranitidine" et leurs analogues.
  4. La muqueuse intestinale est protégée par des agents enveloppants - "De-nol" ou "Sulfacrate".
  5. Pour restaurer les fonctions digestives, des enzymes sont utilisées - Penzinorm, Mezim, Festal, Creon, Pancreatin.
  6. Le maintien préventif des réactions inflammatoires est effectué avec des décoctions à partir de camomille d'achillée ou de chimiste.
  7. En cas de dysfonctionnement moteur de la CMP, dû à des troubles digestifs, la cause est éliminée de manière conservatrice - une alimentation équilibrée dosée, des préparations cholérétiques ou une détection et un lavage de la CMP.

Pronostic et prophylaxie de la duodénite

Le principal facteur de prévention est un régime correctement équilibré et la modération des mauvaises habitudes. Contribuer à la prévention des maladies - examen et traitement en temps opportun des processus pathologiques dans le système gastro-intestinal, utilisation des médicaments uniquement aux fins prévues.

La prévention de la rechute n'est possible qu'avec un examen et un suivi réguliers par un médecin.

Avec toutes les recommandations du médecin traitant, le pronostic est favorable.

Intéressant

L'information est fournie à titre d'information et de référence, un médecin professionnel devrait prescrire un diagnostic et prescrire un traitement. Ne pas se soigner. | | Contactez-nous | Publicité | © 2018 Medic-Attention.com - Santé en ligne
La copie de matériel est interdite. Site éditorial - info @ medic-attention.com